Industrie métallurgique

Dans le secteur de l'industrie métallurgique, 55% des accidents du travail font suite à des manutentions manuelles.

79 % des maladies professionnelles reconnues dans le secteur de l’industrie métallurgique sont liées à des TMS.

92% des TMS du secteur touchent les membres supérieurs du corps (épaules, coudes, poignets, mains).

55% des accidents du travail dans le secteur font suite à des manutentions manuelles.

Plus de 2,7 millions de jours de travail sont perdus du fait des arrêts de travail des salariés.

La démarche de prévention TMS Pros peut vous aider à réduire cet impact.

(Chiffres pour l'année 2019. Source : Cnam)

 

La démarche de prévention TMS Pros peut vous aider à réduire cet impact, découvrez le témoignage de l’entreprise Guelt à Quimperlé.

Vidéo 2 minutes en entreprise - Guelt

[Le logo 2 minutes en entreprise apparait à l'écran]

[Le logo du programme TMS Pros et le texte "Les troubles musculosquelettiques (TMS)" apparaissent à l'écran]

[Le texte "Guelt, Quimperlé" s'affiche à l'écran]

[Prise de parole et le texte "Marine, Coordinatrice QSE" apparait à l'écran]

La société GUELT est une entreprise de métallurgie de plus de 350 personnes située en Bretagne à Quimperlé. Nous concevons et fabriquons des machines de conditionnement et des lignes de production pour l'agroalimentaire depuis plus de 40 ans. Nous avons eu beaucoup d'arrêts de travail liés aux TMS qui ont perturbé l'organisation de l'entreprise. La direction a alors souhaité faire de la prévention des TMS une priorité. Suite à l'évaluation des risques, nous avons identifié plusieurs situations à risque TMS.

[Le texte "Évaluation des risques ; Identification des situations à risque TMS" s'affiche à l'écran]

Notre conseiller Carsat Bretagne nous a alors conseillé de suivre le programme TMS Pros pour améliorer la prévention des TMS dans notre entreprise. Le programme TMS Pro débute par la formation du dirigeant, puis la formation de la personne ressource, moi-même.

[Le texte "Formation du dirigeant ; Formation de la coordinatrice QSE" apparait à l'écran]

Nous avons aussi formé un chargé de prévention le responsable maintenance et huit acteurs PRAP qui sont des personnes des ateliers et qui nous remontent les informations de terrain.

[Le texte "Formation d'un chargé de prévention ; Formation de 8 acteurs prap ; *Prap : prévention des risques liés à l'activité physique" s'affiche à l'écran]

[Nouvelle prise de parole et le texte "Maxime, Électricien" apparait à l'écran]

Plusieurs de mes collègues se plaignaient souvent de douleurs au dos et au genou. Suite à ça, j'ai décidé de participer à la formation acteur PRAP qui était proposée par la Carsat. Suite à cette formation ça m'a permis d'identifier les postes et les situations à risque pour mes collègues. Suite à ces analyses participatives, nous avons pu instaurer de nouveaux systèmes pour travailler sur le poste, principalement des tables élévatrices qui nous permettaient de mettre les machines à la hauteur et limiter le travail à genou. Depuis cette formation et l'analyse participative que l'on a fait des collègues se dirigent vers moi afin de pouvoir remonter les informations de terrain.

[Prise de parole de Marine, Coordinatrice QSE]

Après un an, le bilan est positif. Nous avons amélioré une dizaine de postes et formé plus de huit personnes à la prévention des TMS. Nous suivons cette démarche de façon autonome désormais, en suivant les résultats au travers d'indicateurs sécurité comme le nombre de postes adaptés par an et le nombre de jours d'arrêt liés aux TMS par an.

[Le logo du programme TMS Pros s'affiche à l'écran]

[Le logo de l'Assurance Maladie - Risques professionnels apparait à l'écran]

 

 

Découvrez le témoignage de deux autres entreprises du secteur engagées dans la démarche TMS Pros :

 

Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
Le champ avec astérisque (*) est obligatoire.