La consultation médicale et les traitements en cas de vertiges

04 mai 2017
La cause des vertiges est diagnostiquée lors d’une consultation chez le médecin, suivie d’éventuels examens complémentaires. Des médicaments permettent de traiter les symptômes de la crise vertigineuse. Le traitement de fond peut inclure un traitement médicamenteux, la chirurgie ou des exercices physiques.

Comment se déroule la consultation pour vertiges ?

Le médecin traitant interroge d'abord son patient sur les caractéristiques de ses vertiges, puis il l'examine :

  • il étudie les mouvements des yeux ;
  • il évalue son équilibre en lui faisant faire des mouvements spécifiques (piétiner, marcher les yeux fermés, etc.) ;
  • il examine ses oreilles : conduit auditif et tympan ;
  • il réalise un examen neurologique complet.

Le médecin peut aussi demander un avis médical spécialisé et des examens complémentaires :

  • examens ORL (examens vestibulaires de l’équilibre et mesure de l’audition) menés par un oto-rhino-laryngologue ;
  • analyses sanguines ;
  • bilan cardiaque (électrocardiographie, échocardiographie…) ;
  • IRM et/ou scanner…

© Pulsations Multimedia « Allô Docteurs »

Les différents traitements possibles en cas de vertiges

Des traitements sont prescrits pour soulager la crise et agir sur la cause des vertiges.

Au moment de la crise, le médecin peut prescrire différents médicaments, pour soulager le patient :

  • des anti-émétiques (contre les nausées et vomissements) ;
  • des (calmants) ;
  • des anti-vertigineux (analogues de l’histamine, acides aminés, …)
  • des anti-histaminiques spécifiques si les vertiges sont liés à un état nauséeux de mal des transports. Ces médicaments doivent être pris uniquement dans le contexte de mal des transports. Ils ne sont pas pris en charge par l’Assurance Maladie.

Une hospitalisation est parfois nécessaire si le vertige est très invalidant.

Un traitement est prescrit pour agir sur la cause des vertiges. En fonction du diagnostic porté, il peut être médicamenteux ou chirurgical.

Le traitement médicamenteux peut être nécessaire sur une période prolongée selon les indications du médecin, il peut comporter des analogues de l’histamine (betahistine) ou des anti-vertigineux autres.

Certains traitements sont aussi basés sur le mouvement ou la rééducation :

  • Des exercices effectués avec un kinésithérapeute ou un ORL sont indiqués en cas de névrite vestibulaire (atteinte du nerf vestibulaire causant une longue crise de vertiges). Ils habituent le cerveau à compenser le dysfonctionnement du nerf touché, en utilisant davantage d’autres systèmes impliqués dans l’équilibre.
  • Des manipulations sont effectuées par un spécialiste en cas de vertiges positionnels paroxystiques bénins (VPPB). Il s'agit de mouvements rapides permettant de disperser les dépôts d’otolithes qui empêchent une bonne perception du mouvement par l’oreille interne. Dans certain cas, il est possible que le médecin apprenne à son patient à les réaliser vous-même.

Des conseils hygiéno-diététiques peuvent être donnés par le médecin pour éviter de nouveaux épisodes :

  • si les vertiges sont déclenchés par des mouvements particuliers (ex. : fait de tourner la tête rapidement), il faut essayer de les éviter ;
  • il faut également supprimer toute prise de médicament potentiellement toxique pour l’oreille.

Un soutien psychologique peut être utile si les vertiges sont répétitifs.

© Pulsations Multimedia « Allô Docteurs »

Sources
  • N'Guyen D. Vertiges, conduite à tenir et traitement en urgence. Site internet : Université Joseph Fourier. Grenoble (France) ; 2005 [consulté le 30 juin 2015]
  • Collège français d'ORL et de chirurgie cervico-faciale. Vertige (avec le traitement). Site internet : Campus d'ORL de l'Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2010-2011 [consulté le 30 juin 2015]
  • Ombelli J, Pasche O, Cornuz J, Maire R. Syndromes vertigineux en pratique ambulatoire. Rev Med Suisse. 2009;5:2374-80.
  • Académie nationale de médecine. La réhabilitation vestibulaire des vertiges et troubles de l’équilibre chroniques. Bull Acad Natle Méd. 2006;190(8):1791-1802
  • Faculté de médecine Pierre et Marie Curie, Pharmacologie. Les anti-vertigineux, site internet : chups.jussieu.fr. Paris;2007 [consulté le 30 juin 2015]