Prévenir la sinusite aiguë

30 mars 2020
Des mesures simples permettent de limiter la transmission des infections ORL virales et d’éviter qu’une simple rhinopharyngite ne s’aggrave et qu'une sinusite ne survienne.

Quelques conseils pratiques pour prévenir la sinusite aiguë

Prévenir les infections virales saisonnières

Les infections virales ORL (oto-rhino-laryngologiques) sont contagieuses. Elles se transmettent par différents modes :

  • par contact direct : de personne à personne (par la salive ou par les mains) ;
  • indirectement : par les objets, les mouchoirs contaminés par les virus, etc.

Si vous avez une infection virale ORL, voici quelques conseils pour protéger votre entourage en appliquant les gestes barrières :

  • toussez ou éternuez dans le pli de votre coude ou dans un mouchoir en papier, puis jetez ce dernier ;
  • lorsque vous vous mouchez, utilisez un mouchoir en papier et jetez-le ;
  • lavez-vous souvent les mains avec du savon ou une solution hydroalcoolique, et si possible, après vous être mouché, avoir toussé ou éternué, avant les repas ou leur préparation et apprenez à votre enfant à le faire correctement et fréquemment.
  • n'embrassez pas votre enfant sur le visage ;
  • protégez votre entourage en portant un masque ;
  • évitez que votre enfant ne s'approche trop près des personnes malades.

Les gestes barrières

Infographie des 4 gestes barrières pour se protéger des virus de l'hiver. Description complète ci-après
  1. Se laver les mains régulièrement : 41 % des Français déclarent se laver les mains systématiquement après avoir pris les transports en commun et 39 % en arrivant à leur domicile (source Etude BVA pour l’Assurance Maladie – Connaissance et comportement sur les gestes barrières – octobre 2019 - Etude omnibus sur Internet auprès d’un échantillon national représentatif de 1 000 personnes âgées de 18 ans et plus réalisée entre le 15 et 27 novembre 2019). Pourtant 80 % des microbes se transmettent par les mains (source Santé Publique France).
  2. Utiliser un mouchoir à usage unique : 25 % des Français déclarent garder leur mouchoir en papier après l'avoir utilisé (source Etude BVA pour l’Assurance Maladie – Connaissance et comportement sur les gestes barrières – octobre 2019 - Etude omnibus sur Internet auprès d’un échantillon national représentatif de 1 000 personnes âgées de 18 ans et plus réalisée entre le 15 et 27 novembre 2019). Pourtant, un virus peut rester vivant jusqu'à 12 heures sur un mouchoir, autant qu'un trajet Cherbourg-Nice en voiture (source Santé Publique France).
  3. Tousser ou éternuer dans son coude : 33 % des Français déclarent tousser ou éternuer dans leur coude (source Etude BVA pour l’Assurance Maladie – Connaissance et comportement sur les gestes barrières – octobre 2019 - Etude omnibus sur Internet auprès d’un échantillon national représentatif de 1 000 personnes âgées de 18 ans et plus réalisée entre le 15 et 27 novembre 2019). Pourtant, un éternuement peur propulser des microbes jusqu'à 6 mètres, c'est presque autant que le record du monde de saut à la perche (source Santé Publique France).
  4. Porter un masque jetable quand on est malade : 15 % des Français déclarent porter un masque systématiquement ou souvent lorsqu'ils sont malades (source Etude BVA pour l’Assurance Maladie – Connaissance et comportement sur les gestes barrières – octobre 2019 - Etude omnibus sur Internet auprès d’un échantillon national représentatif de 1 000 personnes âgées de 18 ans et plus réalisée entre le 15 et 27 novembre 2019). Pourtant, une toux peut propulser des microbes à 50 km/h, une vitesse égale à celle d'un tigre en pleine course (source Santé Publique France).

Éviter qu'une rhinopharyngite ne se complique et qu'une sinusite ne survienne

Si vous avez une rhinopharyngite, vous pouvez suivre les conseils suivants pour éviter qu'elle s'aggrave et entraîne une sinusite :

  • la température de vos pièces doit se situer entre 18 °C et 20 °C pour éviter les atmosphères trop chaudes et sèches ;
  • aérez souvent les pièces de votre logement ;
  • ne vous exposez pas à la fumée de tabac qui favorise les infections respiratoires (riche en substances cancérigènes et toxiques, elle entraîne une diminution des capacités de défense de la paroi respiratoire et une inflammation chronique) ;
  • profitez-en pour arrêter de fumer ;
  • mouchez-vous aussi souvent que nécessaire ;
  • évitez les bains en piscine ou la plongée jusqu'à la guérison.

Consulter rapidement en cas d'infection dentaire

En cas d'abcès dentaire ou de carie dentaire, consultez votre dentiste sans délai, car toute infection dentaire peut se compliquer de sinusite.

Comment bien se laver les mains

Comment bien se laver les mains, description complète dans les paragraphes précédents

  • Collège français d'ORL et de chirurgie cervico-faciale. Infections naso-sinusiennes de l'enfant et de l'adulte. Site internet : Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2014 [consulté le 30 mars 2020
  • Haute Autorité de santé. Sinusite de l'enfant. Fiche Mémo. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2016 [consulté le 30 mars 2020]
  • Haute Autorité de santé. Sinusite de l'adulte. Fiche Mémo. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2016 [consulté le 30 mars 2020]
  • E Pilly 2018. Maladies infectieuses et tropicales. Infections naso-sinusiennes de l’adulte et de l’enfant. UE 6. N° 145 Édition Alinéa
  • National Health service. Sinusitis. Site internet : NHS. Londres ; 2017 [consulté le 30 mars 2020]