ameli.fr - 

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à l'accueil de l'espace
Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

ameli.fr
pour les journalistes

Vous êtes ici :

Accueil.Communiqués et dossiers de presse.Les derniers communiqués de la caisse nationale > Adhésion insuffisante aux traitements anticoagulants oraux

Adhésion insuffisante aux traitements anticoagulants oraux

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami

13 septembre 2018 - Caisse nationale de l'Assurance Maladie

Nouvelle étude réalisée en 2017 par la Cnam sur les taux d’arrêt comparés entre les différents anticoagulants oraux : elle révèle une adhésion insuffisante.

Plus d’1,5 million de patients sont traités par anticoagulants oraux en France. Chez les patients avec fibrillation auriculaire, une nouvelle étude de la Cnam révèle une adhésion insuffisante à ces traitements. En effet, les arrêts de traitements sont fréquents (ils concernent au moins 1 patient sur 5 sur 60 jours ou plus), et c’est vrai tant pour les AOD que pour les AVK. Au regard de la gravité de la fibrillation auriculaire, la Cnam et la Société française de cardiologie ‏rappellent l’importance de la bonne adhésion à ces traitements, sujet qui doit être discuté entre les patients et leurs médecins.

Documents à Télécharger

Adhésion insuffisante aux traitements anticoagulants oraux

Rubriques annexes

Contacts.L'Assurance Maladie.Statistiques et publications