Service à l’automobile : conseils et outils pour protéger les salariés

19 août 2021
L’organisation des activités du service à l’automobile appelle des adaptations quant à la prévention de l’épidémie de Covid-19. Pour réduire le risque de contamination et assurer la santé et la sécurité des salariés et des clients, l’Assurance Maladie – Risques professionnels propose aux entreprises du secteur des outils et préconisations afin de les guider dans leur démarche de prévention.

Evaluer les risques pour adapter l’organisation du travail

Des professionnels mobilisés face à l’impact de l’épidémie de Covid -19

L’activité des services à l’automobile regroupe les activités de la réparation automobile, du commerce de pièces de détails et du contrôle technique.

Les entreprises de ce secteur, notamment celles du secteur de la réparation automobile et du contrôle technique sont restées mobilisées durant l’épidémie de Covid-19. Les contacts fréquents avec les clients, la prise en charge et la restitution des véhicules ou encore la réception de colis ont pu être vecteur de circulation du virus.

Pour faire face au risque de contamination au Covid-19, les entreprises du secteur ont dû mettre en place des mesures de prévention et d’hygiène telles que la distanciation physique et les gestes barrières. L’organisation du travail dans certaines zones (zone clientèle et de livraison de pièces détachées par exemple) a également été revue, en concertation avec les salariés, afin notamment d’optimiser l’activité et réduire les autres risques.

Evaluer les risques : une étape essentielle pour la prévention

Pour faire face au risque de contamination au Covid-19 toujours présent, aux risques professionnels engendrés par les nouveaux modes de consommation et les nouvelles organisations de travail, une actualisation de l’évaluation des risques professionnels s’impose. Cette réévaluation des risques permettra d’élaborer un plan d’actions de prévention propre à chaque entreprise.

Cette mise à jour de l’évaluation des risques professionnels doit être retranscrite dans le document unique d’évaluation des risques (DUER) et portée à la connaissance des salariés et des instances représentatives du personnel.

Certaines de ces recommandations de prévention ont été reprises et éditées sur le site du ministère du Travail sous forme de fiches métiers.

Pour aider les entreprises du secteur, l’Assurance Maladie - Risques professionnels enrichit son offre d’outils en ligne d’un module conçu pour évaluer les risques liés au Covid-19 : l’outil Plan d’action Covid-19.

L’outil OIRA d’évaluation des risques propre à la réparation automobile est toujours disponible sur le site internet de l’INRS.

Des conseils pratiques tous secteurs et par métier

Des outils pour répondre aux questions de tous les secteurs d’activité

Les règles générales à appliquer dans le contexte de Covid-19 sont à retrouver dans le Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de COVID-19 édité par le ministère du Travail. Pour appliquer ce Protocole, un guide pratique est proposé par le ministère du Travail et l'Assurance Maladie - Risques professionnels. Cet outil donne les informations essentielles sur les actions que l'employeur doit ou peut mener pour prévenir le risque de Covid au travail et réagir en cas de contamination ou de cluster au travail. Une version à destination des salariés est également proposée.

Des outils spécifiques pour protéger employeurs et salariés du risque de contamination

L’Assurance Maladie - Risques professionnels met à disposition des entreprises du secteur de la réparation automobile et des centres de contrôles techniques 6 fiches spécifiques à certaines situations de travail :

Des outils pour répondre aux questions des garages automobiles et poids lourds

Des fiches de poste ont été élaborées en collaboration avec les organisations professionnelles. Chaque fiche propose un rappel des risques ainsi que des préconisations pratiques pour une protection efficace.

Des outils pour faire le lien entre le risque sanitaire et les risques professionnels, toujours présents voire exacerbés

Prévenir les troubles musculosquelettiques

La démarche TMS Pros est basée sur l’observation et l’analyse des situations de travail, et l’élaboration d’un plan d’actions de prévention en impliquant les salariés à chaque étape de la démarche. Cette méthode permet de :

  • structurer votre démarche de prévention des risques professionnels, en vous appuyant sur des référents compétents et sur le collectif de travail ;
  • mener une nouvelle analyse des postes de travail qui ont évolué avec la crise sanitaire ;
  • prévenir les risques de troubles musculosquelettiques dans les activités qui se sont fortement développées.

Prévenir les risques chimiques

Les salariés des entreprises du secteur des services à l’automobile sont exposés à de nombreux agents chimiques dangereux dont certains sont classés « cancérogènes pour l’homme » comme les huiles et fluides de coupes, les poussières de bois et les fumées de soudage.

Pour aider les entreprises à prévenir et réduire l’exposition de leurs salariés aux produits chimiques, l’Assurance Maladie – Risques professionnels propose la démarche Risques Chimiques Pros. Ce parcours, à suivre en quatre étapes vous permet d’évaluer les risques, de planifier et suivre vos actions afin d’améliorer la santé et la sécurité de vos salariés et éviter les conséquences des accidents du travail et maladies professionnelles sur votre activité.

Prévenir les risques de chutes

Les chutes constituent l’un des principaux risques professionnels du secteur. La crise sanitaire a sensiblement modifié l’organisation du travail dans bon nombre d’entreprises. Ces changements d’organisation en période de crise sanitaire mais aussi potentiellement en reprise d’activité, ont pu accroître les risques de chutes.

Pour vous aider, la brochure de l’INRS « Les glissades, prévention technique et méthodes de mesure » aborde les accidents dus aux glissades, décrit les mécanismes et les méthodes d’évaluation de la qualité des sols, et propose un panel de solutions pour prévenir les chutes.

Des aides financières pour aider toutes les entreprises

Des aides financières pour accompagner la prévention de risques professionnels spécifiques

L'Assurance Maladie – Risques professionnels propose plusieurs aides financières pensées pour les contraintes rencontrées par les entreprises de 1 à 49 salariés du secteur des services automobiles.

  • Airbonus pour vous aider à financer un système de captage des émissions de moteurs diesel ;
  • TMS Pros Diagnostic pour vous aider à financer la formation, l'évaluation et la mise en place d'un plan d'actions contre les risques de troubles musculosquelettiques ;
  • TMS Pros Action pour vous aider à financer des aménagements et équipements issus de votre plan d’actions contre les risques de troubles musculosquelettiques.

Les contrats de prévention

Dans le cadre de la convention nationale d'objectifs (CNO A110 activités de la métallurgie) signée par votre secteur d’activité, vous pouvez établir un contrat de prévention avec votre caisse régionale (Carsat, Cramif ou CGSS).Ce document contractuel est destiné aux entreprises de moins de 200 salariés et définit :

  • les objectifs sur lesquels vous vous engagez en matière de prévention des risques ;
  • les aides, en particulier financières, que votre caisse régionale peut vous apporter.

Les services prévention des caisses régionales à l’écoute des entreprises

Les caisses régionales (Carsat/CRAMIF/CGSS) de l’Assurance Maladie – Risques professionnels restent aux côtés des différents acteurs économiques du secteur pour les aider :

  • elles accompagnent les entreprises pour identifier les mesures les plus urgentes à définir dans leur activité quotidienne et qui permettent de maitriser les risques ;
  • elles orientent les entreprises du secteur dans l’évaluation des risques et l’application des mesures de prévention.