Angoisse, stress, idées noires : comment se sentir à nouveau bien dans sa tête

04 novembre 2021

Être bien dans sa tête est souvent difficile lors du passage de l’adolescence à l’âge adulte. C’est pourtant essentiel pour établir des relations sociales constructives, travailler efficacement et faire face aux diverses situations de la vie. Qu’appelle-t-on bonne santé mentale et troubles psychiques ?

Si la plupart du temps, tout va bien, il est possible de ressentir parfois certains troubles qu’il ne faut pas négliger : anxiété, dépression

Fatigue anormale, stress envahissant, éloignement de ses amis, perte d'intérêt pour les activités habituelles, déprime peuvent être les signaux d’alerte de difficultés psychiques. La première chose à faire est d’en parler et de se faire aider.

De nombreuses ressources sont disponibles : amis, parents, professionnels de santé, structures d’accueil, lignes d’écoute, etc.

N’hésitez pas à demander de l’aide si vous pensez être dans l’une des situations suivantes :

Vous pouvez parler et échanger au 0800 235 236 tous les jours de 9 h à 23 h, c’est anonyme et gratuit. Vous pouvez aussi trouver des infos et échanger sur des sujets comme l’isolement, le stress, l’inquiétude face à l’avenir, les relations avec les autres sur le site filsantejeunes.com.

Dans le contexte actuel de crise sanitaire, un accompagnement psychologique est proposé aux jeunes et aux étudiants qui en ressentent le besoin. Il existe 2 grands dispositifs :

  • PsyEnfantAdo, un dispositif de soutien psychologique d’urgence pour les enfants et les adolescents de 3 à 17 ans inclus, qui permet aux jeunes de réaliser 10 séances chez un psychologue entièrement pris en charge ;
  • Santé Psy Étudiants, un dispositif pour les étudiants qui peuvent bénéficier de 3 séances gratuites de 45 minutes avec un psychologue, renouvelables dans la limite de 3 séances, sans avance de frais.