Les filières viandes de boucherie et volailles

20 avril 2017
Avec plus de 1 500 établissements et 57 000 salariés, les filières viandes de boucherie et viandes de volailles sont particulièrement touchées par les accidents du travail et les maladies professionnelles. Des partenariats entre l'Assurance Maladie - Risques Professionnels et ces filières existent.

La situation dans les filières viandes de boucherie et volailles

Dans les filières viandes, on note que :

  • en 2010, pour les entreprises de la viande de boucherie, on dénombrait 100 accidents du travail avec arrêt pour 1 000 salariés ;
  • la même année, pour les entreprises de la filière viande de volailles, on dénombrait 75 accidents du travail avec arrêt pour 1 000 salariés ;
  • les troubles musculosquelettiques (TMS) sont la première cause de maladie professionnelle reconnue dans ces filières et leur nombre s'accroît chaque année.

Ce constat montre la nécessité d'inciter tous les responsables d'entreprises à se mobiliser pour engager des actions de prévention des risques professionnels.

Consulter les statistiques sur la sinistralité.

Les actions de prévention prioritaires

Les organisations professionnelles des filières viandes de boucherie et viandes de volailles ont engagé avec l'Assurance Maladie - Risques Professionnels un partenariat axé sur trois thèmes de prévention prioritaires :

  • la prévention des TMS centrée sur le pouvoir de coupe du couteau avec la formation de salariés référents dans les entreprises ;
  • l'amélioration de la conception des locaux pour prévenir les chutes et glissades de plain-pied, les risques liés à l'ergonomie et aux circulations (voir le Guide des revêtements de sols (PDF, 2.68 Mo)) ;
  • le renforcement de l'accueil des salariés avec la mise en place d'une procédure spécifique d'information et d'accompagnement.

Pour renforcer encore ces actions de prévention, des chartes de partenariat ont été signées entre la Cnamts et les organisations professionnelles le 14 mai 2009.