Covid-19 et arrêt de travail : fin des arrêts dérogatoires

Le dispositif des Indemnités Journalières dérogatoires en cas de salarié atteint de Covid-19 est arrêté depuis le 31 janvier 2023. Désormais, si votre salarié est malade et que son état ne lui permet pas de travailler, il doit consulter son médecin. Ce dernier lui prescrira alors un arrêt de travail comme pour toute autre infection hivernale le nécessitant.

Par ailleurs, les salariés testés positifs au Covid-19 ne doivent plus s’isoler systématiquement.

Cependant, comme pour toute maladie à infection respiratoire aiguë, il reste fortement recommandé aux personnes positives au Covid-19 et aux personnes ayant été exposées à une personne contagieuse de :

  • respecter les gestes barrières et notamment :
    • porter un masque en présence d’autres personnes ;
    • se laver fréquemment les mains ;
  • se faire tester au moindre signe de la maladie si le diagnostic n’a pas été réalisé ;
  • favoriser le télétravail ;
  • informer rapidement les personnes qui pourraient avoir été contaminées, en cas de diagnostic positif ;
  • éviter le contact avec les personnes fragiles.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le décret n° 2023-37 du 27 janvier 2023 relatif aux arrêts de travail dérogatoires délivrés aux personnes positives au Covid-19.

En cours de chargement...