Hôtellerie et restauration : conseils et outils pour protéger les salariés

11 août 2020
Dans un contexte de reprise d’activité suite à l’épidémie de Covid-19, le rôle des différents acteurs de l’hôtellerie restauration est essentiel pour protéger la santé et la sécurité des salariés et de leurs clients. L’Assurance Maladie – Risques professionnels propose aux professionnels du secteur des recommandations et des outils spécifiques pour les accompagner.

Evaluer les risques pour adapter l’organisation du travail

Des professionnels mobilisés face à l’impact de l’épidémie de Covid-19

Suite à l’épidémie de Covid-19, les secteurs de l’hôtellerie, de la restauration traditionnelle, collective et rapide ont été particulièrement touchés et quasiment mis à l’arrêt.

L’accueil, la proximité et les contacts parfois prolongés avec des clients dont l’état de santé est très variable d’une personne à l’autre, représentent un risque supplémentaire pour les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration.

Dans cette période de reprise d’activité et de circulation potentielle ou avérée du virus, la mise en place de mesures de protection rigoureuses et adaptées est essentielle pour préserver la santé des salariés et de leurs clients.

La transformation de l’accueil de la clientèle

La crise sanitaire a imposé la mise en place d’un certain nombre de mesures : mesures barrières, distanciation, port du masque … qui bouleversent profondément l’accueil des clients et l’organisation du travail dans un secteur où l’hospitalité est primordiale.

Le bouleversement des pratiques et des conditions d'exercice du travail qui en découle nécessite une réévaluation des risques professionnels.

L’Assurance Maladie – Risques Professionnels propose aux acteurs de ce secteur des outils spécifiques pour accompagner leur reprise d’activité post crise sanitaire, en complément des programmes de prévention existants.

Des outils pour évaluer les risques professionnels

Pour faire face au risque de contamination toujours présent, de nouvelles habitudes de consommation et de nouvelles organisations de travail se sont mises en place, engendrant de fait de nouveaux risques professionnels. Ces nouvelles conditions d’exercice du travail nécessitent une actualisation de l’évaluation des risques professionnels. Cette réévaluation des risques permettra d’élaborer un plan d’actions de prévention propre à chaque entreprise.

Les mesures de prévention doivent également être communiquées aux salariés, aux instances représentatives du personnel (CSE) et au service de santé au travail afin d’être pleinement comprises et appliquées. Ces mesures de prévention impliquent également un échange et une coordination avec tous les acteurs externes de l’entreprise : fournisseurs, prestataires, donneurs d’ordre… A ce titre, les protocoles de sécurité de livraison et plans de prévention doivent être mis à jour.

La nomination et la formation en interne d’un référent Covid-19 est recommandée pour accompagner les directions d’établissements dans cette démarche d’évaluation et de mise en œuvre de mesures de prévention.

Pour aider les entreprises du secteur, l’Assurance Maladie Risques professionnels enrichit son offre d’outils en ligne d’un module conçu pour évaluer les risques liés au Covid-19 : l'outil Plan d’action Covid-19.

L’outil en ligne d’évaluation des risques propre au secteur de l’hôtellerie-restauration est également disponible sur le site internet de l’Institut National de Recherche et Sécurité (INRS).

Des conseils pratiques tous secteurs et par métier

Des outils pour répondre aux questions de tous les secteurs d’activité

Des outils communs à tous les secteurs d’activité sont à la disposition des entreprises pour répondre aux interrogations liées à la circulation du Covid-19 et aux mesures à mettre en place.

Des outils spécifiques pour protéger les salariés du risque de contamination

L’Assurance Maladie - Risques professionnels met à disposition des acteurs du secteur des conseils adaptés :

La fiche COVID-19 Hôtellerie - restauration : les précautions à prendre (PDF).

Le ministère du Travail met à la disposition de l’ensemble des acteurs du secteur des fiches de recommandations.

Les particularités du secteur hôtellerie restauration

Dans les métiers de la restauration, le plan de maîtrise sanitaire (PMS) décrit les mesures prises par chaque entreprise pour assurer l’hygiène et la sécurité sanitaire de ses productions vis à vis des dangers biologiques (Covid notamment), physiques et chimiques. Le PMS comprend notamment le plan de nettoyage-désinfection des locaux, le contrôle à réception et expédition, les mesures relatives aux vêtements de travail…

L’organisation du travail en la « marche en avant » des produits et des personnes est une mesure de précaution appliquée par le secteur hôtellerie restauration depuis longtemps, elle permet de réduire les contaminations croisées. Le respect des règles d’hygiène (port du masque, lavage des mains des locaux…) pour maintenir la qualité sanitaire du produit est encore renforcé par la mise en œuvre des mesures de prévention du Covid-19.

En hôtellerie, les métiers de l’hébergement sont également particulièrement sensibilisés aux règles d’hygiène lors des nettoyages des chambres et parties communes ; les mesures de prévention du Covid accroissent le niveau d’exigence déjà très haut (nettoyage, désinfection, gestion du linge, …).

Les métiers « supports » (personnel de chambre, livreurs, techniciens de maintenance…) doivent, quant à eux, être sensibilisés au risque Covid-19 dans le cadre de la gestion de la coactivité.

Des outils pour prévenir les risques professionnels, toujours présents ou augmentés par le Covid 19

Les recommandations de prévention toujours en vigueur pour les risques usuels

Pour la mise en œuvre des mesures de prévention des risques professionnels et la mise à jour des protocoles de sécurité de livraison, les employeurs ont toujours à leur disposition les recommandations de prévention de l’Assurance Maladie Risques Professionnels :

La prévention des troubles musculosquelettiques (TMS)

La démarche TMS Pros est basée sur l’observation et l’analyse des situations de travail, et l’élaboration d’un plan d’actions de prévention en impliquant les salariés à chaque étape. Cette méthode permet de :

  • Mener une nouvelle analyse des postes de travail qui ont évolué avec la crise sanitaire : accueil, encaissement, service en rayons traditionnels, mise en rayon, … ;
  • Structurer votre démarche de prévention des risques professionnels, en vous appuyant des référents compétents et sur le collectif de travail ;
  • Mettre en place un plan d’actions pour prévenir les risques de troubles musculosquelettiques dans les activités qui se sont fortement développées, notamment les drive et la livraison à domicile.

Prévenir les risques psychosociaux

Les risques psychosociaux peuvent être accrus suite à la crise du Covid-19 :

  • anxiété des salariés exposés au risque de contamination ;
  • difficultés financières dues à l’activité partielle et inquiétude sur la pérennité des emplois ;
  • renforcement de la complexité des tâches à mener en mettant en œuvre les mesures de prévention dans un objectif de service et de temps identiques.

des outils complémentaires ciblés

Le catalogue des brochures INRS propose une documentation ciblée par métiers :

Les sites internet :

  • Agrobat pour adapter la conception de son espace d’hôtellerie restauration ;
  • Mavimplant pour modelliser les futurs locaux de travail lors d'une construction ou d'une rénovation. Le logiciel simple et accessible sur internet permet de réaliser une maquette virtuelle en 3 dimensions.

Des aides financières pour aider toutes les entreprises

La subvention Prévention COVID

Pour les entreprises de 1 à 49 salariés et les travailleurs indépendants, l'Assurance Maladie – Risques professionnels propose la subvention "Prévention COVID". Celle-ci permet de bénéficier d'une aide financière allant jusqu'à 50 % de votre investissement.

Des aides financières pour accompagner la prévention de risques professionnels spécifiques

L'Assurance Maladie – Risques professionnels propose plusieurs aides financières pensées pour les contraintes rencontrées par les entreprises de 1 à 49 salariés du secteur de l'hôtellerie restauration.

  • TMS Pros diagnostic pour former un salarié ou faire appel à un cabinet d’ergonomie afin d’ analyser un poste de travail et établir un plan d’actions de prévention des TMS ;
  • TMS Pros action pour financer à hauteur de 50% des aménagements et équipements issus de ce plan d’actions ;
  • Equip’mobile + pour réduire l’exposition des salariés aux risques liés aux déplacements de charges ;
  • Propreté + pour l’acquisition de matériel de nettoyage permettant de limiter les risques de TMS ;
  • Hôtel+ pour protéger la santé des salariés des hôtels et lieux d’hébergement, en ce qui concerne les troubles musculosquelettiques et les risques chimiques ;
  • Stop essuyage pour améliorer la sécurité et l’hygiène dans le secteur de hôtellerie et notamment éviter les risques liés à l’essuyage à la main.

Les contrats de prévention

Dans le cadre de la convention nationale d'objectifs (CNO) signée par votre secteur d’activité, vous pouvez établir un contrat de prévention avec votre caisse régionale (Carsat, Cramif ou CGSS). Il est destiné aux entreprises de moins de 200 salariés. Ce document contractuel définit :

  • les objectifs sur lesquels vous vous engagez en matière de prévention des risques ;
  • les aides, en particulier financières, que votre caisse peut vous apporter.

 

Les services prévention des caisses régionales à l’écoute des entreprises

Les caisses régionales (Carsat/Cramif/CGSS) de l’Assurance Maladie – Risques professionnels restent aux côtés des différents acteurs économiques du secteur pour les aider :

  • elles accompagnent les entreprises et commerces pour identifier les mesures les plus urgentes à définir dans leur activité quotidienne et qui permettent de maitriser les risques ;
  • elles orientent les entreprises et commerces dans l’évaluation des risques et l’application des mesures de prévention.