Quels soins apporter après un tatouage et quand consulter ?

29 septembre 2021
Après la réalisation d’un tatouage, la zone est rouge, enflée et douloureuse durant quelques heures. Au bout de quelques jours, une fine desquamation (des pellicules de peau qui apparaissent) est possible. La cicatrisation du tatouage prend 3 à 4 semaines. Pendant cette période, vous devrez le surveiller attentivement et consulter votre médecin en cas de complications.

Quels soins après un tatouage ?

La période de cicatrisation nécessite une attention particulière de votre part.

Que faut-il faire après un tatouage ?

Pour faciliter la cicatrisation sans complications, il est important de :

  • suivre les recommandations données par le professionnel du tatouage (une feuille d’information doit vous être remise) ;
  • se laver les mains avec du savon avant chaque soin ;
  • enlever le pansement et commencer les soins selon les conseils du tatoueur ;
  • laisser le plus souvent le tatouage à l’air libre (sauf avis contraire du tatoueur et, dans ce cas, utilisez des compresses stériles non tissées pour couvrir le tatouage) ;
  • prendre des douches en utilisant un savon doux à neutre ;
  • bien sécher la zone porteuse du tatouage en tamponnant et sans frotter ;
  • appliquer l’antiseptique recommandé ;
  • appliquer, si besoin, une crème cicatrisante, et ne pas recouvrir d’un pansement ;
  • porter des vêtements amples en coton (pas de laine ou de tissu synthétique) ;
  • surveiller la cicatrisation dont les délais sont variables selon la zone tatouée ;
  • le tatouage étant considéré comme une plaie, éviter le contact avec les poussières, ou des vêtements sales.

Pour éviter la survenue de complications, plusieurs comportements sont également à éviter :

  • toucher le tatouage sans s’être lavé les mains ;
  • porter des vêtements qui frottent le tatouage ;
  • arracher les croûtes ou peaux mortes qui se forment ;
  • prendre des bains le premier mois et aller des endroits humides jusqu’à la cicatrisation (piscine, sauna…) ;
  • les situations de transpiration excessive et les coups sur le tatouage ;
  • consommer de l’alcool, du tabac et/ou des drogues qui ralentissent le processus de cicatrisation ;
  • s’exposer au soleil avant la cicatrisation. Si l’exposition n’est pas évitable se protéger en appliquant une crème haute protection.

Tatouage : quand demander un avis médical ?

Que faire en cas de complications dans les jours et semaines suivant un tatouage ?

La zone tatouée devient rouge, douloureuse, enflée : renforcez la désinfection selon les conseils donnés par le professionnel.

Si l’infection persiste, s’étend autour du tatouage ou si une fièvre apparaît, consultez votre médecin traitant. Il est possible qu’une antibiothérapie soit nécessaire (des prélèvements bactériologiques sont faits au niveau de la peau infectée).

Si vous présentez un effet indésirable après un tatouage, déclarez-le sur le site de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé).

Que faire en cas de complications dans les mois suivant un tatouage ?

En cas d’allergie : certains types de peau sont allergiques aux produits de tatouage. Cette allergie n’apparaît pas toujours précocement. Elle se traduit par des dermatites qui, lorsqu’elles ne sont pas vite traitées, peuvent causer une surinfection bactérienne. Consultez un dermatologue si vous constatez ces complications. Le traitement de ces allergies par l'application de corticoïdes locaux est souvent peu efficace car l'encre est toujours présente dans la peau. Le retrait du tatouage par ou chirurgie est parfois nécessaire.

Certaines maladies de peau (psoriasis, vitiligo, lichen plan, sarcoïdose…) peuvent se réactiver sur un tatouage. Si c’est le cas, consultez votre médecin.

Si vous regrettez d’avoir été tatoué, parlez-en à un dermatologue. Le détatouage est envisageable.