La consultation médicale et les traitements en cas de vertiges

27 juillet 2017
La cause des vertiges est diagnostiquée lors d’une consultation chez le médecin, suivie d’éventuels examens complémentaires. Des médicaments permettent de traiter les symptômes de la crise vertigineuse. Le traitement de fond peut inclure un traitement médicamenteux, la chirurgie ou des exercices physiques.

Comment se déroule la consultation pour vertiges ?

Le médecin traitant ou le médecin spécialiste (médecin ORL, neurologue) interroge d'abord son patient sur les caractéristiques de ses vertiges, puis il l'examine :

  • il étudie les mouvements des yeux à la recherche d'un nystagmus ;
  • il évalue son équilibre en lui faisant faire des mouvements selon des tests cliniques spécifiques ;
  • il examine ses oreilles : conduit auditif et tympan ;
  • il réalise un examen neurologique complet.

Selon le contexte et le résultat de l'examen clinique, le médecin peut demander certains examens complémentaires :

  • mesure de l’audition (audiométrie) et potentiels évoqués auditifs (enregistrement de l'activité électrique des voies nerveuses auditives de l'oreille et du cerveau) ;
  • examens vestibulaires et potentiels évoqués vestibulaires myogéniques (examens spécialisés explorant la fonction de l'oreille interne dans l'équilibre)  ;
  • vidéonystagmographie : elle enregistre les nystagmus spontanés et les nystagmus provoqués par les épreuves caloriques et par les épreuves rotatoires pendulaires ;
  • examen vidéo-oculographique : il a pour objet d'étudier les voies centrales de l'oculomotricité ;
  • analyses sanguines ;
  • scanner du rocher et de l'oreille ;
  • IRM du cerveau et du nerf auditif ;
  • bilan cardiovasculaire (électrocardiogramme, échodoppler cardiaque et vasculaire…)

© Pulsations Multimedia « Allô Docteurs »

Les différents traitements possibles en cas de vertiges

Des traitements sont prescrits pour soulager la crise et agir sur la cause des vertiges.

Au moment de la crise, le médecin peut prescrire différents médicaments, pour soulager le patient :

  • des anti-émétiques (contre les nausées et vomissements) ;
  • des (calmants) ;
  • des anti-vertigineux (acétyl-leucine ou comme la méclozine…)

Une hospitalisation est parfois nécessaire si le vertige est très invalidant.

Un traitement est prescrit pour agir sur la cause des vertiges. En fonction du diagnostic porté, il fait appel aux médicaments, à la rééducation et rarement à la chirurgie.

Le traitement médicamenteux peut être nécessaire sur une période prolongée selon les indications du médecin, il peut comporter des anti-vertigineux comme la betahistine.

Certains traitements sont aussi basés sur le mouvement ou la rééducation :

  • Des exercices effectués avec un kinésithérapeute ou un ORL sont indiqués en cas de névrite vestibulaire (atteinte du nerf vestibulaire causant une longue crise de vertiges). Ils habituent le cerveau à compenser le dysfonctionnement du nerf touché, en utilisant davantage d’autres systèmes impliqués dans l’équilibre.
  • Des manipulations sont effectuées par un spécialiste en cas de vertiges positionnels paroxystiques bénins (VPPB). Il s'agit de mouvements rapides permettant de disperser les dépôts d’otolithes qui empêchent une bonne perception du mouvement par l’oreille interne. Dans certain cas, il est possible que le médecin apprenne à son patient à les réaliser vous-même.

Des conseils hygiéno-diététiques peuvent être donnés par le médecin pour éviter de nouveaux épisodes :

  • si les vertiges sont déclenchés par des mouvements particuliers (ex. : fait de tourner la tête rapidement), il faut essayer de les éviter ;
  • il faut également supprimer toute prise de médicament potentiellement toxique pour l’oreille.

Un soutien psychologique peut être utile si les vertiges sont répétitifs.

Le traitement chirurgical traite certaines causes rares de vertiges : ablation d'un neurinome de l'acoustique par exemple.

© Pulsations Multimedia « Allô Docteurs »

Sources
  • Collège des Enseignants de Neurologie.Vertiges. Site internet : CEN. Paris ; 2017 [consulté le 27 juillet 2017]
  • Toupet M, Bozorg Grayeli A. Diagnostic d'un vertige en pratique. EMC - Neurologie 2013;10(3):1-13 [Article 17-018-A-20].
  • Tarnutzera A A, Holyb J, Straumanna D, Bükic B. Les derniers développements du diagnostic des vertiges. Forum médical Suisse 2016;16(16):369–374