Protéger les professionnels du secteur du BTP

Le chef d’entreprise dans le BTP dispose de plusieurs leviers pour mettre en œuvre une démarche de prévention des risques professionnels : l’information, la formation, l’évaluation des risques, la mise à disposition d’équipements adaptés...

Un parcours prévention à mettre en place

En entreprise ou encore sur les chantiers, les accidents et maladies professionnelles ne sont pas une fatalité. Il existe en effet des solutions adaptées aux besoins de l’employeur et à sa situation.

En limitant les risques professionnels, l’employeur améliore ainsi les conditions de travail et la sécurité au quotidien et contribue également à :

  • Rendre le métier plus attractif en améliorant la qualité du travail et des services ;
  • Améliorer la satisfaction et la motivation de tous ses collaborateurs, ainsi que la performance de l’entreprise.
Infographie : batîment, des outils concrets pour réduire les risques d'accidents et maladies professionnelles

Bâtiment : des outils concrets pour réduire les risques d’accidents et de maladie professionnelles

 

S'INFORMER ET SE FORMER

 

Enjeux :

  • Analyser les accidents du travail et organiser des protocoles préventifs

Solutions :

  • Monter en compétences et se former à la prévention des risques. À découvrir sur le site : www.eformation-inrs.fr

 

IDENTIFIER ET ÉVALUER LES RISQUES

 

Enjeux :

  • Évaluer les risques et définir un plan d'actions pour réaliser le document unique d'évaluation des risques (DUER)

Solutions :

  • Agir suite à un accident du travail : Questionnaire sur les circonstances de l’accident. À découvrir sur le site : www.inrs.fr
  • Mondocunique Prem’s (outil d’évaluation en ligne des risques professionnels). À découvrir sur le site : www.preventionbtp.fr

 

AGIR POUR RÉDUIRE LES RISQUES

 

Enjeux :

  • Choisir des matériels plus sûrs

Solutions :

  • Fiches « CBCM » (Comment bien choisir son matériel). À télécharger sur le site : www.ameli.fr
  • Fiches Solutions (Connaître les mesures de prévention incontournables de votre métier). À télécharger sur le site :  www.inrs.fr

 

Enjeux :

  • Investir dans des matériels plus sûrs

Solutions :

  • Aides financières. À découvrir sur le site : www.ameli.fr

 

Enjeux :

  • Bien intégrer les nouveaux arrivants dans l’entreprise et évaluer leurs acquis

Solutions :

  • Cahier de l’accueillant. À télécharger sur le site : www.ameli.fr

 

Enjeux :

  • Monter en compétences et se former à la prévention des risques

Solutions :

  • Page dédiée au choix des formations en prévention. À découvrir sur le site : www.ameli.fr

 

Etape 1 : s’informer et se former

S’informer sur les obligations et les bonnes pratiques dans le BTP  

Les obligations légales :

Les obligations légales du chef d’entreprise dépendent de la nature ainsi que de la configuration du chantier. En effet, les chantiers clos et indépendants sont soumis à une coordination SPS (Sécurité et protection de la santé). Dans ce cadre, doivent être établis :

  • le plan général de coordination de sécurité et de protection de la santé (PGCSPS) ;
  • des plans particuliers de sécurité et de protection de la santé (PPSPS) ;
  • le dossier d’interventions ultérieures sur l’ouvrage (DIUO).

Tous chantiers et autres travaux non clos, indépendants et mis en œuvre par une entreprise externe, ainsi que toutes interventions sur une installation en service, doivent être, selon le Code du travail, précédés par l’élaboration d’un plan de prévention.

 

Les recommandations :

Les recommandations définissent les bonnes pratiques liées à une ou plusieurs activités. Il en existe une quarantaine pour le  secteur du BTP, mais cinq d’entre elles sont incontournables :

Consultez la liste des recommandations pour le secteur du BTP.

Se former aux bases de la prévention ainsi que ses collaborateurs

Le site de l'INRS propose une autoformation en ligne gratuite pour acquérir les bases en prévention des risques professionnels. Cette e-formation à destination des chefs d’entreprise, d’un salarié désigné à la prévention ou encore de l’instance CSE de l’entreprise, propose quatre modules interactifs de deux heures (fictions animées, exercices d'auto-évaluation, témoignages de professionnels…), pour s'initier à des démarches de prévention des risques professionnels.

Etape 2 : identifier et évaluer les risques dans son entreprise

Un outil en ligne gratuit pour réaliser son Document unique d'évaluation des risques (DUER)

L’évaluation des risques est le point de départ de toute démarche de prévention. Cette étape consiste à identifier, analyser et classer les risques afin de définir les actions de prévention les plus appropriées. Elle donne lieu à l’élaboration d’un document unique d’évaluation des risques (DUER) obligatoire dans le code du travail.

Pour aider les chefs d’entreprises, un outil en ligne entièrement gratuit est mis à leur disposition. Il est accessible sur Mondocunique Prem’s, le site dédié au document unique d’évaluation des risques,  proposé par l’OPPBTP (Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics).

Après avoir sélectionné les métiers du BTP représentés au sein de l’entreprise, l’employeur accède à une série de questions et d’actions pour prévenir les risques associés à chaque métier et situation de travail

Mettre en place les bonnes actions pour éviter un nouvel accident  

Selon le code du Travail, à la suite d’un accident du travail, le chef d’entreprise doit mettre en place des actions pour éviter que cela ne se reproduise. Afin de l’aider à élaborer son plan d’actions, l’outil en ligne Agir suite à un accident du travail est disponible sur le site de l’INRS. Ce plan d’actions permet également d’alimenter le Document Unique d'Evaluation des Risques professionnels (DUER).

Etape 3 : Agir avec des solutions de prévention simples et efficaces

Il est important pour le chef d’entreprise de mettre en place un plan d’action et de choisir des solutions simples et surtout efficaces. Pour cela il existe des outils gratuits et en ligne, qui permettent d’identifier les risques et de prévenir les accidents et maladies professionnelles liés à l’activité professionnelle.

Pour le secteur du BTP l’Assurance Maladie – Risques professionnels propose 9 « fiches Solution »:

En complément du DUER, ces fiches sont une aide pour construire et mettre en œuvre le plan d’action de prévention des risques et de protection des salariés

Pour le Gros Œuvre :

 Pour le Second Œuvre :

 Pour les Travaux Publics :

Qu’il s’agisse d’équiper un nouveau local, de changer du matériel vieillissant ou dangereux, il est essentiel de bien choisir son matériel pour éviter tout problème de santé et de sécurité.

C’est pourquoi les fiches « Comment bien choisir ? » aident les chefs d’entreprise et leurs collaborateurs en listant le type d’équipement et les caractéristiques importantes à prendre en compte au moment de l’achat.

Elles peuvent être imprimées et confiées au fournisseur pour qu’il trouve le matériel idéal.

Après l’achat,  les recommandations d’aménagement du poste de travail et d’entretien du matériel devront être suivies et les salariés devront être formés.

Consulter les fiches adaptées au métier :

Consulter les fiches pour d’autres types de matériels :

25 % des accidents du travail concernent les salariés ayant moins d’1 an d’ancienneté.

Le chef d’entreprise a pour obligation d’informer et de former les salariés embauchés, sur les risques pour leur santé et leur sécurité liés à leur activité professionnelle.Stagiaires, apprentis, intérimaires, travailleurs saisonniers, CDD ou CDI, salariés en mutation interne, en reconversion, revenant d’une longue absence… l’accueil concerne tous les nouveaux arrivants et ce quel que soit leur âge. Voici les différentes étapes à suivre :

  1. Désigner et former un salarié en charge de l’accueil : des formations existent dans les caisses régionales pour former le salarié à la fonction tutorale ;
  2. Mettre en place une démarche d’accueil : Le cahier de l’accueillant il permet d’élaborer sa propre démarche d’accueil et les outils associés (exemple : livret d’accueil) ;
  3. Evaluer les acquis du nouveau salarié : 
  • Pass'Prévention Quiz permet de déterminer les besoins d’accompagnement du nouveau salarié.
  • TutoPrév' accueil - BTP fait partie d'une collection intitulée « TutoPrév' », centrée sur une approche des risques professionnels par les situations de travail. Cette collection est déclinée par secteur d'activité ou par métier.

En tant qu’employeur, le chef d’entreprise a pour obligation d’informer ses salariés sur les risques professionnels et leur prévention. Il est aussi tenu de les former à la sécurité et à leur poste de travail.

Le besoin en formation peut varier en fonction des risques auxquels sont exposés les salariés au cours de leur activité. Le champ des formations peut aller de l’approche globale de la prévention des risques professionnels à la mise en place de personnes ressources au sein de l’entreprise, en passant par des formations spécifiques à certains risques, à certains types d’activités, voire à certains secteurs.

Pour retrouver toutes les formations adaptées à chaque métier du BTP, consultez notre page dédiée aux formations à la prévention dans le BTP

Des aides financières pour investir dans la prévention

A destination des entreprises de moins de 50 salariés, l’Assurance Maladie - Risques professionnels aide les chefs d’entreprises à investir dans la santé au travail. Les subventions prévention TPE financent l’achat d’équipement de prévention, de prestations de formation ou d’évaluation des risques. Pour en savoir plus, consultez la page des aides financières dédiées au secteur du BTP.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
Le champ avec astérisque (*) est obligatoire.