Grippe : la vaccination est ouverte à tous

Jusqu’au 15 novembre, la vaccination contre la grippe (espace médecin) était réservée en priorité aux personnes à risque de faire une forme grave de grippe. Elle est maintenant ouverte à toutes les personnes qui le souhaitent.

Cette ouverture de la vaccination étendue à tous doit notamment permettre, par un effet d’entrainement, d’obtenir l’adhésion des personnes ciblées par les recommandations qui ne seraient pas encore vaccinées. La vaccination des personnes ciblées par les recommandations vaccinales reste en effet la priorité de santé publique. Les premières données de suivi de la campagne grippe montrent une marge de progression importante pour protéger les personnes à risque : au 9 novembre 2022, 3,9 millions de vaccins contre la grippe ont été remboursés par l’Assurance Maladie contre 5 millions l’année dernière à la même période de la campagne.

D’autant plus qu’« il est à craindre que l’on doit faire face à une épidémiologie des virus « hivernaux » complexe et inhabituelle cette année comme en témoigne notamment l’épidémie actuelle de bronchiolite et le passage en phase pré-épidémique de grippe de la Bretagne la semaine du 31 octobre, soit 4 semaines plus tôt que les années précédentes », indique la Direction générale de la santé (DGS);

Le vaccin peut être délivré en officine aux personnes non ciblées par les recommandations

Une personne non ciblée par les recommandations peut retirer le vaccin contre la grippe sans prescription médicale en pharmacie. Le prix du vaccin sera réglé directement par le patient à l’officine sans prise en charge par l’Assurance Maladie. Autrement dit, pour les publics non prioritaires, la vaccination n’est pas prise en charge par l’Assurance Maladie.

Le bon de prise en charge disponible sur amelipro ne doit pas être édité pour des personnes non éligibles. Il est réservé aux personnes éligibles et n’ayant pas reçu de bon de prise en charge de l’Assurance Maladie.

Recommander aux patients la vaccination simultanée contre la grippe et contre le Covid-19

Pour favoriser à la fois la vaccination antigrippale et la vaccination contre le Covid-19, ainsi que pour simplifier le parcours vaccinal, la Haute Autorité de santé (HAS) recommande de proposer l’administration simultanée des vaccins contre le Covid-19 et contre la grippe saisonnière dès lors qu’une personne est éligible aux 2 vaccinations. Dans ce cas, les vaccins sont administrés sur 2 sites d’injection différents.

Cas des personnes qui ne peuvent pas recevoir leur dose de rappel contre le Covid-19

Pour les personnes qui ne pourraient pas recevoir la dose de rappel contre le Covid-19 (ou une première ou une seconde dose de ce vaccin) et l’injection antigrippale simultanément, la HAS précise qu’il n’y a pas de délai à respecter entre les 2 vaccinations. Cette règle s’applique par ailleurs à toute association entre les vaccins contre le Covid-19 et les autres vaccins inactivés du calendrier vaccinal.

Vaccination et gestes barrières : un bouclier sanitaire pour se protéger des virus de l'hiver

Les gestes barrières permettent de limiter la propagation des virus, notamment respiratoires. Ils permettent donc de se protéger aussi contre la grippe saisonnière et sont complémentaires de la vaccination.

Il est essentiel de rappeler aux patients que l’efficacité de chacune de ces mesures (vaccination et gestes barrières) est optimisée en les combinant. Ces mesures constituent un bouclier sanitaire contre les virus.

Lire aussi la FAQ qui aide les professionnels de santé à répondre aux questions des patients.

En cours de chargement...