Le secteur du BTP est mobilisé pour lutter contre les troubles musculosquelettiques (TMS)

Travailleur du domaine du BTP sur un chantier

Des entreprises du BTP, déjà engagées dans le programme TMS Pros de l’Assurance Maladie – Risques professionnels, continuent d’agir pour améliorer les conditions de travail et la santé de leurs salariés.

 

 

 

Alors que 91% des maladies professionnelles reconnues dans le secteur du bâtiment et des travaux publics sont liées à des troubles musculosquelettiques (TMS), les entreprises veulent préserver la santé de leurs collaborateurs avant tout. C’est le cas du directeur logistique du Groupe GCC, Philippe Minvielle : « Les métiers du parc matériel sont des métiers très pénibles et très techniques et nous nous devons d'être à leur écoute. Un salarié bien dans sa tête, bien dans son corps, est un salarié performant. ».

Ainsi l’un des enjeux les plus importants du secteur du BTP est le maintien dans l’emploi des travailleurs, dû aux problématiques de recrutement. Pour faire face à cet enjeu et apporter des solutions aux métiers en tension, des solutions émergent. Parmi elles, la montée en compétence en interne et la prévention apparaissent de plus en plus comme des leviers de performance de l’entreprise et non comme des contraintes.

Le groupe Colas, grand acteur des travaux publics témoigne : « … Notre volonté première est de maintenir nos collaborateurs dans l’emploi tout au long de leur carrière.», et « TMS Pros a permis de mettre le sujet des TMS sur le devant et que l’on en parle à tous les niveaux ». En partenariat avec la caisse régionale de l’Assurance Maladie Ile-de—France (Cramif), le groupe a pu mettre en place le programme TMS Pros, « Nous avons envisagé la démarche TMS Pros comme la mise en place d’un partenariat avec la CRAMIF….Nous avons un métier manuel avec de fortes sollicitations physiques sur nos collaborateurs et il nous paraissait indispensable de travailler sur cette problématique. ».

Consacrer du temps à la prévention permet de préserver la santé des salariés et, par rebond, d’améliorer la performance et la compétitivité de l’entreprise, quand l’on sait qu’un accident du travail surgit toutes les 2 minutes dans le BTP. Chaque année, cela représente un coût direct de plus de 1 milliard d’euros, versé par les entreprises du secteur au titre de leurs cotisations accidents du travail et maladies professionnelles.

 

Pour plus d'informations sur la démarche TMS Pros : https://www.ameli.fr/entreprise/sante-travail/risques/troubles-musculosquelettiques-tms/demarche-tms-pros

En cours de chargement...