Comprendre le syndrome du canal carpien

Le syndrome du canal carpien est caractérisé par la présence de symptômes au niveau des 3 premiers doigts de la main (douleurs, troubles de la sensibilité et diminution de la force). Il résulte d'une compression du nerf médian au poignet et il est favorisé par la répétition de certains mouvements ou postures de la main ainsi que par certaines maladies.

Qu’est-ce que le syndrome du canal carpien ?

Le syndrome du canal carpien désigne :

  • l'ensemble des symptômes : foumillements, troubles de la sensibilité et diminution de la force,
  • situés au niveau des 3 premiers doigts de la main,
  • dus à la compression du nerf médian lors de son passage dans le canal carpien, au niveau du poignet.

Le nerf médian est un nerf à la fois sensitif et moteur. Il commande la sensibilité d'une partie de la main et du bras, et permet de réaliser des mouvements avec la main et le poignet. Il descend dans l'avant-bras, passe dans le canal carpien au niveau du poignet, et se répartit dans les quatre premiers doigts : le pouce, l'index, le majeur (ou médius) et une partie de l'annulaire.
Si le nerf est comprimé, l' passe difficilement et les symptômes apparaissent.

Qu'est-ce que le canal carpien ?

Le canal carpien est un tunnel situé à la face antérieure du poignet. Il est limité en arrière et sur les côtés par les os du poignet (carpe) et en avant par le ligament annulaire du carpe. Il contient les tendons des muscles fléchisseurs des doigts et le nerf médian.

Canal carpien et territoire de la main innervé par le nerf médian

Schéma représentant la zone innervée de la main par le nerf médian (cf. description détaillée ci-après)

Le nerf médian est l’un des principaux nerfs de l’avant-bras et de la paume de la main. Ce nerf unique, semblable à un petit canal, pénètre dans la main par le milieu du poignet. Cette zone du poignet est nommée ligament annulaire du carpe. Le nerf médian se divise ensuite en huit canaux secondaires.

Le premier canal part vers le pouce où il se séparent en deux. Deux canaux innervent l’index. Deux canaux innervent le majeur. Le dernier canal innerve la moitié de l’annulaire.

Ainsi le canal médianinnerve une zone correspondant aux deux tiers de la main, du pouce au poignet, jusqu’à la moitié de l’annulaire.

Le syndrome du canal carpien est fréquent

Chaque année, en France, un peu plus de 130000 personnes sont opérées pour syndrome du canal carpien.

Ce syndrome est plus fréquent chez les femmes que chez les hommes ainsi que dans 2 tranches d’âge : entre 40 et 50 ans, et entre 60 et 70 ans.

Les personnes atteintes de diabète en sont plus particulièrement atteintes : 14 % d'entre elles et jusqu'à 30 % lorsqu'elles présentent des complications neurologiques dues au diabète.

La grossesse favorise l’apparition d'un syndrome du canal carpien. Il régresse après l'accouchement et peut récidiver lors des grossesses ultérieures.

Le syndrome du canal carpien fait partie des troubles musculo-squelettiques. C'est l'une des maladies professionnelles les plus fréquentes dans la plupart des pays européens, aux États-Unis et au Canada.

Vidéo : Le mécanisme de survenue du syndrome du canal carpien

[Cette animation 3D explique les troubles du canal carpien situé dans le poignet et leurs symptômes. Elle est réalisée par Blausen Medical.]

Le canal carpien est un passage resserré, étroit, en forme de C dans le poignet, qui est constitué de petits os et de ligaments.

Certains des tendons et des nerfs qui contrôlent le mouvement des doigts passent par le canal carpien pour atteindre la main. Ces tendons sont recouverts d'une gaine remplie de fluides, qui leur permet de coulisser en douceur pendant les mouvements.

Des mouvements répétitifs de la main, comme dans le cas de la saisie à l'ordinateur, entraîne une irritation des tendons, qui s'accompagne d'un gonflement et d'une inflammation à l'intérieur de la gaine.

Comme le canal carpien est constitué d'os et de ligaments, il ne peut se dilater pour s'adapter au gonflement. Il s'ensuit un pincement ou une compression des nerfs de la main, qui s'accompagne de douleurs ou d'un engourdissement des doigts.

© Blausen Medical

Quelles sont les causes du syndrome du canal carpien ?

Pas de cause expliquant un syndrome du canal carpien

Le plus souvent, le syndrome du canal carpien survient sans qu'aucune cause ne soit identifiée. On parle alors de « syndrome du canal carpien  ».

Facteurs favorisants le syndrome du canal carpien

Le syndrome peut également être secondaire à une pathologie.  En effet, de nombreux facteurs favorisent la compression du nerf médian au niveau du canal carpien.

Facteurs hormonaux ou métaboliques

La grossesse, la ménopause, l'hypothyroïdie et le diabète favorisent la survenue d'un syndrome du canal carpien.

Anomalies constitutionnelles ou acquises du poignet

Un canal carpien naturellement étroit, des anomalies du trajet d'artères, ou de tendons), une déformation ou un rétrécissement post-traumatiques peuvent comprimer le nerf médian.

Certaines maladies ostéo-articulaires

Un syndrome du canal carpien peut être présent dans la polyarthrite rhumatoïde, la goutte....

Des mouvements répétés ou des postures nocives

Certains mouvements ou certaines postures favorisent l'apparition du syndrome du canal carpien.

Des mouvements répétés liés aux activités extra-professionnelles (bricolage, jardinage, ménage, activité sportive...) ou dans un contexte professionnel, certains travaux manuels répétitifs, rapides, sollicitant les membres supérieurs tels que :

  • des mouvements de flexion-extension, de torsion du poignet (conditionnement, emballage...) ;
  • des mouvements nécessitant une force importante de la main ou l'utilisation répétée ou en force de la pince pouce-index ;
  • des travaux demandant une force statique prolongée (conduite automobile...) ;
  • des travaux exposés aux vibrations ou exécutés dans un environnement froid.

Le syndrome du canal carpien est le trouble musculo-squelettique le plus fréquent.

En France, les troubles musculo-squelettiques (TMS) ont augmenté de 2,7 % en 2018 (par rapport à 2017) et représentent 87 % des Maladies Professionnelles. Les atteintes du poignet-doigts-main représentent 38 % des cas, après les atteintes de l'épaule (30 %) et du coude (22 %).

Infographie indiquant la part des troubles musculosquelettiques sur le corps

Les parties du corps les plus touchées par les TMS

Les troubles musculosquelettiques touchent :

  • Mains, poignets, doigts : 38 %
  • Épaules : 30 %
  • Coudes : 22 %
  • Bas de dos : 7 %
  • Genoux : 2 %

Source : Assurance Maladie chiffres 2017

  • Institut national de recherche et de sécurité (INRS). Troubles musculosquelettiques. Site internet : INRS. Paris ; 2015 [consulté le 25 novembre 2019]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Syndrome du canal carpien. Optimiser la pertinence du parcours patient. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2013 [consulté le 25 novembre 2019]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Chirurgie du syndrome du canal carpien : approche multidimensionnelle pour une décision pertinente. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2012 [consulté le 25 novembre 2019]
Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
* champ obligatoire
* champs obligatoires