Surpoids et obésité : calcul d’IMC et bilan médical

17 mai 2017
Le surpoids et l’obésité sont diagnostiqués par le calcul de l’IMC. La mesure du tour de taille est également importante car elle permet d’apprécier l’excès de graisse au niveau de l’abdomen.

Le calcul de l'indice de masse corporelle ou IMC

Le calcul de l’indice de masse corporelle ou IMC (poids divisé par la taille au carré) indique si la personne est en surpoids.

 formule de calcul de l'indice de masse corporelle (IMC)

Si l’IMC est :

  • Entre 25,0 et 29,9 kg/m², il existe un surpoids ;
  • Entre 30,0 et 34,9 kg/m², il s’agit d’obésité modérée ;
  • Entre 35,0 et 39,9 kg/m², il s’agit d’une obésité sévère ;
  • Plus de 40 kg/m², on parle d’obésité massive.

Pourquoi le tour de taille est un indicateur important ?

Le tour de taille est un autre indicateur. Il donne une image simple de l’excès de graisse accumulé au niveau de votre .

La mesure du tour de taille est réalisée dans des conditions précises :

  • sans vêtements, directement sur la peau ;
  • debout les pieds joints, avec les bras relâchés de chaque côté du corps ;
  • à la fin d'une expiration normale ;
  • en plaçant un mètre ruban horizontalement, à mi-distance entre la partie inférieure de la dernière côte et la partie la plus haute de l’os du bassin.

Surpoids et tour de taille

Schéma : surpoids et tour de taille

Le tour de taille est jugé élevé s’il est supérieur ou égal à :

  • 80 cm pour une femme ;
  • 94 cm pour un homme.

Il est alors associé au développement des complications métaboliques (comme le diabète) et cardiovasculaires.

Si vous êtes dans ce cas, il est souhaitable de prendre rendez-vous chez votre médecin traitant. Il réalisera un bilan pour déterminer les éventuels problèmes de santé associés à votre surpoids.

Le bilan médical : identifier les complications et les causes du surpoids

Pour toute personne en surpoids, le médecin traitant cherche les éventuels retentissements sur :

  • les articulations ;
  • la respiration, surtout la nuit (apnées du sommeil) ;
  • la peau (irritation des plis) ;
  • le sommeil et l’état de vigilance dans la journée (existe-t-il des épisodes de fatigue, de somnolence diurne ?) ;
  • l’état psychique : baisse des activités, épisodes dépressifs...

En outre, l’excès de poids est souvent associé à des anomalies métaboliques qui passent inaperçues au début. Pour les diagnostiquer, le médecin prescrit un bilan sanguin avec dosage :

  • de la glycémie à jeun (taux de sucre dans le sang à distance des repas) ;
  • des lipides (cholestérol, triglycérides...)

D'autres examens complémentaires sont parfois utiles, tels que les examens radiologiques.

Enfin, le médecin s’intéresse aux facteurs susceptibles d’expliquer l’excès de poids. Cette recherche est très importante, car elle permet de définir les objectifs de la prise en charge.

Sources
  • Haute Autorité de santé (HAS). Surpoids et obésité chez l’adulte : prise en charge médicale de premier recours. Site internet : HAS. Saint-Denis la Plaine (France) ; 2011 [consulté le 19 mai 2014]