Vaccination Covid-19 : l’Assurance Maladie aide les personnes de 65 à 74 ans à prendre rendez-vous

11 mai 2021

Pour permettre au plus grand nombre d’être protégé contre la Covid-19, il est nécessaire d’intensifier la vaccination en particulier des personnes à risque de développer une forme grave de la maladie. C’est pourquoi, à compter du 11 mai, un grand nombre de personnes non vaccinées contre la Covid-19 âgées de 65 à 74 ans vont recevoir un SMS de l’Assurance Maladie. Il s’agit des personnes de cette tranche d’âge dont l’Assurance Maladie connaît le numéro de portable (1). Ce SMS les invitera à appeler un numéro coupe-file pour obtenir un rendez-vous dans un centre de vaccination. 1 million de personnes vont recevoir ce SMS.
Objectif : faciliter l’accès à la prise de rendez-vous pour cette tranche d’âge de la population qui n’est pas encore rentrée dans le parcours vaccinal.

Début juin, une nouvelle campagne de contacts sera engagée, cette fois par courrier, pour les personnes de cette tranche d’âge non vaccinées à la fin mai. Le principe est le même que celui de l’envoi de SMS.

Ce nouveau dispositif s’inscrit dans la démarche « Aller vers » de l’Assurance Maladie qui s’adressait initialement aux personnes de 75 ans et plus.

Depuis le 31 mars 2021, date de lancement de la démarche « Aller vers », 110 000 rendez-vous ont été organisés par l’Assurance Maladie et ses partenaires pour aider les 75 ans et plus à se faire vacciner. Au 24 avril, 71 % des personnes de 75 ans et plus ont reçu au moins une dose de vaccin, dont 50 % ont terminé leur cycle vaccinal (2).

Pour continuer dans cette dynamique et notamment atteindre les personnes vulnérables ou éloignées du système de santé de cette tranche d’âge, l’Assurance Maladie engagera très prochainement une nouvelle campagne dite « Aller vers attentionné » pour faciliter la vaccination à domicile. L’institution proposera des actions territorialisées, tenant compte des spécificités locales (indicateurs de précarité, difficultés de transports) et construites avec les agences régionales de santé (ARS), les collectivités et les partenaires associatifs agissant dans le champ de la solidarité.

Les patients peuvent s’interroger sur ce dispositif et/ou sur la vaccination : le rôle des professionnels de santé auprès d’eux reste essentiel pour les accompagner et les conseiller.

(1) L’Assurance Maladie obtient le numéro de portable soit à partir du compte ameli de l’assuré, soit lorsque ce dernier l’a communiqué au cours d’un échange avec un agent de caisse primaire d’assurance maladie.

(2) Source : ministère des Solidarités et de la santé.