Varices des jambes : que faire et quand consulter ?

02 janvier 2020
Un mode de vie sain est le levier indispensable pour éviter l'aggravation des varices des jambes et de la maladie veineuse chronique. Certaines complications nécessitent de consulter en urgence.

Que faire en cas de varices ?

En présence de varices au niveau des jambes, il est possible d'améliorer les symptômes et de prévenir l'aggravation.

Modifier son hygiène de vie

Différentes règles d'hygiène de vie sont bénéfiques en cas de maladie veineuse chronique.

Favorisez le retour veineux et faites fonctionner la pompe musculaire du mollet

  • évitez les pantalons trop serrés, le port de bottes hautes et la position jambes croisées de façon prolongée qui bloquent le sang veineux au niveau des jambes ;
  • l’exercice physique, en particulier la pratique de la marche, est recommandé chaque jour ;
  • certains sports comme la bicyclette, la gymnastique, la natation, la danse favorisent également le retour veineux.
    Attention, certains sports sont déconseillés ou doivent être pratiqués avec modération en cas de mauvais état veineux. Il s'agit :
    • de sports provoquant des "à-coups" comme le tennis, le squash, le basket-ball ;
    • de sports bloquant le retour veineux comme l'équitation, le judo ou le ski alpin ;
  • certains mouvements peuvent être conseillés avant le coucher pour préserver votre capital veineux : allongé sur le dos, mouvements de pédalage des jambes, massage des deux jambes depuis les chevilles jusqu'aux genoux. Lorsque vous êtes amené à rester longtemps assis ou debout, veillez à faire de façon répétée, des mouvements de flexion dorsale et plantaire du pied.

Quelques exercices pour faciliter la circulation du sang dans les veines                                                                                                               

Schéma représentant cinq exercices à effectuer pour améliorer la circulation sanguine des jambes (cf. description détaillée ci-après)

Afin d’améliorer la circulation sanguine de vos jambes :

  1. Effectuez la position de vidange des veines : allongez-vous sur le dos, et mettez vos jambes à la verticale, les pieds en l’air, les orteils pointés vers le ciel.
  2. En allant des orteils jusqu’au talon, un pied masse l’autre pied pendant trois minutes. Faîtes de même en changeant de pied.
  3. En allant de la cheville jusqu’au genou, le pied masse la jambe pendant trois minutes. Faîtes de même en changeant de pied.
  4. Les jambes toujours tendues à la verticale, massez vos cuisses, de haut en bas, avec les mains.
  5. Effectuez cinq à six flexions des pieds pour terminer l’automassage.

 

N'exposez pas vos jambes à la chaleur

  • préférez les douches aux bains chauds ;
  • le soir, après une journée debout, une douche fraîche sur vos jambes peut vous soulager ;
  • évitez les sources de chaleur comme le sauna, le hammam, l'épilation à la cire chaude et les expositions au soleil.

Mangez sainement et perdez du poids si besoin

Pour en savoir plus, consultez l'article : Préserver le capital veineux de ses jambes

Faut-il prendre des veinotoniques ?

En cas d’insuffisance veineuse débutante, vous pouvez prendre des veinotoniques (médicaments qui augmentent la tonicité des parois des veines, pour améliorer la circulation sanguine) sur une courte période. Il en existe de deux types :

  • ceux à base d'extraits végétaux ;
  • ceux fabriqués à partir de molécules de synthèse.

Ces traitements peuvent améliorer vos symptômes sur des périodes limitées dans le temps. Toutefois :

  • aucune étude n'a démontré leur efficacité pour prévenir l'aggravation d’une maladie veineuse ;
  • ils ne remplacent pas l'adoption d'une hygiène de vie adaptée, ni un éventuel traitement basé sur la contention (port d'un vêtement compressant les jambes, pour améliorer le retour du sang vers le cœur) ;
  • ils n'ont aucune action sur la résorption de la cellulite.

Les veinotoniques ne sont pas remboursés par l'Assurance Maladie. Vous pouvez vous les procurer sans ordonnance. Pour trouver le médicament le mieux adapté à votre cas, demandez conseil à votre pharmacien.

Varices : quand consulter ?

Varices : une consultation urgente en cas de complications

Il est recommandé de consulter rapidement votre médecin traitant si :

  • vous présentez un cordon chaud, rouge et douloureux apparaît, sous la peau, sur une partie d'une veine de la jambe ou de la cuisse. Vous avez peut-être une phlébite superficielle ou paraphlébite ;
  • vous avez une douleur intense ou un œdème soudain au niveau d'une jambe. Vous avez peut-être une phlébite profonde ;
  • vous saignez abondamment au niveau d'une varice et vous ne pouvez pas arrêter le saignement ; en attendant la prise en charge médicale, levez votre jambe et appuyez dessus fortement ;
  • vous avez une plaie ouverte sur une jambe ou un pied ;
  • un hématome apparaît sur une jambe sans raison apparente.

Une consultation à prévoir en présence de varices

Il est recommandé de consulter votre médecin traitant si :

  • vous avez des varices de plus de 3 millimètres de diamètre ;
  • vous avez un œdème permanent de la jambe ;
  • la peau de votre jambe présente une surface anormalement brune ou au contraire très pâle et fine.

  • Gobin J.-P. Affections veineuses chroniques des membres inférieurs. EMC - Angéiologie 2011:1-8 [Article 19-2010]
  • Collège des enseignants de médecine vasculaire (CEMV). Insuffisance veineuse chronique – Varices. Site internet : CEMV. Paris ; 2015 [consulté le 2 janvier 2020]
  • National Health service (NHS). Varicose veins. Site internet : NHS. Londres ; 2017 [consulté le 2 janvier 2020]
  • Varices des membres inférieurs : le diagnostic et la prise en charge des varices (recommandations de Nice /juilllet 2013). Angéiologie. 2013;65 (3):1-13
  • Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Médicaments en accès direct. Site internet : ANSM. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2019 [consulté le 2 janvier 2020]
  • Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Médicaments veinotoniques. Site internet : ANSM. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2017 [consulté le 2 janvier 2020]