Corps étranger dans l'œil

11 août 2017
Grain de sable, cil, particule de verre, détergent… Divers corps étrangers peuvent être projetés par accident dans un œil. Si vous pouvez retirer la plupart d’entre eux sans difficulté, certaines situations doivent vous amener à consulter un médecin.

Niveaux de gravité et symptômes en cas de corps étranger dans l'œil

Les corps étrangers sont des petits corps solides ou des produits liquides qui ont été projetés par accident, dans un œil (ou dans les 2). Ils peuvent être de nature variée : grain de sable, poussière, cheveu, cil, particule de bois, de verre ou de métal, détergent, eau de javel, acide…

Selon leur nature et l’endroit où ils se logent dans l'œil, tous les corps étrangers n’ont pas la même gravité.

Ainsi, il faut bien distinguer :

  • Les corps étrangers dits superficiels. Il peut s'agir :
    • de corps solides pénétrant à petite vitesse dans l'œil (grain de sable, poussière, cheveu, cil...)  Ils sont présents entre la paupière et le globe oculaire. Ils sont souvent bénins,
    • de produits liquides projetés dans l’œil. Selon la nature du liquide, cette projection cause une simple gêne, ou peut entraîner de graves lésions de la . Les acides, présents par exemple dans les batteries, sont responsables de brûlures importantes, mais qui restent généralement superficielles. En revanche, les liquides ayant un basique (eau de javel, soude caustique…) provoquent des brûlures profondes.
  • Les corps étrangers dits intraoculaires. Ils pénètrent à l’intérieur du globe oculaire, le plus souvent à grande vitesse (grenaille de plomb, projection d’un corps étranger ferrique par un marteau lors du bricolage ou lors du travail sur une pièce métallique…) Ils peuvent entraîner des lésions importantes de l'œil et de graves infections s'ils ne sont pas retirés.

Corps étrangers superficiel et profond

Schéma : œil

La douleur est soudaine au niveau de l'œil atteint par le corps étranger. L’œil est rouge et larmoyant. Vous pouvez également ressentir :

  • des démangeaisons de l’œil ;
  • une douleur de l'œil ;
  • une irritation, avec sensation d’avoir quelque chose dans l’œil ;
  • une gêne et une sensation pénible face à la lumière ( ) ;
  • un trouble de la vue ;
  • une difficulté à garder l'œil ouvert.

Retenez les circonstances dans lesquelles le corps étranger a pénétré dans l’œil. Ces informations seront utiles au médecin si vous devez consulter.

Que faire en cas de corps étranger dans l'œil ?

Les gestes que vous devez pratiquer dépendent du type de corps étranger présent dans l'œil et de sa profondeur de pénétration.

Les corps étrangers chimiques projetés dans les yeux (projection de détergent par exemple), créent des lésions dès les premières minutes. Il faut donc agir rapidement.

Voici l’attitude à adopter, le cas échéant :

  • ne frottez pas l’œil atteint (ou les yeux atteints) ;
  • lavez-vous les mains ;
  • enlevez vos verres de contact si vous en avez ;
  • lavez tout de suite l'œil à grande eau, en vous servant de vos doigts pour le tenir ouvert le plus grand possible. Pour cela, abaissez la paupière inférieure avec le majeur d'une main. Soulevez la paupière supérieure avec l'index de la même main. Ces deux doigts doivent maintenir les paupières bien ouvertes. Placez votre œil sous le jet tiède du robinet le plus proche, ou versez de l'eau dans l'œil avec un contenant propre, sans arrêt et doucement. Faites-vous aider si possible. En effet, vous aurez tendance à fermer l’œil lorsque l’eau arrivera à son contact ;
  • rincez au moins 15 minutes, en faisant tourner votre œil de bas en haut et de gauche à droite ;
  • n’utilisez ni pansements ni bandages pour couvrir l'œil ;
  • rendez-vous immédiatement dans un centre spécialisé en ophtalmologie et donnez au médecin la nature du produit projeté afin qu’il adapte au mieux le traitement.

Consultez en urgence un ophtalmologiste dans un établissement assurant les urgences d'ophtalmologie si :

  • vous avez reçu un corps étranger projeté violemment dans l’œil (éclat de métal ou de bois, par exemple) ;
  • vous ressentez une douleur intense à l’œil ou votre vision est trouble ;
  • vous avez un corps étranger coincé ou enfoncé dans le globe oculaire ;
  • vous avez une plaie de l’œil.

La conduite à tenir dans les situations ne relevant pas de l’urgence

En premier lieu :

  • ne frottez pas l’œil atteint ;
  • lavez-vous les mains ;
  • enlevez vos lentilles de contact si vous en avez.

Pour enlever le corps étranger de l'œil, voici trois méthodes :

  • soulevez la paupière supérieure et ramenez-la au-dessus de la paupière inférieure. Cela permet aux cils de la paupière inférieure de balayer la surface de l'œil et d'enlever le petit corps étranger (poussière, cil) ;
  • clignez des yeux plusieurs fois et laissez l'œil évacuer le corps étranger ;
  • faites couler de l’eau tiède sur l’œil sans le toucher, pour expulser le corps étranger et nettoyer l'œil. Si possible, utilisez une solution saline (sérum physiologique) au lieu de l’eau; c’est moins désagréable et moins irritant pour l’œil.

Si vous n’arrivez pas à enlever le corps étranger, n’insistez pas. Par un geste maladroit, vous risqueriez de l'enfoncer plus profondément ou d’infecter l’œil. N’utilisez jamais de cure-dent, d’allumette, de pince à épiler ou d’autres objets rigides pour retirer un corps étranger de l'œil.

Quand faut-il tout de même consulter un ophtalmologiste ?

La plupart des corps étrangers dans l’œil peuvent être enlevés à la maison sans aucune difficulté. Il peut être nécessaire de consulter un ophtalmologiste si :

  • le corps étranger est toujours présent ;
  • le corps étranger est parti, mais la douleur ou une sensation anormale persistent ;
  • une douleur, un inconfort, une rougeur et un larmoiement constant apparaissent.

Consultation et traitement

Si la consultation médicale est nécessaire, l’ophtalmologiste vous interroge sur les circonstances de pénétration du corps étranger ou sur la nature du liquide projeté dans l'œil. Il examine les yeux.

En cas de suspicion de corps étranger intraoculaire, des examens complémentaires peuvent être utiles : radiographies de l'orbite, échographie de l'œil, scanner...

Le traitement est adapté à la gravité de la situation.

Celui-ci consiste en :

  • une irrigation de l’œil en cas de corps étranger chimique ;
  • l’ablation du corps étranger superficiel, et l’administration de collyres antibiotiques ou antiseptiques.

Dans tous les cas, la douleur diminue après enlèvement d’un corps étranger superficiel. Néanmoins, il peut subsister une sensation de frottement et une légère rougeur durant 1 ou 2 jours.

Elle peut être indispensable pour extraire un corps étranger profond.
Un traitement antibiotique est prescrit en raison du risque infectieux. Un pansement oculaire occlusif est, le plus souvent, nécessaire pendant 24 à 48 heures pour protéger l'œil.

En cas de corps étranger profond de la , un arrêt de travail de 2 jours est souvent utile et sa durée est adaptée selon :

  • la présence d'autres lésions ou maladies pré-existantes ;
  • la survenue d'éventuelles complications ;
  • la nécessité de conduire un véhicule ;
  • la profession : professions requérant une vision binoculaire ou un champ visuel normal, professions à risque (pilotes, personnes manipulant des objets tranchants, travaillant en hauteur...)

Une surveillance ophtalmologique est indispensable en raison du risque de complications :

Prévenir les blessures aux yeux causées par des corps étrangers

La plupart des blessures aux yeux peuvent être évitées grâce à quelques précautions :

  • portez des lunettes de protection lorsque vous faites des travaux de jardinage, bricolage, sablage, de meulage, de peinture, de soudure, de sciage, d’aiguisage, ou lorsque vous manipulez des objets susceptibles d’éjecter des particules ;
  • manipulez avec soin les solvants et produits en aérosol, qui peuvent être pulvérisés ou vaporisés dans les yeux ;
  • interdisez aux enfants de jouer avec des pistolets à billes, arbalètes, fusils, etc.
Sources
  • Institut national de recherche et de sécurité (INRS). Un truc dans l’œil. Que faire ? Site internet : INRS. Paris ; 2003 [consulté le 11 août 2017]
  • Collège des ophtalmologistes universitaires de France. Traumatismes oculaires. Site internet : Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2013 [consulté le 11 août 2017]
  • Spécialistes en traumatologie de l'Hôpital de Montréal pour enfants. Corps étranger dans l'œil. Site internet : Hôpital de Montréal pour enfants. Montréal (Canada) ; 2015 [consulté le 11 aouût 2017]
  • Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés. Arrêt de travail. Ablation d'un corps étranger profond de la cornée (hors plaie perforante du globe oculaire). Après avis de la Haute Autorité de santé. Site internet : ameli.fr. Paris ; 2013 [consulté le 11 août 2017]