Zolpidem : prescription sécurisée

23 mars 2017

À partir du 10 avril, le zolpidem (Stilnox® et génériques) est classé en partie comme stupéfiant en vertu d’un arrêté du 7 janvier 2017 pris sur proposition de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

Le zolpidem doit être prescrit sur ordonnance sécurisée, en nombre d'unités de prise indiqué en toutes lettres, sans chevauchement de délivrance. Toutefois, le patient n'est pas tenu de présenter l’ordonnance au pharmacien dans les trois jours pour recevoir la totalité de son traitement.

Cette décision de l’ANSM tient compte du risque de pharmacodépendance, d'abus et d'usage détourné de cet hypnotique apparenté aux benzodiazépines : prescription à doses élevées et sur de longues durées supérieures à l’indication de 28 jours maximum, mésusage à « effet récréatif », détournement par les consommateurs de drogues, soumission chimique impliquant des agressions sexuelles et des viols.