Valproate : 2 documents d’information sur le droit à l’indemnisation des patients

20 décembre 2019

L’acide valproïque est un des traitements principaux de l’épilepsie. Il est aussi utilisé sous forme de valproate de sodium et de valpromide (1) comme traitement des troubles bipolaires en seconde intention.

Certains effets tératogènes de l’acide valproïque sont connus, notamment les anomalies de fermeture du tube neural (spina bifida). Plus récemment, une augmentation du risque de retard du développement et de troubles du spectre autistique a été mise en évidence chez les enfants exposés in utero à l’acide valproïque.

Dans ce contexte, 2 documents d’information sur le droit à l’indemnisation des victimes du valproate ont récemment été mis en ligne sur le site du ministère des Solidarités et de la santé :

  • l’un s’adresse aux enfants jadis exposés in utero au valproate et à leurs parents ;
  • l’autre est destiné aux professionnels de santé.

 

(1) Ou l’un de ses dérivés Dépakine® et ses génériques, Depakote®, Dépamide ®, Micropakine®.