Mal de dos au travail : quels facteurs de risque ?

29 décembre 2020
Port de charges lourdes, chutes, mauvaises conditions de travail, climat social compliqué… Autant de facteurs de risques de mal de dos qu’il est nécessaire d’identifier et de connaître pour en limiter la survenue.

Le mal de dos : des causes multiples

Les causes du mal de dos peuvent être multiples : il existe des facteurs individuels (âge, morphologie, antécédents médicaux, maladies récurrentes), des facteurs liés aux activités domestiques ou de loisirs. Mais les facteurs liés à l’activité professionnelle peuvent favoriser la survenue du mal de dos.

Les facteurs de risque liés au travail

Souvent multifactoriel, le mal de dos peut être favorisé dans le milieu professionnel par différents « facteurs de risque lombalgique », qui peuvent être rangés en deux catégories. La première comprend les facteurs de risque directement liés au travail exercé (ex : les manutentions manuelles) alors que la seconde regroupe ceux issus de l’organisation du travail (contraintes psychosociales, absence de prévention…). Ces derniers seront également à l’origine de durées d’arrêt de travail longues, de difficultés de retour au travail et expliquent en partie l’importance des coûts liés au mal de dos.

Les facteurs de risques au travail - Mots clés

Infographie présentant les principaux facteurs de risques de mal de dos au travail (cf. description détaillée ci-après)

Le mal de dos au travail peut être causé par trois types de facteurs : les causes physiques, les risques psychosociaux et l’absence de prévention.

Les causes physiques sont les plus nombreuses. Elles peuvent être dues à des chutes, à des manutentions manuelles, à un travail physique dur, à l’exposition aux vibrations, à des traumatismes, à des postures pénibles sous contrainte, ou à des efforts importants.

Les risques psychosociaux peuvent être dus à de l’insatisfaction au travail, à de mauvaisesconditions de travail, à du stress ou à des contraintes psychosociales.

L’absence d’actions de prévention dans l’entreprise peut également entrainer ou aggraver le mal de dos des salariés.

Ces facteurs de risque existent dans de nombreuses professions et leur importance varie en fonction du secteur d’activité et du poste de travail. Tous secteurs confondus, la cause la plus fréquente du mal de dos est le port de charges suivi par la manutention manuelle d’objets.

Infographie présentant les quatre causes principales de lombalgies liées au travail (cf. description détaillée ci-après)

Les principales causes des lombalgies liées au travail

La principale cause de lombalgies liées au travail est le port et le transport de charges ou de personnes. Elle concerne 40 % des lombalgies dues au travail.

La manutention manuelle d’objets est la deuxième cause de lombalgies liées au travail. Elle concerne 23 % des lombalgies dues au travail.

Les chutes de hauteur ou de plain-pied, ainsi que les postures contraignantes et les mouvements divers sont des causes importantes de lombalgies liées au travail. Elles concernent 11 % des lombalgies dues au travail.

Certaines activités exposent davantage le salarié, le mal de dos peut entrainer des conséquences pour le fonctionnement de l’entreprise.