Réduire les accidents : le témoignage d'une entreprise du BTP

10 octobre 2017

Le risque routier est la première cause de décès par accident au travail. L’entreprise de BTP Rabot Dutilleul a mis en place des actions de prévention efficaces pour ses 620 salariés. Rencontre avec Sébastien Pruvost, animateur principal "Sécurité Qualité Environnement" et référent "Prévention routière" au sein de l’entreprise.

 

Quel a été le point de départ de votre démarche de prévention des risques routiers ?

En 2012, j’ai été formé en tant que référent Risques routiers par ma caisse régionale d’Assurance Maladie Risques professionnels (Carsat Nord-Picardie). Cette formation portait sur quatre volets que j’ai développé ensuite dans l’entreprise : le management, la flotte automobile, l’information, la formation.

 

Pourquoi votre entreprise est-elle signataire du « CODE » ? Pour rappel,  il s'agit d'un Contrat d’Objectifs pour les Déplacements en Entreprise mis en place dans votre région par la caisse d’Assurance Maladie Risques professionnels (Carsat Nord-Picardie).

Cela fait quatre ans que nous menons des actions qui réduisent les risques d’accidents. Le CODE s’inscrit donc tout naturellement dans cette continuité. C’est un engagement réciproque entre la caisse et nous. D’un côté, nous réaffirmons notre engagement sur le risque routier. De l'autre côté, si les résultats obtenus sont bons, la caisse peut baisser notre taux de cotisations sociales. Nous connaitrons l’impact de nos actions en début d’année 2018.

 

Comment avez-vous fait pour réduire les trajets routiers entre le domicile des salariés et le lieu de travail ?

Nous affectons les personnes sur les chantiers en fonction de leur lieu de vie géographique. Nous faisons en sorte de limiter au maximum les déplacements entre le domicile et le travail. Pour cela, nous avons également mis en place la visio-conférence qui a clairement réduit le nombre de déplacements. Pour les trajets de plus de deux heures, nous préférons que les salariés prennent le train. Pour leur confort, ils peuvent bénéficier de nuits d’hôtel.

 

L’entretien des voitures est aussi un élément de prévention des risques. Est-il possible d’intervenir sur ce volet-là ?

Oui, c’est possible. Afin d’encourager les salariés à ne pas prendre leur propre voiture (qui peut ne pas être entretenue), nous leur proposons un service de réservation en ligne. Nous sommes ainsi sûrs que la voiture qu’ils empruntent a bien été contrôlée ! Une partie de ces voitures dispose par ailleurs de détecteurs de fatigue et de franchissement de ligne.

 

Vous avez la casquette d’animateur « Environnement ». La prévention des risques routiers a-t-elle un impact écologique ?

Oui, c’est certain ! Notre démarche, en plus d’avoir un sens humain, a aussi un sens environnemental puisque nous réduisons les déplacements routiers. D’ailleurs, quand le déplacement routier est vraiment nécessaire, notre flotte compte essentiellement des véhicules hybrides ou électriques. Notre engagement s’inscrit dans la durée. Il fait maintenant partie de la culture d’entreprise.