Secteur de l’aide et des soins à domicile: lutter contre une sinistralité préoccupante

29 mars 2017
Avec près de 3 millions de salariés, le secteur de l’aide et du soin à la personne connaît une croissance forte de ses effectifs, notamment dans les emplois à domicile. Les facteurs de risque y sont donc importants et la sinistralité préoccupante. Il existe des dispositifs de prévention comme le CPS.

Une sinistralité préoccupante

Différentes études réalisées sur la sinistralité du secteur de l'aide et des soins à domicile montrent que ses salariés présentent une sinistralité élevée par rapport aux salariés de l'ensemble des secteurs.

L'adaptation et l'évolution des compétences prévention des salariés semblent être des étapes primordiales de l'amélioration de la sécurité et de la santé des travailleurs de ce secteur. La formation est donc le moyen prioritaire de sensibilisation et de diffusion de la prévention qui permettra d'enrayer cette tendance.

Un dispositif de formation spécifique au secteur : le Certificat prévention secours (CPS)

L'assurance Maladie - Risques Professionnels et l'Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS) ont mis en place un dispositif de formation spécifique au secteur de l'aide à domicile : le « Certificat prévention secours (CPS) Intervenants à domicile ». C'est l'INRS qui assure la mise en œuvre du dispositif qui s'appuie sur la formation de formateurs certifiés, chargés de transférer les bonnes pratiques de prévention jusqu'aux intervenants à domicile.

Le « CPS Intervenants à domicile » vise à fournir les compétences requises en matière de prévention des risques professionnels identifiés au sein de votre profession. Il permet également à vos salariés d'acquérir et de valoriser des compétences supplémentaires reconnues et certifiées, classées en deux grands domaines :

  • prévention : pouvoir être acteur de la prévention des risques liés à son métier
  • secours : savoir adopter un comportement adapté en cas d'accident, incident ou dysfonctionnement.

La durée minimale de la formation est fixée à 21 heures, soit trois jours non consécutifs. Pour mieux appréhender le contenu de ce dispositif de formation, vous pouvez consulter le cadre de référence disponible sur le site de l'INRS.

Comment mettre en place la formation CPS ?

Adressez-vous auprès des organismes de formation spécifiques au secteur de l'aide à domicile habilités pour mettre en œuvre ce dispositif dans votre entreprise et faire de vos salariés des acteurs à part entière de la prévention. Votre caisse régionale (Carsat, Cramif, CGSS) pourra vous fournir la liste de ces organismes de formation habilités que vous pouvez également trouver sur le site de l'INRS.

Brochures de sensibilisation et d'information

En partenariat avec l'INRS et l'Agence nationale des services à la personne, l'Assurance Maladie-Risques Professionnels vous propose également des supports d'aide au repérage des risques et de sensibilisation à la prévention des risques professionnels à domicile.

Retrouvez ces brochures dans les documents à télécharger ci-dessous.