Grippe : la campagne de vaccination 2020-2021 est lancée

29 septembre 2020

La campagne 2020 de vaccination contre la grippe saisonnière débute le 13 octobre 2020 et se poursuivra jusqu'au 31 janvier 2021 en France métropolitaine, Martinique, Guadeloupe et Guyane.

Dans le contexte de la crise sanitaire actuelle, la vaccination contre la grippe est essentielle pour protéger les personnes à risque de développer des formes graves de la grippe. C’est pourquoi l’Assurance Maladie invite dès le 13 octobre plus de 14 millions de personnes fragiles à se faire vacciner rapidement.

Le virus de la grippe sévit habituellement d'octobre à mars. Chaque hiver, de 2 à 8 millions de personnes sont touchées par ce virus très contagieux.

Qui doit se faire vacciner ?

La Haute Autorité de santé (HAS) dans son avis du avis du 20 mai 2020 insiste sur la nécessité de vacciner en priorité les personnes éligibles à la vaccination, telles que ciblées dans le calendrier des vaccinations 2020 qui sont également celles à risque d’infection grave à la Covid-19. En pratique, les vaccins leur seront réservés jusqu’au 30 novembre

Il s'agit :

  • des personnes âgées de 65 ans et plus ;
  • des personnes de moins de 65 ans souffrant de certaines maladies chroniques ;
  • des femmes enceintes ;
  • des personnes souffrant d’obésité (indice de masse corporel (IMC) supérieur ou égal à 40) ;
  • de l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois à risque de grippe grave et des personnes immunodéprimées.

Pourquoi la vaccination des soignants et du personnel en établissement de santé est-elle essentielle ?

Pour se protéger, protéger leurs patients et limiter la propagation des virus grippaux, la vaccination est recommandée pour tout professionnel de santé et tout professionnel en contact régulier avec des personnes à risque de grippe grave. En établissement, les soignants sont un vecteur de grippe nosocomiale. Pourtant, leur taux de couverture vaccinale demeure très insuffisant : elle est estimée globalement à 35 % (étude de Santé publique France publiée en 2019).

Il relève de la responsabilité des établissements d’organiser la vaccination de leur personnel en s’appuyant, en fonction des caractéristiques de l’établissement, sur les services de médecine du travail, sur les services d’infectiologie ou encore sur les services d’hygiène.

Quelques raisons de vacciner le personnel :

  • la vaccination présente un bénéfice individuel pour les soignants ;
  • l’efficacité vaccinale est meilleure chez les adultes jeunes et en bonne santé ;
  • les grippes nosocomiales sont une réalité ;
  • le risque de grippe nosocomiale induit par les soignants est majoré par le fait que les professionnels continuent à travailler alors qu’ils sont infectés ;
  • la vaccination antigrippale induit une immunité de groupe ;
  • la plupart des études sont en faveur d’une efficacité protectrice indirecte des soignés.

Vaccination contre la grippe et Covid-19

Avoir eu la Covid-19 (y compris la forme grave) n’est pas une contre-indication à la vaccination antigrippale si au moment de la vaccination la personne ne présente pas de symptômes ni de fièvre. Pour les personnes ayant eu une forme sévère avec des séquelles graves (insuffisance respiratoire sévère), la vaccination contre la grippe est recommandée.

La HAS dans son avis du 20 mai 2020 recommande que les sujets identifiés comme contacts possibles d’un cas de Covid-19, et éligibles à la vaccination contre la grippe, voient leur vaccination reportée à l’issue de la période d’isolement recommandée en l’absence d’apparition de symptômes.

Modalités pratiques de vaccination

Les patients éligibles identifiés par l’Assurance Maladie ont reçu leur bon de prise en charge du vaccin. Dans le cas contraire, les médecins, sages-femmes, infirmiers et pharmaciens disposent sur amelipro d’un bon de prise en charge vierge permettant de leur prescrire le vaccin. Les pharmaciens et les infirmiers ne peuvent éditer ce bon que pour les personnes majeures éligibles à la vaccination.

Les personnes majeures éligibles à la vaccination peuvent retirer directement leur vaccin chez le pharmacien, sur présentation de leur bon de prise en charge, et se faire vacciner par le professionnel de leur choix : médecin, sage-femme (pour les femmes enceintes et l’entourage du nourrisson), infirmier ou pharmacien volontaire (sans prescription médicale préalable).

Les gestes barrières pour tous

Il est important de rappeler que pour se protéger et protéger son entourage, il est essentiel que chacun adopte les gestes barrières et notamment le respect des recommandations sur le port du masque. Ces gestes barrières permettent de limiter la transmission des virus et notamment la grippe. Pour les personnes fragiles, les gestes barrières renforcent la protection obtenue par la vaccination.