Les cancers professionnels coûtent 1,2 milliard d'euros aux entreprises

11 avril 2019

Dans un nouveau rapport sur les cancers reconnus d’origine professionnelle, l’Assurance Maladie - Risques professionnels fait un état des lieux des cancers professionnels et détaille les actions et les aides qu’elle propose aux entreprises pour prévenir ce risque.

Secteurs et profils concernés

En moyenne, 1 840 cancers d’origine professionnelle sont reconnus chaque année par l’Assurance Maladie - Risques professionnels, et concernent majoritairement des retraités issus de la classe ouvrière. Parmi les cas reconnus, ce sont les cas liés à l’amiante qui restent prépondérants malgré leur baisse continue depuis quelques années. Cependant, la part des autres cancers liés notamment aux poussières de bois et benzène est en augmentation.

Les entreprises les plus concernées par le risque de cancers professionnels ont plus de 250 salariés (53 %) et font partie des secteurs de la métallurgie, du BTP, de l’industrie chimique et des métiers du bois.

Coût des cancers professionnels pour les entreprises

Les cancers dont le lien avec le travail est reconnu coûtent chaque année environ 1,2 milliard d’euros aux entreprises via leurs cotisations accidents du travail et maladies professionnelles.

Actions de prévention et accompagnement des entreprises

La prévention à l’exposition des risques chimiques déployée par l’Assurance Maladie - Risques professionnels se poursuit dans le cadre d’un nouveau programme national de prévention « Risques Chimiques Pros » qui sera lancé prochainement. Son objectif : accompagner les entreprises dans la mise en œuvre de mesures de prévention pour les risques prioritaires identifiés lors de l’évaluation des risques chimiques.

Outils et aides pour les entreprises

L'Assurance Maladie - Risques professionnels et l’INRS, son institut de prévention, mettent à la disposition des entreprises des outils et des aides :

Plus d'informations, consulter le dossier de l'INRS « Cancers professionnels : ce qu'il faut retenir ».