Le mal de dos et les troubles musculosquelettiques coûtent cher aux entreprises : agir avec TMS Pros

11 mars 2021

Absentéisme, désorganisation, baisse de la productivité… Les troubles musculosquelettiques (TMS) et le mal de dos coûtent cher aux entreprises. C’est pourquoi l’Assurance Maladie – Risques professionnels renouvelle la démarche TMS Pros.

22 millions, c’est le nombre de journées de travail perdues chaque année à cause du mal de dos et des TMS. Ces dernières représentent 87 % des maladies professionnelles en France et entraînent des absences correspondant à 107 000 ETP par an. Les conséquences des lombalgies sont tout aussi alarmantes : les entreprises versent ainsi 1 milliard d’euros de cotisations par an contre le mal de dos.

Crise Covid-19 : un risque accru de TMS

La crise Covid-19 a par ailleurs bouleversé l’organisation des entreprises, augmentant les facteurs de risques de TMS que sont les affections psychiques liées au travail (facteur psychosocial) et la hausse des gestes répétitifs (facteur biomécanique). Certains secteurs sont plus fortement exposés que d’autres : bâtiment, grande distribution, propreté, etc.

Agir avec TMS Pros

La démarche TMS Pros (espace Entreprise), développée par l’Assurance Maladie – Risques professionnels depuis 2014 et renouvelée en mars 2021, permet de réduire les risques. Conçue en quatre étapes, elle propose des outils structurants et des solutions à mettre en place, expliquées « pas à pas ». Basée sur l’analyse des situations réelles de travail et l’élaboration d’un plan d’actions, elle implique l’ensemble des collaborateurs (dirigeants et salariés).

Aides financières et formations

L’Assurance Maladie – Risques professionnels soutient financièrement les entreprises, avec TMS Pros Diagnostic et TMS Pros Action (espace Entreprise). Par ailleurs, les caisses régionales proposent des formations à la prévention des troubles musculosquelettiques, en direction des dirigeants et des « personnes-ressources » en charge de la démarche TMS Pros au sein de l’entreprise.

Toutes les entreprises ont accès à la démarche TMS Pros. Certaines, dont la sinistralité est particulièrement élevée, peuvent bénéficier d’un accompagnement spécifique. Dans ce cas, elles sont directement contactées par leur caisse régionale (carsat, cramif, CGSS).