Fin de vie d'un proche

Des dispositifs permettent à vos salariés de s’absenter pour accompagner un proche en fin de vie (congé de solidarité familiale) et de bénéficier d’une allocation de l’Assurance Maladie pour accompagner une personne en fin de vie.
Le congé de solidarité familiale offre la possibilité à votre salarié ayant un proche gravement malade de s’absenter pour l’accompagner dans sa fin de vie. Votre salarié doit vous informer de ce congé 15 jours avant de le prendre.
Le congé de solidarité familiale permet à votre salarié d'assister un proche gravement malade. Vous n’êtes pas obligé de rémunérer votre salarié durant celui-ci. Toutefois, l'Assurance Maladie peut verser une allocation journalière d'accompagnement d'une personne en fin de vie au cours de ce congé.