Aides financières pour le secteur de l'hôtellerie et de la restauration

Subvention prévention TPE-hotellerie et restauration
Afin de répondre aux besoins locaux des entreprises du secteur de l'hôtellerie et de la restauration, les TPE et PME peuvent être accompagnées dans le cadre de subventions régionales spécifiques. Ces dispositifs complètent ainsi l’offre nationale d’aides proposées sur l’ensemble du territoire.
Pour éviter les troubles musculosquelettiques des salariés ayant des activités de coupe, l’Assurance Maladie - Risques professionnels propose aux entreprises de moins de 50 salariés la subvention Couteaux +.
Pour le secteur de la propreté et du nettoyage, l’Assurance Maladie - Risques professionnels propose la subvention Propreté +. Objectif. Équiper les entreprises de moins de 50 salariés en matériel permettant de réduire le mal de dos et les troubles musculosquelettiques de leurs salariés.
Pour réduire le mal de dos et troubles musculosquelettiques des salariés devant déplacer des charges, dans de nombreux secteurs d’activité, l'Assurance Maladie – Risques professionnels propose aux entreprises de moins de 50 salariés la subvention Equip’mobile +.
Pour protéger la santé des salariés des hôtels et lieux d’hébergement, l'Assurance Maladie – Risques professionnels propose la subvention Hôtel +, destinée à prévenir le mal de dos, les troubles musculosquelettiques et les risques chimiques.
Pour éviter les risques liés à l’essuyage à la main (coupures, troubles musculosquelettiques) dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, l'Assurance Maladie – Risques professionnels propose l’aide « Stop Essuyage ».
L'Assurance Maladie – Risques professionnels propose aux entreprises de moins de 50 salariés la subvention TMS Pros Diagnostic pour financer la formation, l'évaluation et la mise en place d'un plan d'actions contre les risques de troubles musculosquelettiques.
La subvention TMS Pros Action permet aux entreprises de moins de 50 salariés d’acheter du matériel et/ou des équipements pour réduire les contraintes physiques et pour réaliser des formations adaptées en direction des salariés concernés.
Des subventions régionales sont accessibles aux entreprises de l’hôtellerie, des cafés et restaurants en vue d’initier des actions de prévention.
En signant un contrat de prévention, les cafés, hôtels et restaurants de moins de 200 personnes peuvent recevoir un soutien pour financer des projets ambitieux, visant à prévenir plusieurs risques professionnels.