Locaux et sols : des pistes pour limiter les risques

29 mars 2017
Chutes, glissades, troubles musculosquelettiques… Autant de risques professionnels que vous pouvez réduire en agissant sur la conception de vos locaux de travail. Quelques exemples ci-dessous.

Les chartes de conception-rénovation-extension des locaux de travail

Les chartes de conception, rénovation et extension des locaux de travail définissent les exigences de l'enseigne en terme de conception de ses établissements (choix du revêtement de sol, vue sur l'extérieur, organisation de la circulation...) à moyen terme (3-4 ans). À échéance, une évaluation est réalisée ; elle fait le bilan et identifie les points d'amélioration éventuels.

En 2009, Autogrill et McDonald's, deux leaders de la restauration en France, ont signé ce type de chartes de partenariat avec la Caisse nationale de l'Assurance Maladie des travailleurs salariés (Cnamts).

Comment signer une charte?

Pour signer une charte de partenariat avec la Caisse nationale de l’'Assurance Maladie des travailleurs salariés (Cnamts), contactez le département prévention de la Direction des risques professionnels de la Cnamts : clara.sabban@cnamts.fr

Locaux de fabrication : les revêtements de sol

Dans les locaux de fabrication de produits alimentaires, les chutes et glissades de plain-pied représentent plus de 20 % des accidents du travail avec arrêt.

Dès 1998, la Caisse nationale de l'Assurance Maladie des travailleurs salariés (Cnamts) a élaboré la brochure « Guide des revêtements de sol répondant aux critères hygiène, sécurité, aptitude à l'utilisation pour les locaux de fabrication de produits alimentaires » (PDF, 2.68 Mo).

Par ailleurs, la Cnamts a établi une liste référençant des revêtements de sol qui répondent à la fois :

  • aux critères de sécurité des utilisateurs ;
  • aux réglementations relatives à l'hygiène des denrées alimentaires.