Le traitement et l’évolution de la roséole

11 mai 2017
La roséole étant due à un virus, les antibiotiques sont inutiles. Le seul traitement de la roséole est celui de la fièvre ; il diminue l'inconfort dû à celle-ci.

La consultation et le traitement

Lors de la consultation, votre médecin traitant ou votre pédiatre pratique un examen complet pour éliminer les autres causes de fièvre.

En cas de roséole, il vous indique quelques mesures simples que vous pouvez prendre pour atténuer les symptômes de la fièvre et prescrit un traitement . Les antibiotiques sont inutiles dans le cas de cette maladie qui est d’origine virale.

Les antibiotiques ne soignent pas les maladies dues à des virus

Les antibiotiques ne permettent pas de soigner les maladies d'origine virale comme la roséole. Il est essentiel de réserver les antibiotiques aux maladies infectieuses pour lesquelles vous en avez vraiment besoin. La consommation inappropriée d'antibiotiques rend les bactéries plus résistantes.

L'évolution de la roséole infantile

La roséole est une maladie bénigne qui guérit en trois jours après le début de l'éruption.

Les complications sont rares et peuvent être :

  • des convulsions accompagnant une fièvre élevée ;
  • une méningite virale ;
  • une baisse du nombre de plaquettes ;
  • des hépatites : atteinte du foie par le virus.
Sources
  • AboutKidsHealth - The Hospital for sick children. Roséole. Site internet : aboutkidshealth. Toronto (Canada) ; 2009 [consulté le 18 juin 2013]Gaudelus P. Exanthème subit (ou roséole infantile ou sixième maladie). Site internet : Université virtuelle Paris 5. Campus de pédiatrie. Paris ; 2005 [consulté le 18 juin 2013]
  • Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Mise au point sur la prise en charge de la fièvre chez l’enfant. Site internet : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Saint-Denis (France) ; 2004 [consulté le 2 mai 2013]