Prado, pionnier du parcours de soins coordonné du patient

18 avril 2019

Le service Prado n’a cessé de s’étendre depuis sa création en 2010, du retour à domicile post-maternité originel aux sorties d’hospitalisation post-chirurgie, en passant par l’accompagnement des pathologies chroniques : patients post-décompensation cardiaque, épisode exacerbé de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Une fois le patient inscrit à Prado par un conseiller de l’Assurance Maladie, toute l’équipe de soins primaires s’organise autour de lui pour faciliter la transition hôpital-ville et le suivi post-hospitalisation à domicile, favorisant ainsi la récupération du patient et la prise en compte de ses besoins spécifiques.

2 expérimentations en cours devraient être généralisées pour la fin 2019 : un service Prado pour les patients hospitalisés suite à un accident vasculaire cérébral (AVC), et l’élargissement du service à des patients de 75 ans et plus, indépendamment du motif de leur hospitalisation. Prado proposera à ces patients non seulement d’initier l’organisation de leur parcours de soins mais aussi de les mettre en relation avec le service social de l’Assurance Maladie pour évaluer leur situation après leur retour à domicile.

Prado répond à un double enjeu de santé publique en accompagnant les patients dans leur vie à domicile après un accident de santé tout en visant une diminution des réhospitalisations.

En 2018 :

  • plus de 90 % des sages-femmes libérales,
  • 2/3 des cardiologues libéraux,
  • la moitié des pneumologues libéraux,
  • 1/3 des médecins traitants,
  • 1/3 des infirmiers libéraux,
  • 1/3 des masseurs-kinés libéraux,

ont accompagné au moins un patient lors de sa sortie, après une hospitalisation.

543 000 patients (+ 7,5 % par rapport à 2017) ont bénéficié du service :

  • 454 000 pour Prado maternité (+ 16 %) qui se réoriente en 2019 vers les sorties précoces, avec visite d’une sage-femme dans les 24 h suivant le retour à domicile (20 % des naissances accompagnées),
  • 69 000 pour Prado chirurgie (+ 21 %),
  • et 20 000 (+ 54 %) pour Prado pathologies chroniques.

 

infographie-prado-nl-inf4.png

Source : Assurance Maladie.