3 examens de suivi médical entre les 4 ans et 10 ans de l’enfant

3 examens de suivi médical programmés à l’âge de 4 ans, 5 ans et entre 8 et 9 ans.
Le médecin examine votre enfant, le vaccine si besoin et échange avec vous sur toutes les questions que vous vous posez. Ces consultations sont prises en charge à 100 % par l’Assurance Maladie sans avance de frais (hors dépassements d’honoraires éventuels).

3 examens médicaux entre les 4 et 10 ans de l’enfant

Le médecin réalise un examen complet de votre enfant.

Il mesure et pèse votre enfant et remplit les courbes de croissance. Il recherche par exemple, une insuffisance de poids ou au contraire un surpoids débutant, un retard de croissance.

Il s'informe auprès des parents que la propreté est bien acquise (l'enfant présente-t-il une énurésie ou pipi au lit ? Contrôle-t-il l'émission des selles ?).

Il vérifie son état dentaire et recherche des caries, une malposition dentaire, des dents cassées...

Le médecin s'assure de l'absence de troubles sensoriels qui pourraient perturber la communication :

  • une surdité même peu importante, pouvant être due à une otite séreuse par exemple ;
  • des troubles de la vue (strabisme, vue de loin difficile…).

Avec le début de la scolarisation et de l’acquisition de la lecture et de l’écriture, le médecin recherche des difficultés psychomotrices qui pourraient nuire aux apprentissages scolaires :

Il s'informe sur le comportement de l'enfant : est-il capable d'attention ? Est-il hyperactif ?

Il procède à la suite des vaccinations obligatoires.

Entre 5 et 6 ans une visite médicale est réalisée. Elle est effectuée le plus souvent à l’école par le médecin de santé scolaire. Il est important d’être présent(e) ce jour-là pour répondre aux questions du médecin ou évoquer les problèmes de votre enfant si besoin.

En l’absence d’examen de prévention en médecine scolaire, prenez rendez-vous avec votre médecin pour réaliser l’examen de santé de votre enfant, à un moment où il n’est pas malade.

Puberté précoce

La puberté débute dans 95 % des cas entre :

  • 8 et 13 ans chez les filles,
  • 9 et 15 ans chez les garçons.

Si des signes de puberté apparaissent avant 8 ans chez votre fille et 9 ans chez votre garçon, parlez-en à votre médecin. Il s'agit d'une puberté précoce.

 

Votre échange avec le médecin lors de la consultation pour votre enfant

Entre 4 et 10 ans, votre enfant grandit en moyenne de 5 cm par an et vous l’aidez à devenir plus autonome. Vous vous posez beaucoup de questions sur son développement physique, son comportement, etc. La consultation médicale permet d'y répondre par un dialogue entre le médecin, votre enfant et vous.

Avant la consultation

Préparez votre consultation. Vous pouvez noter quelques informations et préparer les questions que vous souhaitez aborder avec votre médecin : alimentation, sommeil, rythme de vie, développement de votre enfant…

Pour l’examen entre 8 et 9 ans, vous pouvez préparer la consultation avec votre enfant en vous aidant du modèle Carnet de santé - Pages portant sur l'examen des 8-9 ans (PDF).

Pendant la consultation et l'examen de votre enfant

Il est également important d'indiquer à votre médecin si votre enfant va régulièrement à l’école, comment cela se passe avec ses camarades, qui s’occupe de lui en dehors de l’école, s’il y a eu un changement récent dans sa vie ou si un changement est prévu...

Si vous remarquez quelque chose de particulier concernant le comportement, un éventuel début de puberté, la posture, l’audition, le langage ou la vue de votre enfant, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin.

Vous pourrez échanger avec votre médecin sur le bien-être et le développement de votre enfant. Il pourra vous donner des conseils pratiques.

L'alimentation

Aidez votre enfant à conserver une alimentation équilibrée et diversifiée pour éviter un surpoids.

L'activité physique

Encouragez-le à avoir une activité physique chaque jour. Les enfants imitent souvent leurs parents, toutes les occasions sont bonnes pour bouger et faire des activités ensemble. Elles peuvent prendre de nombreuses formes :

  • favoriser les déplacements à pied ou en vélo pour aller à l’école, pour faire les courses ;
  • pour les écoliers, jouer 30 minutes avec les copains dans les espaces de jeux, les parcs ou les squares, chaque jour après la classe ;
  • aider aux travaux de jardinage, de bricolage... ;
  • promener son chien ;
  • faire des sorties en famille ou entre amis à pied, en vélo ou en roller ;
  • limiter les temps d’inactivité passés devant la télévision ou l’ordinateur et quel que soit son âge, évitez les écrans ou téléviseurs dans sa chambre.

Le sommeil de votre enfant

Pour favoriser son sommeil, donnez à votre enfant des repères dans le temps. Ceux-ci lui sont fournis par :

  • la régularité des repas, des moments de jeux, des promenades et des échanges avec son entourage ;
  • des couchers et des levers à heures régulières, même le week-end.

Afin de favoriser un bon endormissement et un sommeil réparateur, couchez aussi votre enfant dans une chambre calme et avec peu de lumière. Il est conseillé :

  • d’aérer la chambre quotidiennement ;
  • de veiller à ce qu’elle ne renferme pas de fumée de tabac ;
  • de conserver sa température entre 18 et 20°C ;
  • de créer une atmosphère peu lumineuse au moment du coucher ;
  • de s'assurer de l'absence de bruit de fond (télévision...)

Mettez en place un petit rituel qui marque le temps du coucher et favorise l'endormissement : lire une histoire, faire un câlin, écouter une musique douce ou une chanson, etc. 

Incitez votre enfant plus grand à avoir une activité calme avant l’endormissement comme la lecture. Il est également important de lui apprendre à s’endormir seul.

Tenez compte, cependant, du rythme de sommeil propre à chaque âge.

L'audition

Pour protéger son audition, limitez l’usage des casques audio et écouteurs et le volume sonore (voir la page : Perte de l'audition : les bons réflexes).

L’hygiène bucco-dentaire

Le brossage des dents doit être soigneux et régulier pour préserver le capital dentaire de votre enfant (fiche conseil PDF). Il est recommandé de consulter son dentiste régulièrement. Un examen bucco-dentaire est proposé gratuitement par l’assurance maladie à 6 ans et 9 ans, dans le cadre du programme M'T dents.

L’enfant et les écrans (télévision, tablette, ordinateur, smartphone…)

Interagir directement avec votre enfant est la meilleure façon de favoriser son développement : jouez avec lui, prenez-le dans les bras, parlez-lui, lisez-lui des histoires, échangez avec lui.

Quel que soit son âge, évitez de mettre un téléviseur dans la chambre où il dort.

Ne lui donnez pas de tablette ou smartphone pour le calmer, ni pendant ses repas ou avant son sommeil.

N’utilisez pas de casque audio ou d’écouteurs pour le calmer ou l’endormir, ce qui préservera son audition.

 

Choisissez un médecin traitant pour votre enfant

Depuis janvier 2016, les parents d’enfants de moins de 16 ans sont invités à leur choisir un médecin traitant. Ce médecin traitant de l’enfant peut être un généraliste ou un pédiatre, ou tout autre spécialiste qui suit l’enfant. Il peut exercer aussi bien en ville qu’à l’hôpital.

Pour déclarer un médecin traitant pour l’enfant, le médecin choisi par les parents remplit la déclaration en ligne sur présentation de leur carte Vitale. Le médecin traitant de l’enfant peut être le médecin traitant des parents s’ils le souhaitent, mais cela n’est pas une obligation.

  • Loi n° 2018-1203 du 22 décembre 2018 de financement de la sécurité sociale pour 2019. Modification du calendrier des examens de santé obligatoires des enfants de moins de 18 ans. Site internet : Légifrance. Paris ; 2018 [consulté le 12 avril 2022]
  • Ministère des Solidarités et de la santé. Nouveau carnet de santé. Site internet : Ministère des Solidarités et de la santé. Paris ; 2018 [consulté le 12 avril 2022]
  • L'enfant et les écrans : les recommandations du Groupe de pédiatrie (Société française de pédiatrie) à destination des pédiatres et des familles. Perfectionnement en Pédiatrie. Elsevier Masson 2018;1:19-24
Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
* champ obligatoire
* champs obligatoires