Patient présentant des signes de la Covid-19 : que faire ?

18 février 2021

La stratégie pour casser les chaînes de contamination du virus s’appuie notamment sur l’identification et l’isolement des personnes positives à la Covid-19 et contagieuses. Il est donc important de dépister et d’isoler les personnes présentant des symptômes cliniques évocateurs de la Covid-19.

La première consultation avec un patient potentiellement positif à la Covid-19

La consultation médicale est importante pour attester de la symptomatologie. Si les symptômes sont effectivement évocateurs, alors le médecin :

Dans certaines situations, le médecin peut décider de prescrire un test RT-PCR et d’isoler l’ensemble du foyer du malade d’emblée, et ce, pour plusieurs raisons : antécédent de contact avec un malade confirmé ou probable de la Covid-19, symptomatologie similaire chez un ou plusieurs autres membres du foyer, symptômes depuis plusieurs jours pour le malade qui consulte.

Que signifie la notion de « foyer » ?

Dans la stratégie de contact tracing, la notion de « foyer » correspond aux personnes vivant au même domicile que le malade, ce domicile étant privé (foyer familial, colocation, etc.), ce qui exclut les structures d’hébergement collectif.

Les mesures à prendre par le médecin suite aux résultats du test

La conduite à tenir par la suite dépend du résultat du test :

En cas de test négatif

Si le test est négatif, l’isolement peut être levé.

Toutefois, si le médecin estime que la symptomatologie est suffisamment évocatrice et que le résultat rendu est faussement négatif, il peut maintenir l’isolement et prescrire un nouveau test.

En cas de test positif

Si le test est positif, le médecin doit recommander les mesures suivantes :

  • maintien de l’isolement strict du malade jusqu’à sa guérison : la durée d’isolement est de 10 jours pleins à partir de la date de début des symptômes et avec absence de fièvre au 10e jour. Si au bout du 10e jour le patient reste fébrile, l’isolement doit être maintenu pendant 48 heures après disparition de la fièvre.
  • si cela n’a pas déjà été réalisé,
    • mise en isolement de l’ensemble des membres du foyer pendant 7 jours après la date de guérison de la personne positive,
    • prescription de tests RT-PCR à l’ensemble des membres du foyer, qu’ils soient symptomatiques ou asymptomatiques,
  • respect des gestes barrière au domicile (notamment port du masque, lavage régulier des mains, auto-surveillance de la température et des symptômes).

Le médecin est également invité à identifier les autres personnes contact à risque (hors foyer) selon la définition de Santé publique France en remontant à 48 heures avant le début des symptômes et jusqu’au début de l’isolement.

Des mesures tarifaires pour reconnaître l'engagement des médecins dans ce dispositif

Des mesures tarifaires spécifiques sont mises en place pour accompagner et reconnaître l’engagement des médecins dans ce dispositif. En savoir plus sur ces mesures tarifaires spécifiques.