Covid-19 : le point sur la dose de rappel et la liste des patients

[Article mis à jour le 15 février 2022]

La France et l’Europe sont confrontées à une flambée de l'épidémie de Covid-19. De plus, des études récentes montrent une diminution de l'efficacité du vaccin au fil du temps. Dans ce contexte, les autorités sanitaires (Haute Autorité de santé, Conseil scientifique, Conseil d’orientation sur la stratégie vaccinale du Pr Fischer…) viennent d'adapter les modalités du rappel vaccinal.

L’accélération de la campagne de rappel par le vaccin contre le Covid-19 est destinée à freiner la circulation du virus et à éviter les formes graves de Covid-19 ainsi que l’engorgement du système de soins, en pleine période hivernale.

Qui est concerné par la dose de rappel ?

Depuis le 28 décembre, le rappel vaccinal est ouvert à tous les adultes dès 3 mois après leur dernière injection.

Afin d’accompagner au mieux ces publics à risque, les médecins traitants peuvent obtenir la liste de leurs patients les plus à risque :

  • âgés de 65 ans et plus ;
  • ou vaccinés avec une dose de Janssen ;
  • ou les adultes de moins de 65 ans et présentant une comorbidité à risque de forme grave de Covid-19.

Les médecins peuvent demander cette liste directement dans leur espace sécurisé amelipro.

Quand réaliser la dose de rappel ?

La date de la dose de rappel se calcule soit à partir de la date de la dernière injection du vaccin, soit à partir de la date du diagnostic de l’infection au Covid-19 si le patient a déjà eu le Covid-19 depuis sa vaccination.

La dose de rappel est à réaliser 3 mois après la dernière injection ou infection au Covid-19, sauf :

  • pour les personnes vaccinées au Janssen, pour qui la dose de rappel est à réaliser dès 4 semaines après l’injection ;
  • pour les personnes sévèrement immunodéprimées, un avis médical est recommandé.

Il existe des situations particulières, qui seront à analyser au cas par cas et notamment :

  • si le patient est dialysé ;
  • si le patient a reçu une greffe d’organe (greffe du rein, du poumon, du cœur…) ;
  • si le patient est en cours de traitement pour un cancer (chimiothérapie…).

Cas des personnes primo-vaccinées avec le vaccin Janssen et ayant eu le Covid-19

Les personnes ayant contracté le Covid-19 avant leur injection de vaccin Janssen sont éligibles à la dose de rappel 4 semaines après la dose reçue.

Les personnes vaccinées avec le vaccin Janssen ayant contracté le Covid-19 moins de 15 jours après leur 1re dose doivent recevoir une 2e dose de vaccin à ARN messager à 4 semaines. Elles sont éligibles au rappel vaccinal 4 mois après cette 2e dose de vaccin.

Les personnes vaccinées avec le vaccin Janssen ayant contracté le Covid-19 plus de 15 jours après leur 1re dose n’ont pas besoin de compléter leur schéma de primo-vaccination avec une 2e dose de vaccin à ARN messager à 4 semaines. En revanche, elles sont éligibles au rappel de vaccination 3 mois après leur infection.

À noter : les rappels vaccinaux sont effectués uniquement avec des vaccins à ARNm (Pfizer-BioNTech ou Moderna), quel que soit le vaccin utilisé dans le cadre du premier schéma vaccinal. 

« Mon rappel Vaccin Covid », le téléservice qui calcule la date de rappel

Mon rappel Vaccin Covid s’adresse aux personnes de 18 ans et plus dont le schéma vaccinal initial (aussi appelé primo-vaccination) est terminé. Il permet de :

  • savoir à partir de quand il convient de recevoir sa dose de rappel contre le Covid-19 ;
  • connaître la date de fin de validité de son passe sanitaire si l’on ne fait pas sa dose de rappel.

En cours de chargement...