Sommaire : Punaises de lit

Punaises de lit : que faire pour s'en débarrasser ?

Les piqûres de punaises de lit disparaissent spontanément. Pour éliminer les parasites et limiter leur propagation, un nettoyage minutieux du lieu infesté est indispensable. Le recours à un service antiparasitaire spécialisé est souvent nécessaire.

Que faire en cas de lésions de la peau dues aux punaises de lit ?

Piqûres de punaises de lit : pas de danger, mais des démangeaisons

Vous pensez avoir été piqué(e) par des punaises de lit car vous avez des lésions cutanées sous forme de taches rouges en relief de 5 mm à 2 cm, avec, en leur centre, un point rouge hémorragique ou une vésicule de liquide clair.

Ne vous inquiétez pas, ces piqûres de punaises ne transmettent aucune maladie.

Aucun soin particulier n'est nécessaire et les lésions cutanées disparaissent d’elles-mêmes en dix jours et aucune autre lésion n'apparaît dès que le problème d'infestation est réglé.

Lavez-vous normalement et essayez de ne pas vous gratter. Le grattage prolonge les démangeaisons et entraîne des lésions qui peuvent se surinfecter (impétigo).

Si les démangeaisons sont très importantes, vous pouvez utiliser une crème ou un gel antihistaminique ; demandez conseil à votre pharmacien.

Quand faut-il voir un médecin en cas de piqûres par des punaises de lit ?

Prévoyez une consultation médicale dans les cas suivants :

  • vous souffrez de démangeaisons persistantes ;
  • les piqûres de punaises de lit provoquent une réaction allergique avec des lésions de type urticaire (boursouflures rouge vif assez douloureuses).

Dans les deux cas, pour vous soulager, votre médecin traitant peut vous prescrire une crème, voire un antihistaminique.

Punaises de lit : les moyens de s'en débarasser

Une lutte mécanique acharnée contre les punaises de lit

Il faut agir vite car plus l'infestation est importante, plus les punaises de lit se déplacent vite dans les autres pièces et dans d'autres logements.

Pour empêcher la propagation de l’infestation, il est très important de supprimer les punaises par des moyens mécaniques et de ne pas disperser les parasites de façon à ne pas aggraver la situation.

De retour de voyage

Si vous rentrez de voyage avec des punaises de lit :

  • déposez vos bagages sur une surface dure loin des endroits où les punaises pourraient nicher ;
  • lavez, à au moins 60 °C, vos vêtements immédiatement après les avoir sortis de la valise. Lavez également cette dernière à l’eau, à la même température ;
  • mettez les objets non lavables dans le sèche-linge et faites un cycle d'au moins 30 minutes à la plus forte température possible ;
  • lorsque cela est possible, mettez les objets au congélateur à - 20°C au minimum pendant 72 heures ;
  • passez l'aspirateur dans les valises. et jetez immédiatement le sac de l'aspirateur dans un sac de plastique bien fermé.

Dans son appartement ou sa maison

Si des punaises de lit son présentes à votre domicile :

  • transportez votre linge de lit et les vêtements depuis la chambre jusqu'à la machine à laver dans un sac fermé, puis lavez-le en machine à plus de 60°C ;
  • séchez le linge au sèche-linge (mode chaud au moins 30 minutes). Le linge et les vêtements ainsi lavés et séchés sont conservés dans des sacs plastiques scellés jusqu’à la fin de l’infestation ;
  • lorsque cela est possible, mettez les objets au congélateur à - 20°C au minimum pendant 72 heures ;
  • passez l’embout fin de votre aspirateur sur votre matelas, votre lit et les objets environnants (table de nuit, rideaux, livres, etc.) Avant de passer l'aspirateur, vous pouvez brosser à sec ou avec un nettoyant de surface certains recoins ou tissus pour supprimer les œufs ou les jeunes insectes. Comme les punaises de lit ne meurent pas dans le sac de l’appareil, il est indispensable d’ôter celui-ci. Emballez-le dans un sac en plastique hermétique que vous jetterez dans une poubelle extérieure. Ensuite, nettoyez le conduit de l’aspirateur à l’eau savonneuse ou avec un produit de nettoyage domestique ;
  • pour traiter les recoins et tissus d’ameublement, ayez recours au nettoyage à la vapeur à 120 °C, qui détruit les punaises ;
  • ne jetez pas, sans qu'ils aient été traités, vos meubles infestés par les punaises (matelas, fauteuil...) car ils pourraient contaminer d'autres personnes. Les matelas ou meubles contaminés ne doivent bien sûr pas être vendus, ni déposés dans la rue ou dans un hall d'immeuble : il faut les rendre inutilisables et s’assurer qu’ils aillent directement en décharge ;
  • faites des petits travaux : bouchez les fentes et les fissures sur les murs, derrière les plinthes et sur les cadres de lit en bois, enlevez ou recollez le papier peint qui se décolle et refixez si besoin les plaques des interrupteurs.

En cas d'échec de la lutte mécanique, faire appel à des professionnels pour l'usage d'insecticides

En cas de contamination importante par des punaises de lit, il est souvent très difficile de régler le problème.

Alerte sur les dangers liés à l’emploi d’insecticides interdits

Une étude menée par des Centres antipoison entre 2007 et 2020 révèle 1 056 cas d'exposition aux produits de lutte contre les punaises de lit dont 12 cas d'intoxication de gravité forte (dont 5 enfants). Les cas étaient plus fréquents avec les substances interdites.

Le cas particulier du produit SNIPER 1000 EC DDVP

De janvier 2018 à juin 2023, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail et les Centres antipoison ont recensé 163 cas d’intoxications (dont 104 cas  déclarés entre janvier 2022 et juin 2023) en lien avec le produit SNIPER 1000 EC DDVP contenant du dichlorvos, un insecticide interdit en France. En tout, 206 personnes ont été exposées sur cette période. Près de 10 % des intoxications étaient de gravité moyenne et 5,5 % de gravité forte dont 3 décès (accidentels ou dus à une ingestion dans un but suicidaire).

N'utilisez jamais de produits, vendus sur internet ou sur les marchés, dont l'usage est interdit en France et illégalement introduits sur le territoire.

Évitez d'avoir recours à divers insecticides par vous-même, même s'ils sont en vente dans les circuits autorisés, car leur application, même répétée :

  • ne permet pas d'atteindre toutes les cachettes des punaises ;
  • est inefficace car, en plus d'être toxique, les insecticides utilisés à répétition ont favorisé l'apparition d'une résistance des punaises de lit aux insecticides.

N’hésitez pas à contacter un spécialiste de la lutte antiparasitaire.

Faites appel à des entreprises spécialisées dans la détection (notamment celles ayant recours à des chiens). 

Demandez au professionnel de vous communiquer son protocole de traitement et vérifiez qu’il le respecte, en particulier l’étape de la lutte mécanique. Pour le traitement insecticide, s’assurer que le professionnel est en possession d’un certificat « Certibiocide » en cours de validité délivré par le ministère de la Transition écologique lui permettant l'usage d'insecticides très puissants.

Respectez les conseils donnés par le professionnel et en particulier le délai de ré-entrée qu'il vous indique.

Restez vigilant durant une période 1 à 2 mois après l’intervention afin de s’assurer de l’élimination totale des punaises et prévoyez une visite de contrôle.

 

Punaises de lit : un numéro d'appel et un site pour vous aider

Un numéro de téléphone au prix d'un appel local pour répondre à toutes les questions et adopter les bons gestes : 0806 706 806

Consulter l'article sur le site du Ministère de la Transition écologique Punaises de lit ? L'état vous accompagne

  • Delaunay P, Berenger JM, Izri A, Jourdain F, Perrin Y, Robert V. Les punaises de lit Cimex lectularius et Cimex hemipterus - Biologie. Lutte et Santé publique, 2ème édition. Centre National d'Expertise sur les Vecteurs, 2015. Site internet : Ministère des Solidarités et de la santé. Paris ; 2017 [consulté le 10 juin 2022]
  • Ministère de la Santé et de la prévention. Punaises de lit. Site internet : Ministère des Santé et de la prévention. Paris ; 2023 [consulté le 2 octobre 2023]
  • Portail Santé Montréal. Reconnaître les punaises de lit et en prévenir l'infestation. Site internet : Québec - Portail santé Montréal. Montréal (Canada) ; 2023 [consulté le 2 octobre 2023]
  • Recommandations sanitaires pour les voyageurs 2023. Site internet : Haut Conseil de la santé publique ; 2023 [consulté le 2 octobre 2023]
  • Ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires. Punaises de lit ? L'État vous accompagne. Site internet : Ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires. Paris ; 2023 [consulté le 2 octobre 2023]
  • VigilAnses. Le bulletin des vigilances. n°18-Novembre 2022. Punaises de lit : prudence avec les produits utilisés.
  • Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail. Punaises de lit : des conséquences sur le budget et la qualité de vie des Français. Site internet : Anses. Maisons-Alfort (France) ; 2023 [consulté le 2 octobre 2023]
  • Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail. Expositions au produit SNIPER 1000 EC DDVP®. Analyse des cas enregistrés par les centres antipoison (de janvier 2018 à juin 2023). Rapport d’étude de toxicovigilance Octobre 2023. Site internet : Anses. Maisons-Alfort (France) ; 2023 [consulté le 6 décembre 2023]
Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
Le champ avec astérisque (*) est obligatoire.