Bien vivre sa sexualité avec un diabète

12 mars 2017
Le diabète peut entraîner des troubles de la sexualité ; troubles de l'érection chez les hommes et absence de désir ou de plaisir chez les femmes. Or, le vieillissement, la prise de certains médicaments, la dépression ou la peur de l'échec lors de l’acte sexuel, peuvent aussi en être la raison.

Diabète et sexualité

En cas de diabète, l’hyperglycémie peut à long terme fragiliser les artères et les nerfs du système nerveux autonome qui contrôle certaines fonctions liées à la sexualité. Elle peut ainsi gêner l’arrivée du sang vers les organes génitaux. Il en résulte :

Cependant, la sexualité peut aussi être perturbée par :

  • le vieillissement ;
  • le stress, les soucis, une baisse de moral ;
  • la prise de certains médicaments ;
  • la consommation de tabac ;
  • la consommation excessive d’alcool.
Osez parler des troubles de la sexualité

En parler est la première étape pour trouver des réponses à ses problèmes de sexualité. Quand de telles difficultés surviennent, il ne faut pas oublier que cela arrive à beaucoup de monde et qu'en discuter, en confiance, avec son ou sa partenaire peut souvent diminuer les angoisses. La parole est un bon moyen de renforcer l'intimité du couple et de surmonter ensemble ces problèmes. En effet, l'origine de ces troubles n'est pas toujours que physiologique.

Il est aussi important d’aborder le sujet franchement avec votre médecin même si les problèmes liés à la sexualité sont souvent difficiles à évoquer. Il pourra vous donner les informations que vous désirez ou vous adresser vers un spécialiste de ces questions.

Remédier aux problèmes d'érection

Chez les hommes, le diabète peut provoquer des complications au niveau des vaisseaux sanguins,des tissus musculaires et de la sensibilité des membres. Cela peut entraîner des difficultés pour obtenir et maintenir une érection.

Afin de prévenir cette gêne, il est essentiel :

  • de parvenir à un bon équilibre de son diabète ;
  • d'arrêter le tabac, pour les fumeurs ;
  • de limiter sa consommation d'alcool ;
  • de pratiquer une activité physique régulière susceptible de ralentir les effets du vieillissement.

Même si le sujet n'est pas facile à aborder, il est souhaitable d'en parler franchement avec son médecin traitant ou son diabétologue.

L’importance du suivi gynécologique chez les femmes

Chez les femmes, les troubles de la sexualité sont moins évoqués car la responsabilité directe du diabète est moins évidente que pour les problèmes d'érection.

Un suivi gynécologique régulier contribue à ce que les problèmes comme certaines douleurs lors des rapports sexuels soient traités plus tôt. Enfin, face à la baisse du désir ou la modification du ressenti pendant les relations sexuelles, il est tout aussi essentiel d'en parler ouvertement avec son conjoint.