Toxoplasmose : gestes de prévention à adopter lors de la grossesse

30 mars 2021
Pour les personnes à risque non immunisées : femmes enceintes ou personnes immunodéprimées, la prévention de la toxoplasmose est indispensable. Elle consiste notamment à bien se laver les mains, à nettoyer les fruits et légumes souillés de terre, à éviter certains aliments et le contact avec les chats.

Grossesse : comment éviter d'avoir la toxoplasmose ?

Il n’existe pas de vaccin contre la toxoplasmose.

La prévention est indispensable pour les personnes à risque et tout particulièrement les femmes enceintes n'ayant jamais eu la toxoplasmose. C’est pourquoi il est essentiel d’appliquer les mesures de prévention suivantes si vous êtes enceinte et n'avez jamais eu la toxoplasmose avant votre grossesse. Ces mesures sont nécessaires du début de votre grossesse jusqu'à l'accouchement.

Hormis les femmes enceintes non immunisées, les personnes immunodéprimées n'ayant jamais eu la toxoplasmose doivent appliquer ces mesures au quotidien et durablement.
 

Hygiène des mains et de la cuisine

Le lavage des mains est une arme efficace contre les microbes et parasites. Lavez-vous les mains correctement, avec du savon, pendant au moins 30 secondes et en vous brossant les ongles :

  • avant de préparer le repas,
  • après avoir manipulé de la viande crue ou des légumes souillés par de la terre,
  • avant de passer à table, 
  • en rentrant du jardin,
  • après avoir caressé des animaux ou changer la litière.

Lavez les surfaces et les ustensiles de cuisine après chaque utilisation, surtout lorsque vous avez découpé de la viande crue.

Alimentation et risque de toxoplasmose

Rincez les crudités, les plantes aromatiques et les fruits (fraises...) à l’eau claire afin d’enlever toute trace de terre (il n’est pas nécessaire d’employer de l’eau vinaigrée pour réaliser un nettoyage efficace).

Modifiez, si besoin votre façon de manger de la viande :

  • cuisez la viande à cœur et assez longtemps, à plus de 68 °C, qu’elle soit rouge ou blanche, ce qui correspond en pratique à une viande ne laissant pas s'écouler de jus rosé à la coupe. Sachez que le four à micro-ondes ne détruit pas mieux le parasite que les autres modes de cuisson ;
  • évitez la consommation de viande marinée, fumée, salée ou grillée ;
  • congelez la viande pendant au moins trois jours à une température inférieure à -18 °C.

Évitez de consommer des moules, des huîtres ou tout autre mollusque crus.

Buvez, de préférence, de l'eau en bouteille ;

Lors des repas pris en dehors du domicile (au restaurant ou chez des amis) : évitez la consommation de crudités et préférez les légumes cuits ; la viande doit être consommée bien cuite.

Toxoplasmose : attention au chat et au jardinage

Si vous avez un chat, lavez son bac à litière tous les jours avec de l’eau très chaude (à plus de 70 °C), en utilisant des gants. Si vous êtes enceinte demandez à une autre personne de le faire. Il est inutile d’utiliser de l’eau de Javel : elle n’est pas plus efficace pour éliminer le parasite. Cependant, si votre chat ne quitte pas votre appartement et s'il est nourri exclusivement avec des conserves ou croquettes indemnes de parasites, il n'est pas exposé à la toxoplasmose et ces mesures sont inutiles.

Portez des gants pour jardiner ou pour tout contact avec la terre. Lavez-vous les mains après des activités de jardinage même si elles sont protégées par des gants.

 

infog-lavage-mains.jpg

  • Haute Autorité de santé (HAS). Suivi et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2016 [consulté le 29 mars 2021]
  • Collège des universitaires de Maladies infectieuses et tropicales. Zoonoses-Toxoplasmose. ECN Pilly 2020. 6ème édition Alinéa Plus. Paris
  • Collège national des gynécologues et obstétriciens français. Prévention des risques fœtaus. Toxoplasmose. ECN 2018. 3ème édition Elsevier Masson. Issy-les-Moulineaux (France)
  • Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES). Toxoplasmose. Site internet : Anses. Paris ; 2016 [consulté le 29 mars 2021]