Sièges coquilles de série : quelles indications médicales ?

30 mars 2018

Depuis le 1er janvier 2018, les sièges coquilles de série inscrits à la liste des produits et prestations (LPP) sont soumis à accord préalable. Leurs indications médicales sont, conformément à l’avis de la Haute Autorité de santé (HAS) du 8 septembre 2015, limitées aux adultes de 60 ans et plus ne pouvant se maintenir en position assise sans système de soutien et évalués en GIR 1 ou GIR 2 selon la grille Aggir. Si le patient ne répond pas à l’ensemble des critères réglementaires pour bénéficier de ce dispositif, il doit être précisé sur la prescription le caractère non remboursable de la prestation.

Pour les patients de moins de 60 ans, d’autres solutions techniques sont inscrites à la LPP : fauteuil roulant, sièges de série modulables et évolutifs, corsets sièges. Pour les patients de plus de 60 ans qui ne sont classés ni en GIR 1 ni en GIR 2, la HAS, dans son avis, estime que tout doit être mis en œuvre pour préserver leur mobilité (kinésithérapie…), en plus des autres solutions techniques inscrites à la LPP.