Prévenir la varicelle

05 mars 2021
La varicelle est une maladie très contagieuse. Elle est le plus souvent bénigne chez l'enfant, mais les risques de complications sont importants chez le nourrisson, chez les personnes fragiles et chez les femmes enceintes.

Les bons gestes pour prévenir la transmission du virus de la varicelle

Pour éviter que le virus de la varicelle ne se propage, voici quelques gestes simples à appliquer :

Votre enfant a la varicelle

  • Gardez votre enfant votre domicile jusqu'à ce que les lésions soient au stade de croûtes.
  • Aérez sa chambre tous les jours et maintenez une température à 19 °C.
  • Ne l'emmenez pas dans des lieux publics (transports en communs, centres commerciaux, hôpitaux...).
  • Évitez que votre enfant malade ne s'approche trop près de personnes fragiles : malades, femmes enceintes, personnes immunodéprimées, nouveau-nés de petits poids, nouveau-nés de mère n'ayant jamais eu la varicelle (non immunisées).

Contre la varicelle et les maladies virales de l'enfant

  • Apprenez à votre enfant, lorsqu'il éternue ou tousse, à se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir jetable. S'il n'a pas de mouchoir, apprenez-lui à se couvrir la bouche et le nez avec sa manche (au niveau du pli du coude).
  • Quand vous lui lavez les mains, pensez à frotter entre ses doigts et coupez souvent ses ongles pour qu'ils restent propres ; à partir de deux ans, apprenez à votre enfant à se laver les mains correctement et fréquemment.
  • Lavez-vous les mains à l'eau et au savon, avant et après chaque contact avec votre enfant.
  • N'échangez pas les biberons, les sucettes et les couverts au sein de votre famille ; nettoyez-les et séchez-les tout de suite après les avoir utilisés.

Les immunoglobulines varicelle-zona

Après exposition au virus (c'est-à-dire après contact avec une personne présentant la varicelle), certaines personnes, pour lesquelles la vaccination post-exposition n'est pas possible, peuvent bénéficier d'un traitement par varicelle-zona :

  • les nouveau-nés dont la mère présente une varicelle dans les jours qui pécèdent ou suivent l'accouchement, 
  • les femmes enceintes non immunisées contre la varicelle,
  • les personnes immunodéprimées.

La vaccination contre la varicelle

Le vaccin varicelle-zona est un vaccin vivant atténué, contre-indiqué chez la femme enceinte et les personnes immunodéprimées.

La vaccination de tous les enfants contre la varicelle n'est pas recommandée.

Pour les personnes qui n'ont pas eu la varicelle antérieurement, la vaccination est recommandée chez :

  • les adolescents de 12 à 18 ans ;
  • les femmes en âge de procréer. La vaccination est contre indiquée pendant la grossesse. Un test de grossesse négatif est nécessaire avant la vaccination et une contraception est nécessaire pendant le mois qui suit la vaccination ;
  • les femmes à la suite d'une première grossesse, sous couvert d'une contraception efficace ;
  • les personnes en attente de greffe, dans les six mois précédant une greffe d’organe solide, sans antécédent de varicelle (ou dont l’histoire est douteuse) et dont la sérologie est négative ;
  • les personnes proches de patients fragiles (immunodéprimés, receveurs de greffe...) ;
  • les professionnels de santé et les professionnels en contact avec la petite enfance.

La vaccination contre la varicelle est possible à partir de l'âge d'un an et comporte deux doses espacées de 4 à 8 semaines ou de 6 à 8 semaines selon le vaccin utilisé.

La vaccination post-exposition à la varicelle

Après contact avec une personne atteinte de varicelle ou présentant un zona, la vaccination est recommandée dans les 3 jours suivant ce contact pour toute personne immunocompétente de plus de 12 ans (à l’exclusion des femmes enceintes ou des personnes immunodéprimées), sans antécédents de varicelle et sans antécédent de vaccination contre la varicelle ;

  • Haute Autorité de santé (HAS). Diagnostic par détection virale et/ou sérologie des infections à virus herpes simplex et varicelle-zona dans le cadre mère-enfant. Argumentaire. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2016 [consulté le 5 mars 2021]
  • Collège national des gynécologues et obstétriciens français. Prévention des risques fœtaux : infections, médicaments, toxiques, irradiation. ECN 2018. 3ème édition Elsevier Masson. Issy-les Moulineaux (France)
  • Collège national des pédiatres universitaires. Éruptions fébriles. Varicelle. ECN 2021. 8ème édition Elsevier Masson. Issy-les Moulineaux (France)
  • Santé publique France. Varicelle. Site internet : Santé publique France. Saint Maurice (France) ; 2019 [consulté le 5 mars 2021]
  • Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS). Virus varicelle-zona. Guide Eficatt. Site internet : INRS. Paris ; 2015 [consulté le 5 mars 2021]
  • Ministère des solidarités et de la santé. Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2020. Site internet : Ministère des solidarités et de la santé. Paris (France) ; 2020 [consulté le 5 mars 2021]
  • Haut Conseil de santé publique. Survenue de maladies infectieuses en collectivité. Conduites à tenir. Site internet : HCSP. Paris ; 2012 [consulté le 5 mars 2021]