Publication du calendrier des vaccinations 2024 : quelles sont les nouveautés ?

Publié le

Chaque année, le calendrier des vaccinations, publié par le ministère chargé de la santé, après avis de la Haute Autorité de santé (HAS), fixe les vaccinations applicables aux personnes résidant en France, en fonction de leur âge.
Il existe en version complète et en version simplifiée :

Les nouveautés du calendrier vaccinal 2024 paru le 26 avril dernier, visent à mieux protéger contre les infections à pneumocoque et à méningocoque ainsi que contre la rougeole et le zona.

Covid-19

Il est dorénavant recommandé de vacciner, chaque année, à l'automne, les personnes âgées de 65 ans et plus et les personnes à risque de forme grave de Covid-19.

L’injection d’une dose supplémentaire de vaccin est recommandée au printemps pour les personnes âgées de 80 ans et plus, les personnes immunodéprimées et les résidents en EHPAD et USLD, en respectant un délai d'au moins trois mois depuis la dernière dose de vaccin ou la dernière infection.

Vaccination contre les infections à pneumocoque

Le nouveau vaccin conjugué 15-valent Vaxneuvance a été intégré dans la stratégie de prévention des infections à pneumocoques chez les nourrissons et les personnes âgées de moins de 18 ans. Lorsqu’il sera disponible et pris en charge, le vaccin conjugué 15-valent Vaxneuvance et le vaccins conjugué 13-valent Prevenar13 pourront être utilisés indifféremment notamment dans le cadre de la vaccination obligatoire des nourrissons nés depuis le 1er janvier 2018.

Chez l’adulte, l’intégration dans le calendrier des vaccinations du nouveau vaccin conjugué 20-valent Prevenar 20 avec un schéma vaccinal à une dose unique permet de simplifier le schéma de vaccination actuellement en vigueur. Dès qu’il sera disponible et pris en charge, le vaccin Prevenar 20 pourra être utilisé de manière préférentielle dans la stratégie de prévention des infections à pneumocoque chez les personnes âgées de 18 ans et plus.

Vaccination contre les infections invasives à méningocoque

La vaccination tétravalente ACWY est recommandée chez le nourrisson et chez les adolescents âgés de 11 à 14 ans. Un rattrapage vaccinal contre les méningocoques ACWY est recommandé chez les personnes âgés de 15 à 24 ans révolus.

Ces recommandations pourront être mises en œuvre dès que les vaccins seront pris en charge dans le cadre du droit commun.

À noter : l’obligation vaccinale contre les sérogroupes ACWY et B chez le nourrisson, entrera en vigueur le 1er janvier 2025 après la publication des textes réglementaires.

Vaccination contre le zona

Le vaccin Shingrix est désormais intégré dans la stratégie de vaccination contre le zona. Il est également recommandé chez l’adulte âgé immunodéprimé de 18 ans et plus. L’utilisation préférentielle de ce vaccin est recommandée chez les personnes âgées de 65 ans et plus.

Ces recommandations pourront être mises en œuvre dès que le vaccin Shingrix sera pris en charge dans le cadre du droit commun.

Vaccination contre la rougeole

Afin de leur assurer une meilleure protection, une dose additionnelle de ROR est recommandée chez les personnes nées après 1980 et qui ont reçu une première vaccination avant l’âge d’un an.

Votre patient n'a pas de carnet de vaccination ?

Dans le cas où votre patient a activé son profil « Mon espace santé », et s’il vous a autorisé à l’alimenter, vous pouvez alors y renseigner toutes les données liées aux vaccinations réalisées.

Si votre patient a refusé l’ouverture de cet espace ou si vous n’y avez pas accès, Vous pouvez vous procurer gratuitement sur commande le carnet de vaccination proposé par Santé publique France.

Le calendrier des vaccinations est susceptible d’être mis à jour en fonction des actualités liées à la vaccination. Les professionnels de santé sont invités à consulter régulièrement le site du ministère de la santé sur lequel est publié la version datée .

En cours de chargement...