L’Assurance Maladie met à disposition une cartographie des pathologies en France

10 décembre 2018

Pour quelles pathologies les Français sont-ils le plus fréquemment pris en charge ? Les prévalences des maladies prises en charge présentent-elles de fortes disparités régionales ?

Depuis le 9 octobre et pour la première fois, l’Assurance Maladie met à disposition des cartes de France présentant les prévalences de prise en charge de 56 pathologies sur la base de personnes ayant eu recours à des soins.

Ces cartes détaillent, dans les départements de la métropole et des Drom, les taux de personnes prises en charge pour chaque pathologie et permettent ainsi de visualiser les différences géographiques sur le territoire.

Elles sont élaborées à partir des données de remboursement de plus de 57 millions de bénéficiaires du régime général de l’année 2016.

 

Carte de France présentant les taux de prise en charge pour le syndrome coronaire aigu par département en 2016

 

Les 56 fiches par pathologie sont réparties en grands groupes :

  • maladies cardio-neurovasculaires,
  • traitements du risque vasculaire,
  • diabète,
  • cancers,
  • maladies psychiatriques,
  • traitements psychotropes,
  • maladies neurologiques ou dégénératives,
  • maladies respiratoires chroniques,
  • maladies inflammatoires ou rares ou VIH,
  • insuffisance rénale chronique terminale,
  • maladies du foie ou du pancréas,
  • maternité,
  • autres affections de longue durée, dont les affections dites « hors listes » ALD 31 (forme grave d'une maladie, ou d'une forme évolutive ou invalidante d'une maladie grave, nécessitant un traitement d’une durée supérieure prévisible supérieure à six mois comme la maladie de Paget, les ulcères chroniques ou récidivants) et ALD 32 (plusieurs pathologies chez un même patient, entraînant un état pathologique invalidant et nécessitant des soins continus d'une durée prévisible supérieure à six mois comme la polyarthrose avec troubles de la marche, l’incontinence urinaire).

Les principaux enseignements tirés de ces analyses sont présentés dans le rapport Charges et produits pour 2019 diffusé par l’Assurance Maladie.