Bouche sèche : que faire quand la salive est insuffisante ?

06 novembre 2020
En cas de manque de salive et de sécheresse de la bouche, prenez d’abord des mesures par vous-même (ex. : humidification de la bouche, adaptation de l’alimentation). Veillez aussi à conserver une bonne hygiène bucco-dentaire.

Vous manquez de salive : modifiez votre mode de vie

Diverses mesures sont possibles pour réduire votre sensation de "bouche sèche". Si elles se révèlent insuffisamment efficaces, consultez votre médecin traitant.

Au quotidien, il est possible d’agir :

  • si vous fumez, tentez d’arrêter le tabac ;
  • placez un humidificateur dans votre chambre ;
  • essayez de ne pas vous endormir la bouche ouverte, car cela accentue les symptômes. Si vous gardez toujours la bouche ouverte pendant la nuit, prévoyez une consultation médicale pour rechercher l’origine de ce phénomène ;
  • lisez la notice des médicaments que vous prenez. Si l’un d’entre eux semble impliqué dans la sécheresse buccale, signalez-le à votre médecin, sans interrompre de vous-même le traitement.

Sécheresse de la bouche : modifiez vos habitudes alimentaires

Pour essayer de garder la bouche humide, appliquez également les conseils suivants.

En dehors des repas, des astuces pour être soulagé(e) d'une sensation de bouche sèche

Si vous avez la bouche sèche, essayez de mettre en pratique ces recommandations pour pallier le manque de salive :

  • Tout au long de la journée, buvez souvent, et en petite quantité. Ne dépassez pas la quantité d’eau recommandée par votre médecin.
  • Vous pouvez également rincer votre bouche à plusieurs reprises (en particulier avant de manger) et l’humidifier avec un brumisateur. La nuit, gardez une bouteille d’eau près de votre lit, à portée de main.
  • Évitez les jus et liquides sucrés ou acides, qui favorisent les caries dentaires.
  • Sucez des morceaux de glace, des bonbons durs sans sucre ou des bâtonnets de sorbet.
  • Mâchez des chewing-gums sans sucre pour stimuler vos glandes salivaires (sauf si celles-ci ne fonctionnent plus du tout).

Lors des repas, comment faire lorsque la salive manque ?

Au moment du repas, si vous manquez de salive, appliquez les conseils suivants pour atténuer l'impression de bouche sèche :

  • Mastiquez longuement car la mastication stimule la production de salive.
  • Pour mastiquer et avaler plus facilement, privilégiez les aliments mous et riches en eau (fruits frais, concombre, melon...).
  • Consommez les aliments tièdes ou à température ambiante.
  • Entre chaque bouchée, buvez quelques gorgées d’eau.
  • Évitez les aliments secs (céréales, riz) et l’alcool.
  • Limitez aussi votre consommation de plats très salés ou épicés, à l’effet déshydratant et irritant.
  • Évitez le café et le thé. En effet, la caféine présente dans ces deux boissons peut assécher la bouche.

Vous avez la bouche sèche : soignez votre hygiène bucco-dentaire

Le manque de salive favorise les caries, les gingivites et les candidoses buccales. Pour les éviter, suivez quelques conseils :

Après chaque repas et avant d’aller dormir

  • Nettoyez votre bouche et brossez vos dents avec une brosse à poils souples. Utilisez un dentifrice fluoré deux fois par jour. Brossez aussi votre langue en douceur. Utilisez du fil dentaire ou des brossettes interdentaires pour terminer.
  • Rincez-vous la bouche avec une solution d’eau salée (chlorure de sodium) ; sans aucun danger si elle est avalée par mégarde, on l’utilise en gargarisme ou en badigeon, en tamponnant avec une compresse de gaze.
  • Une solution d’eau additionnée de bicarbonate de sodium (dilue 1 cuillère à café dans un verre d’eau) est aussi utilisable en badigeon, en bain de bouche ou en gargarisme. Le bicarbonate pourrait atténuer l'acidité liée à la sécheresse buccale. Cependant, une baisse du taux d’acidité est aussi susceptible de favoriser la croissance des bactéries. Pour choisir le produit qui vous conviendra le mieux, demandez conseil à votre chirurgien-dentiste. Dans tous les cas, évitez les solutions contenant de l’alcool.
  • Gardez vos lèvres humides en appliquant un baume à base d'eau.
  • Nettoyez soigneusement vos prothèses dentaires après chaque repas à l'aide d'une brosse à poils durs et de dentifrice. Demandez à votre chirurgien-dentiste si ce nettoyage est suffisant.
  • Utilisez un gratte-langue (vendu dans le commerce) ou à défaut, une cuillère en plastique inversée pour améliorer l’haleine.
  • Une substance lubrifiante (vaseline officinale) peut être appliquée sur les dents pour éviter les frottements avec les muqueuses et la langue.
  • Évitez les grignotages (surtout sucrés) entre les repas ou avant le coucher car ils augmentent le risque de caries et de gingivite.

Un contrôle régulier de l'état des dents, gencives et bouche

Consultez régulièrement un chirurgien-dentiste. Une mauvaise santé bucco-dentaire peut avoir des conséquences graves surtout chez les personnes âgées : pertes de dents, difficultés d'alimentation et dénutrition... Il est important de consulter son chirurgien-dentiste pour la préserver.

  • Boisramé S, Remaud M, Pers J-O. Conduite à tenir devant une sécheresse buccale. EMC - Oto-rhino-laryngologie 2017:1-7 [Article 20-628-D-10]
  • Papo T. Conduite à tenir en présence d’un syndrome sec. In : AKOS (Traité de médecine). Paris : Elsevier Masson ; 2014. 10.1016/S1634-6939(14)66054-3
  • Société canadienne du cancer. Sécheresse de la bouche. Site internet : Société canadienne du cancer. Toronto (Canada) ; 2020 [consulté le 6 novembre 2020]
  • Fondation contre le cancer. Bouche sèche ou douloureuse. Site internet : Fondation contre le cancer. Bruxelles ; 2017 [consulté le 6 novembre 2020]
  • NIH Senior Health. Dry Mouth and older adults. Site internet : NIH Senior Health. Bethesda (États-Unis) ; 2018 [consulté le 6 novembre 2020]
  • Cochrane. Les interventions pour la gestion de la sécheresse buccale : thérapies topiques. Site internet : Cochrane. Londres ; 2011 [consulté le 6 novembre 2020]