Reconnaître une sinusite aiguë

30 mars 2020
La sinusite est une inflammation des sinus de la face due à un virus ou à une bactérie. L’infection atteint le plus souvent les deux sinus maxillaires faisant suite à une rhinopharyngite et beaucoup plus rarement les sinus frontaux, ethmoïdaux et sphénoïdaux.

Sinus : localisation et rôle

Les sinus sont des cavités aériennes, présentes par paire. Ces cavités sont creusées dans le massif osseux de la face et elles communiquent avec les fosses nasales par un orifice étroit.

Les sinus sont tapissés par une qui sécrète du évacué dans les fosses nasales par cet orifice. Le contient des agents antiviraux et antibactériens et joue un rôle très important de première défense contre les infections.

Selon leur emplacement, on distingue les sinus maxillaires, frontaux, sphénoïdaux, et ethmoïdaux.

Mis à part les sinus ethmoïdaux qui sont présents à la naissance, les sinus se développent progressivement avec l'âge :

  • les sinus maxillaires apparaissent à partir de trois à quatre ans ;
  • les sinus frontaux, entre cinq et dix ans ;
  • les sinus sphénoïdaux se forment plus tardivement, à partir de dix ans.

 

La localisation des sinus

Schéma du visage indiquant la localisation des sinus de la face : sinus frontal, sinus ethmoïdal, sinus sphénoïdal et sinus maxillaire (cf. description détaillée ci-après)

Le visage compte quatre types de sinus, chacun étant composé de deux sinus, disposés de manière symétrique sur la face, en miroir par rapport à un axe vertical passant par le nez.

La paire de sinus frontaux est placée au-dessus du nez, au niveau des sourcils. Ils ressemblent à deux triangles, leurs deux bases collées l’une à l’autre au niveau du nez et leurs sommets pointant au milieu de l’arcade sourcilière.

Les sinus ethmoïdaux sont situés de chaque côté du nez, en arrière de sa racine, au niveau des yeux. De forme allongée, ils sont placés sous les sinus frontaux et au-dessus des sinus sphénoïdaux.

Les sinus sphénoïdaux sont placés à l’arrière du nez, au-dessus des ailes narinaires. De forme allongée, ils sont les plus petits sinus du visage humain.

Les sinus maxillaires sont situés au niveau de chaque joue, en-dessous des orbites et au-dessus de la mâchoire. Il s’agit des plus gros sinus et des seuls qui ne touchent pas le nez.

Comment se produit l’infection des sinus ou sinusite ?

La sinusite est l'inflammation des sinus de la face. Elle est le plus souvent due à un virus, mais une bactérie peut être en cause plus rarement.

La sinusite atteint le plus souvent les sinus maxillaires et survient chez l’adulte et l’enfant de plus de 3 ans. Les localisations frontales, ethmoïdales et sphénoïdales sont plus rares mais présentent plus de risques de complications.

L'infection des sinus par le virus ou la bactérie se produit :

L'infection provoque une production de par la des sinus. Si le mouchage ne parvient pas à évacuer le contenant l’agent infectieux, le s’épaissit et la devient très inflammatoire ; ce qui bloque la communication entre les sinus et les fosses nasales. Le ne peut plus s'écouler et la pression dans les sinus augmente. Les symptômes de sinusite apparaissent.

Survenue d'une sinusite aiguë

Schéma illustrant l’évolution d’une sinusite aiguë, à cause d’une rhinopharyngite (cf. description détaillée ci-après)

Une sinusite aiguë survient à cause de plusieurs facteurs. Une rhinopharyngite provoque une congestion des sinus, ce qui empêche le mucus de s’écouler. Les germes se multiplient alors dans les sinus. C’est cette multiplication des germes qui provoque la sinusite aiguë.

Sinusite ou rhinopharyngite ?

Il ne faut pas confondre la sinusite et la rhinopharyngite.

La rhinopharyngite est une inflammation localisée au et aux fosses nasales. Elle est presque toujours d'origine virale, par conséquent les antibiotiques ne sont pas efficaces pour la soigner. Elle se traduit, en général, par un écoulement du nez, des éternuements, un nez bouché, de la fièvre et une toux. L'écoulement du nez peut être clair ou purulent. Il n'y a pas de douleurs au niveau des os de la face. Cependant, une rhinopharyngite peut évoluer vers une sinusite maxillaire.

Quels sont les symptômes de la sinusite aiguë ?

Les symptômes de la sinusite maxillaire, forme la plus fréquente de sinusite aiguë

La sinusite maxillaire aiguë est le plus souvent virale. Les symptômes s'installent en moins de trois jours à la suite d’une rhinopharyngite banale qui ne passe pas.

La personne atteinte peut présenter :

  • une nasale avec un écoulement clair ou purulent des deux narines ;
  • une douleur et une sensation de pesanteur située sous les deux yeux, derrière les pommettes ;
  • parfois des maux de tête diffus, modérés ;
  • de la fièvre, une sensation de malaise, une toux et des éternuements.

Les douleurs ressenties au niveau des sinus correspondent à une des orifices d’ouverture des sinus. Cette est d’origine virale et disparaît le plus souvent spontanément.

Une surinfection bactérienne est probable, si au moins deux ou trois des symptômes suivants sont présents, malgré le suivi pendant au moins 48 heures :

  • les douleurs sous-orbitaires persistent et s’aggravent ;
  • elles sont présentes d'un seul côté et elles sont pulsatiles ;
  • elles augmentent lorsque la personne baisse la tête, en fin d'après-midi et la nuit ;
  • l’écoulement par le nez s'aggrave et devient purulent ;
  • l'écoulement nasal est unilatéral (il se fait par une seule narine).

Les symptômes des sinusites frontale, sphénoïdale et ethmoïdale

Les sinusites frontale, ethmoïdale et, sphénoïdale sont d’origine bactérienne. Elles sont beaucoup plus rares et plus graves en raison du risque de complications cérébro-méningées et oculaires. Elles nécessitent un traitement rapidement mis en place.

La sinusite frontale

Elle s'observe à partir de 10 ans. Elle se caractérise par une douleur située au-dessus d'un seul œil, (qui donne l’impression de battements), augmentée par la pression et accompagnée d’une fièvre souvent élevée (plus de 38,5 °C) et d’un écoulement nasal d’un seul côté.

La sinusite sphénoïdale

Elle se manifeste par des céphalées profondes derrière l’œil, irradiant vers le haut de la tête, intenses et souvent majorées la nuit.
La température est habituellement supérieure à 38,5 °C. L’écoulement nasal se fait le plus souvent à l’arrière du nez.

La sinusite ethmoïdale

Cette sinusite est rare.
La personne présente un gonflement (œdème) d’une seule paupière et des douleurs de l’œil correspondant.
La température est élevée (plus de 38,5 °C). L’écoulement nasal ne concerne que le côté atteint.

Qu'est-ce que l'ethmoïdite aiguë de l’enfant ?

L’ethmoïdite aiguë est une sinusite bactérienne aiguë, située au niveau du sinus ethmoïdal. Elle touche l'enfant entre six mois et cinq ans. Elle est rare mais doit être vite prise en charge.

La fièvre est élevée (souvent plus de 39 °C) et l'état général, altéré. Le nez peut être bouché ou présenter un écoulement purulent d'un côté. Un gonflement peut exister au niveau de la paupière supérieure ou de l'angle interne de l'œil (vers le nez).

La consultation rapide et une hospitalisation peuvent être nécessaires pour prendre en charge cette infection.

  • Collège français d'ORL et de chirurgie cervico-faciale. Infections naso-sinusiennes de l'enfant et de l'adulte. Site internet : Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2014 [consulté le 30 mars 2020]
  • Haute Autorité de santé. Sinusite de l'enfant. Fiche Mémo. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2016 [consulté le 30 mars 2020]
  • Haute Autorité de santé. Sinusite de l'adulte. Fiche Mémo. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2016 [consulté le 30 mars 2020]
  • E Pilly 2018. Maladies infectieuses et tropicales. Infections naso-sinusiennes de l’adulte et de l’enfant. UE 6. N° 145 Édition Alinéa