M'T Dents : l’examen bucco-dentaire à destination des enfants et des jeunes

27 avril 2018
L’un des objectifs majeurs du dispositif M'T Dents (ou examen bucco-dentaire EBD) consiste à faire venir chez le chirurgien-dentiste les enfants et les jeunes qui ne s’y rendent jamais, avec comme priorité les enfants de 6 ans, âge d'entrée dans le dispositif.

Présentation du dispositif M’T Dents

Le dispositif de prévention bucco-dentaire, intitulé « M'T Dents » pour le grand public, a été redéfini conjointement par l'Assurance Maladie et les syndicats signataires de la convention dentaire : Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD), Union dentaire (UD).

Il répond à deux objectifs :

  • favoriser un contact précoce avec le chirurgien-dentiste ;
  • instaurer des rendez-vous réguliers aux âges les plus exposés au risque carieux : 6, 9, 12, 15 et 18 ans. Le dispositif a été étendu en 2018 aux jeunes de 21 et 24 ans.

Le dispositif M’T Dents se compose d’un examen bucco-dentaire complété éventuellement par des soins consécutifs.

Un examen bucco-dentaire (EBD) et des conseils d'éducation sanitaire

L'EBD doit être réalisé dans le délai d’1 an suivant la date d’anniversaire de l’enfant ou du jeune dans la mesure où l’un des objectifs majeurs de ce dispositif est d'inciter ceux qui ne vont jamais chez le chirurgien-dentiste (ou stomatologue ou spécialiste en chirurgie orale) à réaliser cet examen de prévention.

Passé ce délai d’un an, le bon de prise en charge n’est plus valable.

Cet examen comprend :

  • une anamnèse ;
  • un examen bucco-dentaire ;
  • une action de prévention et éducation sanitaire adaptée à l'âge.

Il peut être complété au cas par cas par :

  • des radiographies intrabuccales ;
  • l'établissement d'un programme de soins.

Des soins consécutifs éventuels

Si un programme de soins est établi, ils doivent débuter dans les 3 mois qui suivent l'EBD et s'achever dans les 6 mois suivant la date de début des soins.

Ces soins peuvent comporter :

  • selon le risque carieux : le scellement des sillons pour les molaires des enfants de moins de 14 ans ;
  • selon le besoin : des soins conservateurs ou des soins chirurgicaux.

L'EBD est rémunéré à hauteur de 30 € (42 € s'il est complété par 1 ou 2 radiographies intra-buccales, et 54 € avec 3 ou 4 radiographies intra-buccales). Le patient n'a pas à faire l'avance des frais.

Pour les soins consécutifs nécessaires (actes correspondant à des soins conservateurs, chirurgicaux et des actes radiologiques), le patient n'a pas à faire l'avance des frais.

Il vous est possible de télétransmettre l'examen de prévention ainsi que les soins consécutifs. Le paiement s'effectue alors sous 4 à 5 jours.

À noter : l’EBD et les soins consécutifs ne peuvent pas faire l'objet de dépassements d'honoraires.

 

Le formulaire de prise en charge (PDF, 215.25 Ko) est adapté à l'examen bucco-dentaire.

La partie basse de cet imprimé comprend les renseignements médicaux : le schéma dentaire, une indication de l'état parodontal du patient, le programme de soins à réaliser ainsi qu'un point sur l'éducation sanitaire.

Ces informations sont à conserver dans le dossier médical du patient, et en fonction des besoins, sont à transmettre au Chirurgien-Dentiste conseil de la caisse d’assurance maladie.

Le téléchargement de cet imprimé de prise en charge est possible via amelipro, par la rubrique « commande d’imprimés « mes imprimés » pour les chirurgiens-dentistes et les médecins stomatologues (depuis le 1er juin 2017).

 

À noter : un dispositif similaire a été mis en place pour les femmes enceintes.

Six ans : un âge clé pour la prévention dentaire

M’T Dents vise particulièrement les enfants de six ans, âge d’entrée dans le dispositif.

Deux raisons à cette priorité :

  • 30 % des enfants de 6 ans présentent au moins une dent cariée ;
  • 80 % des enfants de cet âge ne consultent pas de chirurgien-dentiste.

Afin d'amener les enfants à consulter un chirurgien-dentiste, l'école est un point d'entrée incontournable. C'est pourquoi l'Assurance Maladie a mis en place localement, à ce niveau, avec l'aide des acteurs sanitaires et sociaux (infirmières, médecins scolaires, etc.) et la participation active des chirurgiens-dentistes, des séances de sensibilisation générale et d’accompagnement personnalisé, dans des classes de CP ciblées en zones défavorisées.

Si votre cabinet se situe à proximité des écoles concernées, vous êtes donc susceptible d'être mobilisé pour recevoir, dans votre cabinet, des enfants participant à ces actions locales.

L’accompagnement personnalisé pour les enfants en CP se décompose en trois temps.

  1. Sensibilisation des enfants à l'école
    Dans le cadre d'une action de sensibilisation, un courrier d'invitation et un formulaire de prise en charge destiné à ses parents sont remis à l'enfant. L'instituteur affiche dans sa classe « l'arbre à pommes », un outil de suivi de l'examen bucco-dentaire (EBD), ludique et incitatif.
  2. Réalisation de l'EBD à votre cabinet et identification des soins nécessaires
    Comme pour tout EBD, vous complétez la partie basse de l'imprimé de prise en charge. Particularité : il vous est demandé de conserver cette partie basse dans le dossier médical du patient et, en fonction des besoins, de la transmettre au chirurgien-dentiste conseil de la caisse d'assurance maladie.
  3. Réalisation des soins si nécessaire
    Si les soins ne sont pas réalisés, le chirurgien-dentiste conseil relance les parents.

Le calendrier doit être court entre l'EBD et les soins consécutifs. Les familles qui rencontrent des difficultés sociales et économiques renoncent parfois aux soins.

Il est donc important, dans ce contexte, que les traitements dentaires nécessaires soient réalisés dans les meilleurs délais : pas plus de 3 à 4 mois après l'examen initial.

Votre mobilisation est nécessaire :

  • pour faciliter l'accès à votre cabinet : en réservant des plages horaires dédiées pour permettre aux enfants des classes concernées d'obtenir rapidement des rendez-vous (délai de 2 mois), que ce soit pour la réalisation de l'examen bucco-dentaire (EBD) ou des soins consécutifs ;
  • pour accueillir et informer les enfants et leurs parents.

En pratique, pour la réalisation de l'EBD et des soins consécutifs éventuels :

  • remettez à l'enfant et à ses parents le carnet de prévention dentaire (M'T dents) et la « Pomme » avec votre cachet ;
  • conservez la partie basse de l'imprimé de prise en charge dans le dossier médical du patient, en cas de besoin, pour le chirurgien-dentiste conseil de la caisse d'assurance maladie ;
  • incitez les enfants à venir effectuer les soins rapidement après l'EBD et à les réaliser dans un court délai.