La visite à domicile des patients testés positifs au Covid-19 évolue

19 novembre 2021

Depuis janvier 2021, l’engagement des infirmiers et des infirmières dans la mise en place d’une visite domiciliaire sanitaire infirmière (VDSI) a permis d’accompagner près de 450 000 patients positifs au Covid-19. Depuis mi-novembre, cette visite n’est plus proposée à l’ensemble des patients testés positifs au Covid-19.

Qui est désormais concerné par la visite à domicile ?

Cette visite, réalisée par un infirmier libéral, est uniquement proposée aux patients positifs au Covid-19 pour lesquels l’Assurance Maladie a pu identifier des cas contacts au sein du foyer lors de l’appel de contact tracing. En effet, la contamination intra-domiciliaire joue un rôle déterminant dans la dynamique épidémique.

Qui organise la visite ? La mobilisation des infirmiers volontaires est organisée en région, grâce à l’appui d’une plateforme de mise en relation pour une intervention rapide (dans les 24 h suivant l’accord du patient positif au Covid-19). Cette plateforme est coordonnée en région par les unions régionales des professionnels de santé (URPS).

En complément des missions essentielles d’ores-et-déjà assurées par les infimiers libéraux lors de la visite à domicile (lire l’encadré « Les objectifs de la VDSI »), la VDSI peut constituer un moment privilégié pour aborder et proposer la vaccination aux membres du foyer non vaccinés.

Saisir l'opportunité de la visite à domicile pour proposer de vacciner les membres du foyer

Face au rebond de l’épidémie de Covid-19, l’infirmier peut proposer au cours de la VDSI :

  • la vaccination immédiate des proches si leurs tests antigéniques de début d’isolement sont négatifs ou une vaccination différée si le test RT-PCR de confirmation d’un TAG positif s’avère finalement négatif ;
  • l’organisation de la vaccination ultérieure (programmation d’un rendez-vous) de la personne contaminée (après un délai de 2 mois post-infection).

Les objectifs de la VDSI

Les objectifs principaux de cette visite domiciliaire sanitaire d’infirmier (VDSI) sont :

  • expliquer et rappeler les consignes d’isolement et les gestes de barrières ;
  • identifier les situations de vulnérabilité et les besoins matériels éventuels : démarches administratives, aide à domicile, repas, portage de courses ou médicaments, accès aux communications électroniques, soutien psychologique… ;
  • faire un retour au médecin traitant ;
  • proposer un dépistage des autres personnes du foyer : un test antigénique ou un prélèvement RT-PCR.

 

Rémunération des infirmiers pour cette visite à domicile

Cette visite est cotée à AMI 5,6 + MCI soit 22,64 € en métropole (23,48 € pour les Drom). Elle est prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie (exo div 3).

Pour cette rémunération, l’infirmier doit identifier le prescripteur avec un numéro PS fictif : « ISOLEMENT COVID » 2 91 99 119 8.

Une seule visite est facturable par foyer, indépendamment du nombre de personnes positives ou non au sein du même domicile. Elle n’est pas facturable en Ehpad et elle n’est pas facturable si le patient a déjà une charge en soins importante à son domicile personnel : services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) ou hospitalisation à domicile par exemple.

À noter : les actes, uniquement dans le cas où ils sont facturés seuls, ne sont pas soumis à la transmission des pièces justificatives. En effet, il n’existe pas à ce stade de document devant accompagner la facturation de ces actes réalisés dans le cadre d’une visite domiciliaire sanitaire d'infirmier (VDSI).

Majoration et cumul

Cette visite peut se cumuler avec les majorations dimanche et jour férié. Les autres majorations, en particulier celle de nuit, ou encore la majoration MIE, ne sont pas applicables. Un seul déplacement (IFD  + IK éventuelles) peut être associé à la VDSI.

La VDSI est cumulable à taux plein avec tout acte infirmier, dans la limite de 2 actes au plus par séance (en dérogation à l’article 11B de la NGAP).

Chaque acte de dépistage (antigénique ou RT-PCR) réalisé au sein du foyer fait l’objet d’une facturation individuelle, pour chaque membre (et est ainsi facturé à taux plein).

La facturation des tests antigéniques (AMI 7,3 au domicile à compter du 1er juin 2021) comprend :

  • le prélèvement ;
  • la réalisation du test ;
  • la saisie dans SI-DEP.

Le suivi de l'isolement en 2 vidéos

Covid-19 - Ensemble contre l'épidémie : Isolement, le rôle des infirmiers

[Un homme avec un masque chirurgical apparaît à l'écran. Il s'asseoit puis enlève son masque].

Je m'appelle Valentin. Je suis infirmier libéral depuis 2 ans, et je réalise des suivis à l'isolement - proposés par l'Assurance Maladie.

Comment se déroulent les visites chez les patients Covid-19 ?

On fait le point avec les patients sur leurs interrogations et leurs questionnements, on fait aussi le point sur leurs paramètres vitaux.

En cas de forme plus sévère, ça va permettre de faire le lien avec le médecin traitant.

Puis, on retrace l'historique de la contamination du patient zéro pour pouvoir ensuite tester l'entourage.

Quel est l'apport de ces visites pour les patients ?

Cela permet de réaliser un suivi ; ça les rassure d'une part, d'être en contact avec un infirmier, de se projeter et d'avoir vraiment quelqu'un à qui poser leurs questions et d'anticiper l'avenir dans le cadre de l'isolement.

Quel message faut-il faisse passer aux patients ?

Laisser un infirmier venir à son domicile pour faire le point et voir à posteriori toutes les conduites à tenir concernant l'isolement.

Covid-19 : Tester, alerter, protéger

Logo Assurance Maladie - Agir ensemble, protéger chacun

Covid-19 : Ensemble contre l'épidémie - Isolement, les conseils d'une infirmière

[Une femme apparaît à l'écran et s'asseoit].

Je m'appelle Coralie, je suis infirmière libérale depuis 3 ans et je participe au suivi à l'isolement proposé par l'Assurance Maladie des patients dépistés Covid positifs.

Dans quelles situations doit-on s'isoler ?

Il y a 3 situations pour lesquelles on doit s'isoler

  • la première, lorsqu’on est dépisté positif suite au test ;
  • la seconde, quand on est cas contact, c'est à dire en contact avec une personne dépistée positive
  • et la troisième, lors de l'apparition de symptômes comme la fièvre, la toux ou d'autres symptômes apparentés au Covid-19.

Je suis positif ou cas contact, comment faire si je dis avec d'autres personnes ?

Pour limiter les risques de contamination quand plusieurs personnes résident au sein d'un même foyer, il faut rester dans une pièce seule comme dans une chambre et quand il est nécessaire de sortir de cette pièce, il faut porter le masque et désinfecter les points de contact.

Je vis seul, comment faire pour gérer mon isolement ?

L'infirmière peut mettre en place, en relation avec la ville, le portage des repas, l'aide aux courses pour essayer au maximum de favoriser l'isolement au domicile des patients.

Un message pour les patients ?

C'est de rester vigilant quant à l'isolement face au Covid-19 et d'accepter tout l'accompagnement qui est mis en place pour ne pas rester seul face à l'isolement qui n'est pas facile.

Covid-19 : Tester, alerter, protéger

Logo Assurance Maladie