Quand consulter et comment calmer la toux ?

21 novembre 2018
En cas de toux, il est important de savoir comment réagir (faut-il consulter ou non ? dans quels délais ?) et quels bons gestes adopter pour calmer la toux.

Comment réagir si je tousse ou si mon enfant tousse ?

icone_schema_line
  • Mon enfant tousse dans un contexte de rhinopharyngite, mais sa fièvre est inférieure à 38 °C et son comportement ne change pas.
  • Ma toux est sèche et je n’ai pas de symptômes qui m’inquiètent : ma fièvre est inférieure à 38 °C, j’ai une rhinopharyngite modérée… Je parviens à poursuivre mes activités habituelles malgré la toux. En quelques jours la toux devient « grasse » et régresse en deux à trois semaines.

J’applique les conseils pratiques, je prends si besoin des médicaments en automédication et je surveille mon état.

En cas de doute, je contacte mon médecin traitant.

icone_schema_line
  • Mon enfant n'a pas de fièvre mais tousse depuis plus de 8 jours.
  • Ma toux perturbe mes activités quotidiennes.
  • Malgré les mesures que j’ai prises, je tousse toujours au bout de trois semaines.
  • Ma toux s’aggrave progressivement ou devient chronique.

Je consulte mon médecin traitant dans les jours qui viennent.

icone_schema_line
  • Mon bébé de moins de 3 mois tousse.
  • Mon nourrisson de plus de 3 mois (et moins de 2 ans) tousse et présente d’autres symptômes : difficultés à s’alimenter, à respirer, diarrhée, éruption, fièvre.
  • Mon enfant de plus de 2 ans tousse et a un comportement inhabituel (inconfort, douleur, fatigue, agitation…) ou une fièvre modérée depuis plus de 3 jours.
  • J’ai une fièvre supérieure à 38 °C et je suis essoufflé, j’ai du mal à respirer ou j’ai d’autres symptômes tels que des douleurs, une perte d’appétit, des vomissements répétés, une diarrhée, etc.
  • Je suis âgé, ou atteint d’une maladie chronique et ma toux est accompagnée de fièvre supérieure à 38 °C et de signes associés : mal de gorge, mal de tête, fatigue, douleurs musculaires.
  • Je suis enceinte et j’ai une température supérieure à 38 °C.

Je consulte mon médecin traitant dans la journée.

icone_schema_line
  • Mon nourrisson (moins de 2 ans) tousse et présente des difficultés à respirer : battement des ailes du nez, respiration bouche ouverte…
  • Mon enfant a une toux bruyante et stridente, une forte fièvre avec des difficultés à avaler et à inspirer, une respiration bouche ouverte, une voix rauque.
  • La toux de mon enfant est sèche, explosive et invalidante, par quintes, d'apparition soudaine après étouffement et je suspecte une inhalation d’un corps étranger.
  • J’ai des douleurs thoraciques, une toux productive avec des crachats teintés de sang ou d'aspect mousseux.
  • Un adulte de mon entourage a une fièvre supérieure à 38 °C et l'un des symptômes suivants : suffocation et détresse respiratoire, , difficulté à bouger, raideur du cou, troubles du comportement.

Je contacte sans tarder le service d'aide médicale d'urgence (Samu) : 15 ou 112.

Conseils pratiques pour calmer la toux

S'il n'y a pas les signes d'alerte d'une toux à traiter en urgence ou rapidement et que vous pensez qu'il est inutile de consulter votre médecin traitant, adoptez les recommandations suivantes.

Comment calmer votre toux aiguë ou celle de votre enfant de plus de deux ans ?

Si vous toussez ou si votre enfant tousse :

  • évitez de fumer et éloignez-vous des endroits enfumés ;
  • n’exposez pas votre enfant à la fumée ;
  • aérez votre logement fréquemment ;
  • évitez les irritants qui peuvent déclencher ou prolonger la toux (parfums, aérosols) ;
  • si vous toussez la nuit, surélevez votre tête avec des oreillers ;
  • reposez-vous le plus possible ;
  • la prise de miel peut avoir un effet apaisant, essentiellement avant le coucher ;
  • prenez des médicaments antalgiques-antipyrétiques si la fièvre dépasse 38 °C ;
  • votre toux est grasse : ne prenez pas d'antitussifs ;
  • votre toux est sèche : demandez conseil à votre pharmacien, il vous indiquera quel antitussif prendre si vous le souhaitez. Attention certains médicaments sont contre-indiqués chez l’enfant, chez l'adolescent, la femme enceinte et chez certains adultes, lisez-bien la notice ;
  • les produits expectorants ou fluidifiants n’ont pas fait l’objet de recommandations scientifiques.

Soyez vigilant si un enfant de moins de deux ans tousse

Prenez quelques précautions si votre enfant de moins de deux ans tousse :

  • lavez-lui le nez au sérum physiologique plusieurs fois par jour. Utilisez des mouchoirs jetables et lavez-vous les mains avant et après ;
  • ne l'exposez pas à la fumée de tabac ;
  • donnez-lui régulièrement à boire afin de l'hydrater et maintenez la température de sa chambre à 19-20 °C ;
  • ne lui donnez ni antitussifs, ni fluidifiants bronchiques. Ils sont contre-indiqués jusqu'à deux ans : demandez conseil à votre pharmacien.

Quelques conseils si vous avez une toux chronique

Voici quelques conseils à suivre selon les types de toux chronique :

  • vous fumez et vous avez une toux sèche matinale (toux du fumeur) qui s'atténue dans la journée : arrêtez de fumer, buvez plus d'eau, humidifiez l'air de votre chambre et consultez votre médecin si la toux ne passe pas ;
  • vous avez eu un rhume et vos quintes de toux sèche s'aggravent la nuit : buvez plus d'eau, arrêtez de fumer et consultez pour que votre médecin traitant vérifie que vous n'avez pas d'asthme ;
  • vous toussez et prenez des médicaments : certains médicaments (en particulier les ) peuvent être responsables d'une toux sèche. Consultez leur notice et parlez-en à votre médecin. N'arrêtez pas votre traitement de votre propre initiative.
Idées fausses sur les médicaments contre la toux

Les médicaments contre la toux peuvent être déconseillés pour plusieurs raisons :

  • En essayant de supprimer la toux, vous vous privez de son effet curatif.
  • Les antitussifs sont souvent peu efficaces et ont des effets secondaires dont la baisse de vigilance (vérifiez le logo sur l'emballage et lisez la notice d'utilisation) dangereuse en particulier en cas de conduite automobile.
  • Les antitussifs sont contre-indiqués en cas de toux grasse.
  • Si vous avez une toux sèche, demandez conseil à votre pharmacien.

Les précautions d’hygiène en cas d'infection des voies respiratoires

Respectez les règles d'hygiène suivantes en cas de toux due à une infection des voies respiratoires, car la toux favorise la diffusion des virus contenant dans les sécrétions bronchiques :

  • lorsque vous toussez, pensez à vous couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir jetable. Si vous n’avez pas de mouchoir, couvrez-vous la bouche et le nez avec votre manche (au niveau du pli du coude) ;
  • utilisez des mouchoirs en papier à usage unique et jetez-les dans une poubelle munie d’un couvercle ;
  • lavez-vous les mains, si possible avec du savon liquide, en les frottant pendant 30 secondes. Rincez-les ensuite sous l’eau courante et séchez-les avec une serviette propre ou à l’air libre. Le lavage des mains doit devenir un réflexe : au minimum, avant de préparer le repas ou de manger, après s’être mouché, après avoir éternué ou toussé en mettant sa main devant la bouche, après être passé aux toilettes, après avoir pris les transports en commun, après s’être occupé d’un animal et dès qu'on rentre chez soi ;
  • n'échangez pas vos effets personnels : serviettes de toilette, brosse à dents, couverts, etc. ;
  • évitez de serrer les mains ;
  • n’embrassez pas vos enfants ;
  • évitez tout contact avec une personne fragile ; éventuellement portez un masque pour la protéger et changez-le dès qu'il est mouillé ;
  • nettoyez fréquemment les objets (téléphone, clavier d’ordinateur, poignées de porte etc.) que vous touchez ;
  • aérez les pièces au minimum une fois par jour ;
  • ne surchauffez pas votre maison et humidifiez l'air. L’air sec agresse les muqueuses nasales et les rend plus sensibles aux agents infectieux
  • évitez les lieux de rassemblement.

© Inpes

Sources
  • Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé. Nouvelles modalités de prise en charge de la toux chez le nourrisson (enfant de moins de deux ans) - Point d’information. Site internet : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2011 [consulté le 21 novembre 2018]
  • Collège des enseignants de pneumologie. La toux chronique de l'adulte. Site internet : Société de pneumologie de langue française. Paris ; 2017 [consulté le 21 novembre 2018]
  • Collège national des pédiatres universitaires. La toux chez l'enfant. Site internet : Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2014 [consulté le 21 novembre 2018]
  • Hitzler M. Ces enfants qui toussent. PrimaryCare. 2013;13 (1):7-8
  • National Health service (NHS). Cough. Site internet : NHS. Londres ; 2017 [consulté le 21 novembre 2018]
  • Keller D, Nicod L-P. La toux chez l'adulte. Forum médical Suisse. 2015;15(31-32):702-708