Le diagnostic, le traitement et l'évolution de la scarlatine

14 novembre 2019
Le diagnostic de scarlatine est fait lors de l’examen médical de l’enfant et il peut être confirmé par le test rapide d'orientation diagnostique (TROD angine). Le traitement comporte des antibiotiques. Les complications de la scarlatine sont rares.

La consultation médicale

Lors de la consultation, le médecin examine l'enfant afin de vérifier s’il présente bien les symptômes de lascarlatine.

S'il a un doute sur le diagnostic (absence d’éruption cutanée au début de la maladie, formes de scarlatine donnant des symptômes atténués, etc.), il pratique un test rapide d'orientation diagnostique de l’angine (TROD angine). Il permet de savoir si l’angine est une angine bactérienne à du groupe A.

Le TROD angine est indolore et simple ; il ne prend que quelques minutes. Le médecin fait un prélèvement au niveau des amygdales avec un écouvillon (sorte de grand coton-tige), qu’il place ensuite dans un tube qui contient un réactif. Une bandelette est immergée dans ce liquide. Selon la couleur que prend cette bandelette, le médecin sait si l’angine est due ou non à un du groupe A.

Ce test est mis gratuitement à disposition des médecins généralistes, des pédiatres et des ORL par l’Assurance Maladie.

Dans quels cas réaliser un TROD angine ?

  • Avant l’âge de trois ans, le test est inutile car l’angine bactérienne est très rare.
  • Il est recommandé de le réaliser chez les enfants à partir de 3 ans.
  • Chez l’adulte, le médecin juge de son utilité après avoir examiné son patient.

Le test rapide d'orientation diagnostique de l’angine (TROD angine)

Schéma représentant les étapes du diagnostic d’une angine : le médecin fait un prélèvement par la bouche ; l’échantillon réagit avec une substance chimique ; puis le médecin fait son diagnostic

Le traitement de la scarlatine

Une fois le diagnostic de scarlatine confirmé, le médecin prescrit un traitement parantibiotique. Pour une bonne efficacité, respectez scrupuleusement les règles liées à la prise du médicament.

La fièvre et les maux de gorge étant souvent importants au cours d'une scarlatine, le médecin prescrit un antalgique-antipyrétique, en priorité le paracétamol en dehors de toute contre-indication.

Les médicaments pour enfants : quelle présentation ?

Les présentations pédiatriques (sachets, cuillères mesures, pipettes graduées...) simplifient l'adaptation de la dose du médicament au poids de votre enfant. Consultez la notice du médicament et respectez les contre-indications.

La prise de comprimés ou de gélules est strictement contre-indiquée chez l'enfant de moins de six ans, car elle entraîne un risque de fausse route.

Au moindre doute, demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

[Ce film d’animation met en scène deux acteurs qui symbolisent des antibiotiques et font face, dans un premier temps, à une angine virale, puis dans un second temps, à une angine bactérienne. La scène se déroule dans un univers miniaturisé.]

Voix off : Angine virale, mal de gorge.

[Le premier acteur, représentant un antobiotique, est assis au volant d’une voiture. Il s’empresse de fermer la portière pour ne pas laisser monter le deuxième acteur, pressé d’intervenir pour soigner cette angine.]

L’acteur au volant de la voiture : Qu'est-ce que je t'ai déjà dit, les angines virales, ce n'est pas nos oignons. Si on intervient, on sera moins efficace quand on aura vraiment besoin de nous.

Voix off : Angine bactérienne détectée

L’acteur au volant de la voiture : Là, c'est à nous de jouer.

Voix off : Les antibiotiques, utilisés à tort, ils deviendront moins forts. Parlez-en avec votre médecin et rendez-vous sur ameli-sante.fr.

© Assurance Maladie

L'évolution de la scarlatine

La scarlatine guérit en quelques jours. Grâce au traitement, les complications sont rares.

Évolution de la scarlatine vers la guérison

Une fois le traitement mis en route, les symptômes généraux (douleurs et fièvre) disparaissent en une semaine.

Il est nécessaire de consulter à nouveau son médecin si :

L’éruption cutanée évolue sur une durée plus longue. Une fait suite à l'éruption et survient entre le septième et le quinzième jour après le début de la maladie. La peau recouvrant les paumes des mains et les plantes des pieds se détache en dernier, par larges lambeaux.

L’enduit blanc sur la langue disparaît au bout de six à huit jours, laissant place à une teinte rouge framboisée puis un retour à la normale en quelques jours.

Les rares complications de la scarlatine

La scarlatine peut entraîner des complications :

  • chez des patients atteints de formes légères de la maladie, et chez qui la scarlatine n’a pas été détectée et donc pas traitée ;
  • chez des personnes fragiles, souffrant déjà de maladies chroniques ou prenant un traitement .

Pour ces malades, il existe plusieurs complications possibles :

  • maladies infectieuses comme l’adénite cervicale (infection des ganglions lymphatiques du cou), l’otite, la sinusite ou la pneumonie ;
  • atteintes rénales comme la glomérulonéphrite aiguë ;
  • douleurs articulaires sans gravité ou (touchant plusieurs articulations avec un risque d’atteinte cardiaque), survenant environ trois semaines après le début de la scarlatine.

Si des symptômes anormaux apparaissent (douleurs de l’oreille, frontales, articulaires, etc.) au cours de la scarlatine, il est donc conseillé de consulter son médecin traitant.

© Pulsations Multimedia « Allô Docteurs »

  • Collège national des pédiatres universitaires. Éruptions fébriles. Site internet : Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2014 [consulté le 17 octobre 2019]
  • Institut national de recherche et de sécurité (INRS). Streptococcus pyogènes. Site internet : INRS. Paris ; 2012 [consulté le 17 octobre 2019]
  • Collège des enseignants en dermatologie de France. Maladies éruptives de l’enfant. Ann Dermatol. 2008;135(11S) F54-8
  • National Health service (NHS). Scarlet fever. Site internet : NHS. Londres ; 2018 [consulté le 17 octobre 2019]
  • The Hospital for Sick Children. Scarlatine. Site internet : AboutKidsHealth. Toronto (Canada) ; 2014 [consulté le 17 octobre 2019]
  • Haute Autorité de santé. Prise en charge de la fièvre chez l'enfant. Fiche mémo. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) : 2016 [consulté le 17 octobre 2019]
  • Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et complications infectieuses - Point d'information du 18 avril 2019. Site internet : ANSM. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2019 [consulté le 17 octobre 2019]