TPE/PME : des subventions pour réduire les risques professionnels

19 juin 2019

subvention, solution prévention, équipement de protection individuelle

L’impact d’un accident du travail ou une maladie professionnelle chez un salarié peut être important dans les petites entreprises : cela désorganise l’activité, entraîne des retards dans la production ainsi que des difficultés pour remplacer le salarié absent.

Pour aider les entreprises de moins de 50 salariés à investir dans des solutions de prévention, l’Assurance Maladie – Risques professionnels propose 17 subventions prévention TPE permettant de réduire l’exposition des salariés à des risques fréquents : troubles musculo–squelettiques (TMS), chutes de hauteurs, exposition à des produits chimiques dangereux, etc. Le montant de la subvention peut atteindre 40 % de l’investissement réalisé par l’entreprise pour acquérir des matériels, financer une formation ou un diagnostic des risques. Elle est plafonnée à 25 000 euros.

Huit secteurs d’activité sont particulièrement concernés par ces aides : le bâtiment et les travaux publics, l’industrie et la métallurgie, l’hôtellerie restauration, la réparation automobile, la logistique, la coiffure, la propreté. A chacun de ces secteurs correspondent des aides adaptées aux risques de leur activité.

> Découvrir et demander les aides

Outre les 17 subventions disponibles partout en France, les caisses régionales proposent des aides spécifiques à certains bassins d’activités économiques. Pour en savoir plus, consulter les sites internet des caisses régionales (Carsat, Cramif, CGSS).