3 examens de suivi médical entre les 23 mois et les 3 ans de l’enfant

03 avril 2019

Votre enfant continue à explorer son environnement. Autour de 2 ans, il vous imite dans la vie quotidienne et vous sollicite pour jouer. À 3 ans, c’est la découverte de l’école maternelle et de la vie en collectivité. 3 examens de suivi sont programmés entre 23 mois et 3 ans. Ces consultations sont prises en charge intégralement par l’Assurance Maladie sans avance de frais.

3 examens de suivi entre les 23 mois et 3 ans de l’enfant pris en charge à 100 % par l'Assurance Maladie

3 examens de suivi sont programmés entre les 23 mois et les 3 ans de votre enfant :

  • entre 23 et 24 mois (examen approfondi avec établissement du 3e certificat de santé obligatoire à cet âge),
  • à 2 ans et 3 ans.

Ces examens sont pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie.

Le médecin réalise un examen complet de votre enfant et procède à la suite des vaccinations obligatoires.

L’examen médical porte sur :

  • la croissance de votre enfant,
  • la recherche d’éventuels problèmes de santé fréquents à cet âge : phimosis persistant, asthme du nourrisson, infections virales à répétition…,
  • l’examen des sens : vue (motricité des yeux, strabisme…), audition (examen des tympans, test auditif éventuel),
  • le développement de l’enfant :
    • le langage oral se met-il en place ? Votre enfant parle-t-il ? Est-il compréhensible ? Fait-il des courtes phrases ? Bute-t-il sur les mots ? Comprend-il les consignes simples ?,
    • la motricité : habileté, maladresse (recherche d’une dyspraxie) : votre enfant mange-t-il tout seul ? S’habille-t-il seul ? Tombe-t-il souvent ? Commence-t-il à monter les escaliers en alternant les pieds ? Commence-t-il à dessiner ?,
  • le comportement à la maison et en groupe : votre enfant est-il attentif quand vous lui racontez une histoire ? Quel est son comportement avec les autres enfants ?…,
  • la qualité du sommeil,
  • La propreté : est-elle acquise ou en cours d’acquisition ?…

Votre échange avec le médecin lors de la consultation pour votre enfant

La consultation médicale permet le dialogue entre le médecin et les parents de l'enfant.

Avant la consultation

Préparez votre consultation : vous pouvez noter quelques informations et préparer les questions que vous souhaitez aborder avec votre médecin : alimentation, sommeil, pleurs, rythme de vie, développement de votre enfant…

Pendant la consultation et l'examen de votre enfant

Le médecin va examiner votre enfant et réaliser les vaccinations.

Il est également important de lui indiquer qui s’occupe de votre enfant dans la journée, s’il y a eu des changements récents dans sa vie ou si un changement est prévu, à quoi votre enfant aime jouer...

Si vous remarquez quelque chose de particulier concernant le comportement, l’audition ou la vue de votre enfant, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin.

Vous pourrez échanger avec votre médecin sur le bien-être et le développement de votre enfant. Il pourra vous donner des conseils pratiques notamment sur :

  • l’alimentation : votre enfant partage la cuisine familiale et il a maintenant une alimentation variée et équilibrée pour couvrir les besoins propres à son âge (pour en savoir plus sur l'alimentation de l'enfant de 0 à 3 ans, cliquez ici, et sur l'alimentation de 3 à 18 ans, cliquez ) ;
  • la santé dentaire : les bonnes habitudes se prennent tôt. Dès l’âge de 2 ans, nettoyez les dents de votre enfant matin et soir, puis apprenez-lui à se brosser les dents seul. Choisissez-lui une brosse souple et de taille adaptée, mais continuez à surveiller le brossage tant que votre enfant ne se brosse pas les dents de manière efficace. Les boissons et produits sucrés sont à l’origine des caries. Habituez votre enfant à ne boire que de l’eau, pendant et en dehors des repas.
    La première consultation chez le dentiste est conseillée dès l’âge de 3 ans. Ensuite, il est recommandé de consulter deux fois par an. Un examen bucco-dentaire gratuit est proposé par l’Assurance Maladie à l’âge de 3 ans.
L’enfant et les écrans (télévision, tablette, ordinateur, smartphone…)

Interagir directement avec votre enfant est la meilleure façon de favoriser son développement : jouez avec lui, prenez-le dans les bras, parlez-lui, lisez-lui des histoires, échangez avec lui.

Quel que soit son âge, évitez de mettre un téléviseur dans la chambre où il dort.

Ne lui donnez pas de tablette ou smartphone pour le calmer, ni pendant ses repas ou avant son sommeil.

N’utilisez pas de casque audio ou d’écouteurs pour le calmer ou l’endormir, ce qui préservera son audition.

Protégez votre enfant des accidents de la vie courante

Votre enfant prend de l’assurance et se dépense beaucoup. Sa curiosité s’éveille mais il n’est pas encore conscient de la plupart des dangers. À chaque étape de son développement, veillez à sa sécurité et apprenez-lui comment éviter les dangers avec des mots et des gestes adaptés à son âge.

Des réflexes simples permettent d’éviter les accidents.

  • Mettre hors de portée de votre enfant des objets dangereux :
    • sacs en plastique : risque d’étouffement,
    • objets coupants : risque de coupure,
    • objets chauds (casseroles, allumettes, four …) : risque de brûlures,
    • petits objets (pièces de jeux, piles…) et petits produits alimentaires (cacahuètes…) : risque d’inhalation.
  • Rangez en hauteur les produits dangereux (ménagers et chimiques) : risque d’intoxication.
  • Gardez les médicaments dans une armoire fermée.
  • Protégez les prises et appareils électriques : risque d’électrocution.
  • Pensez à protéger votre enfant du soleil : risque de coup de soleil.
  • Ne laissez jamais seul votre enfant près de l’eau (bain, piscine, mer…), ni dans une pièce où les fenêtres sont ouvertes.
  • Utilisez des dispositifs adaptés et homologués pour le transporter : siège auto, siège vélo et port du casque (depuis le 22 mars 2017, le port du casque est obligatoire en France pour les enfants de moins de 12 ans circulant à bicyclette).
  • Attention aux animaux familiers : soyez prudents même avec des animaux que vous connaissez bien : chiens, chats  (risque de morsures et de griffures).

En cas d’urgence (ingestion de médicaments, de produits ménagers ou de produits chimiques, de brûlures, d’inhalation d’un corps étranger), appelez le 15 (Samu) ou le 112 (numéro d’urgence européen).

Choisissez un médecin traitant pour votre enfant

Depuis janvier 2016, les parents d’enfants de moins de 16 ans sont invités à leur choisir un médecin traitant. Ce médecin traitant de l’enfant peut être un généraliste ou un pédiatre, ou tout autre spécialiste qui suit l’enfant. Il peut exercer aussi bien en ville qu’à l’hôpital.

Pour déclarer un médecin traitant pour l’enfant, le médecin choisi par les parents remplit la déclaration en ligne sur présentation de leur carte Vitale. Le médecin traitant de l’enfant peut être le médecin traitant des parents s’ils le souhaitent, mais cela n’est pas une obligation.

  • Loi n° 2018-1203 du 22 décembre 2018 de financement de la sécurité sociale pour 2019. Modification du calendrier des examens de santé obligatoires des enfants de moins de 18 ans. Site internet : Légifrance. Paris ; 2018 [consulté le 28 février 2019]
  • Ministère des Solidarités et de la santé. Nouveau carnet de santé. Site internet : Ministère des Solidarités et de la santé. Paris ; 2018 [consulté le 28 février 2019]
  • L'enfant et les écrans : les recommandations du Groupe de pédiatrie (Société française de pédiatrie) à destination des pédiatres et des familles. Perfectionnement en Pédiatrie. Elsevier Masson 2018;1:19-24