Rhinopharyngite de l'enfant : que faire et quand consulter ?

03 décembre 2018
La rhinopharyngite est une maladie bénigne qui guérit spontanément sans traitement. Vous pouvez soulager votre enfant jusqu'à la guérison. Cependant, surveillez-le car une consultation médicale est nécessaire en cas de complications.

Conseils en cas de rhinopharyngite de l'enfant

Pendant toute la durée de la rhinopharyngite de votre enfant, suivez ces conseils pour le soulager et améliorer son confort.

Comment aider votre bébé ou votre enfant à se sentir mieux en cas de fièvre ?

La fièvre ne signifie pas forcément qu'il y a quelque chose de grave. Le comportement de votre enfant est également révélateur. S'il n'est « pas comme d'habitude », surveillez-le attentivement.

Voici les gestes simples à toujours adopter en cas de fièvre :

  • mettez votre enfant dans une pièce fraîche et aérée (entre 18 et 20 °C) et évitez les pièces surchauffées ;
  • ne le couvrez pas trop ; enlevez-lui des épaisseurs de vêtements pour permettre à la chaleur de s’échapper et abaisser sa température corporelle. Ne le déshabillez pas complètement, car il pourrait alors avoir trop froid et commencer à grelotter ;
  • donnez-lui souvent de l'eau fraîche ou une boisson qu'il aime pour qu'il boive avec plaisir. Ne le limitez pas dans la prise des boissons et pensez à lui proposer souvent à boire même s'il ne vous le demande pas. A fortiori, si votre enfant est trop petit pour manifester sa soif, pensez à lui donner souvent à boire. C'est capital pour éviter la déshydratation.
  • il n'est pas conseillé de lui donner un bain à 2 °C en dessous de sa température, car votre enfant peut se mettre à frissonner et se sentir mal, en raison d'une baisse rapide de sa température. Ce qui va à l'encontre de votre objectif qui est d'améliorer son confort.

Ces mesures simples contribuent à limiter la montée de la température et à maintenir une bonne hydratation de l'enfant.

Quand donner des médicaments contre la fièvre ?

Il n'est pas toujours nécessaire de donner un médicament si la température ne dépasse pas 38,5 °C.

Utilisez un médicament, ce qui améliorera le confort de votre enfant, dans les cas suivants :

  • la fièvre persiste plus de deux jours ;
  • elle dépasse 38,5 °C ;
  • votre enfant a moins de trois mois ;
  • votre enfant supporte mal la fièvre : il est irritable, il mange moins, il ne fait plus ses activités habituelles... ;
  • votre enfant souffre d'un problème de santé particulier.

Important : si la fièvre est persistante et supérieure à 38,5 °C, assurez-vous que votre enfant ne se déshydrate pas. La déshydratation peut mettre sa vie en danger.

Nez bouché ou qui coule : que faire ?

Ne vous inquiétez pas si votre enfant présente un écoulement nasal jaunâtre qui devient épais et verdâtre. Cela ne signifie pas qu'il y a une surinfection : c'est l'évolution naturelle de la rhinopharyngite.

Pour soulager votre enfant :

  • utilisez des mouchoirs jetables, du sérum physiologique ou des solutés dérivés de l'eau de mer, en dosettes à usage unique ;
  • n'utilisez pas trop souvent le mouche-bébé qui peut être irritant ;
  • lavez le nez de votre enfant s'il est trop petit pour savoir se moucher ;
  • évitez d’utiliser un climatiseur qui déshumidifie l'air et assèche les muqueuses nasales.
Attention aux pulvérisations nasales chez l'enfant

Les lavages de nez et le mouchage sont indispensables et suffisants dans la rhinopharyngite.

Si vous utilisez un médicament en pulvérisation nasale, veillez à ce qu'il soit adapté à l'âge de votre enfant. Au moindre doute, demandez conseil à votre pharmacien.

Les médicaments vasoconstricteurs utilisés dans le rhume sont contre-indiqués chez les enfants de moins de 15 ans. Pour en savoir plus, consultez le document d’information (PDF, 62.98 Ko) de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Préserver la toux de votre enfant

Ne vous inquiétez pas si votre enfant tousse. La toux lui permet d'expulser les sécrétions et de dégager ses voies respiratoires pour mieux respirer.

Pour soulager votre bébé ou votre enfant :

  • humidifiez les pièces ;
  • proposez-lui régulièrement de boire de l'eau ;
  • fractionnez ses repas pour qu'il ne se fatigue pas ;
  • ne lui donnez ni antitussifs, ni fluidifiants bronchiques. Avant l'âge de deux ans, ils sont formellement contre-indiqués : demandez conseil à votre pharmacien.

Rhinopharyngite de l'enfant : quand consulter ?

La rhinopharyngite de l'enfant est une maladie souvent bénigne qui guérit en moins de dix jours.

Cependant, vous devez consulter rapidement votre médecin si :

  • votre bébé a moins de trois mois et a de la fièvre ;
  • votre enfant a une fièvre de 40 °C et plus ;
  • votre enfant somnole, présente une gêne respiratoire, des maux de tête violents, des vomissements, des pleurs inexpliqués ou des tâches violacées sur la peau, même en l'absence de fièvre ;
  • votre enfant a des diarrhées importantes ou des vomissements qui peuvent entraîner sa déshydratation.

Lorsque votre enfant est atteint de rhinopharyngite, consultez lors de l'aggravation ou de l'apparition des symptômes suivants :

  • la température de votre enfant dépasse 38,5 °C et dure plus de trois jours ;
  • une fièvre apparaît après 3 jours d'évolution de la rhinopharyngite ;
  • la toux, le nez qui coule (ou bouché) ne s'améliorent pas après dix jours ;
  • d'autres symptômes respiratoires apparaissent comme des difficultés à respirer ;
  • votre enfant ressent des douleurs au niveau d'une oreille, ou vous constatez que son oreille a coulé ;
  • il présente une conjonctivite purulente ou un gonflement des paupières ;
  • des troubles digestifs apparaissent : difficultés d'alimentation, vomissements, diarrhée ;
  • votre enfant change de comportement et cela vous inquiète.
Sources
  • Collège national des pédiatres universitaires. Rhinopharyngite. Site internet : Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2014 [consulté le 30 novembre 2018
  • Le Gac M-S, Delahaye L, Martins-Carvalho C, Marianowski R. Rhinopharyngites. EMC Elsevier Masson. Pédiatrie - Maladies infectieuses. 2009;4(4):1-5
  • Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Prise en charge de la toux chez le nourrisson (enfant de moins de 2 ans). Site internet : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Saint-Denis La Plaine(France) ; 2011 [consulté le 30 novembre 2018]
  • Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Rappel sur le bon usage des médicaments vasoconstricteurs utilisés dans le rhume. Site internet : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2011 [consulté le 30 novembre 2018]
  • Haute Autorité de santé. Prise en charge de la fièvre chez l'enfant. Fiche mémo. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) : 2016 [consulté le 30 novembre 2018]
  • Haute Autorité de santé. Rhinopharyngite aiguë et angine aiguë de l'enfant. Fiche mémo. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) : 2016 [consulté le 30 novembre 2018]